• ROBIN WILLIAMS BOX OFFICE

    EN HOMMAGE A CET IMMENSE ACTEUR

    CARPE DIEM.

     

    Robin williams

         

    France

    Espagne

    Allemagne

    UK

    Italie

    EUROPE

    BO US

    Can I do it… Till I Need Glasses ? (inédit)

     

    1977

               

    3,0

    Popeye
    Popeye

     

    1981

    851 153

    421 307

    378 292

         

    49,8

    Le monde selon Garp
    The World According to Garp

     

    1983

    209 662

    103 262

    266 083

         

    30,2

    The Survivors (inédit)

     

    1983

     

    99 305

    vidéo

         

    12,7

    Moscou à New-York
    Moscow on the Hudson

     

    1984

    69 615

    127 354

    11 890

         

    25,0

    The Best of Time (inédit)

     

    1986

       

    vidéo

         

    7,7

    Club Paradise (inédit)

     

    1986

     

    64 160

    24 978

         

    12,3

    Seize the Day (inédit)

     

    1986

                 

    Good Morning Vietnam
    Good Morning Vietnam

     

    1988

    880 792

    329 825

    383 830

     

    N ° 30

     

    123,9

    Les aventures du Baron de Münchausen
    The Adventures of Baron Münchhausen

    P

    1989

    1 203 759

    606 635

       

    N ° 35

     

    8,0

    Le cercle des poètes disparus
    Dead Poets Society

     

    1990

    6 595 097

    2 625 169

    3 567 964

     

    4 739 000

     

    95,8

    Cadillac Man
    Cadillac Man

     

    1990

    163 736

    72 638

    113 403

     

    N ° 82

     

    27,6

    Fisher King
    The Fisher King

     

    1991

    693 549

    928 259

    1 004 655

     

    N ° 16

     

    41,7

    L'éveil
    Awakenings

     

    1991

    707 178

    1 133 586

    894 334

     

    N ° 16

     

    51,6

    Dead Again
    Dead Again

     

    1992

    519 607

    184 367

           

    38,0

    Shakes the Clown (inédit)

     

    1991

               

    0,1

    Hook
    Hook

     

    1992

    3 401 004

    2 689 333

    3 613 643

     

    N ° 8

     

    119,6

    Toys
    Toys

     

    1993

    96 797

    54 396

    58 944

     

    N ° 85

     

    23,2

    Madame Doubtfire
    Mrs. Doubtfire

     

    1994

    4 976 317

    1 305 745

    5 553 302

     

    N ° 3

     

    219,1

    Being Human (inédit)

     

    1994

       

    vidéo

         

    1,5

    Neuf mois aussi
    Nine Months

     

    1995

    409 490

    1 344 994

    1 020 439

     

    n ° 23

    1,5 M

    69,6

    Jumanji
    Jumanji

     

    1996

    2 013 785

    2 233 165

    2 552 559

    3 787 139

    561 387

    13,2 M

    100,4

    The Birdcage
    The Birdcage

     

    1996

    147 244

    1 162 005

    1 603 530

    1 370 235

    425 381

    5,8 M

    124,0

    L'agent secret
    The Secret Agent

     

    1997

    31 576

    45 210

         

    0,1 M

    0,1

    Jack
    Jack

     

    1996

    179 492

    819 122

    97 977

    726 201

    226 587

    2,4 M

    58,6

    Hamlet
    Hamlet

    P

    1997

    196 679

    197 244

    108 233

    112 718

    293 596

    1 M

     

    Father's Day (inédit)

     

    1997

     

    127 526

    135 975

    113 934

    55 451

    0,6 M

    28,6

    Harry dans tous ses états
    Deconstructing Harry

     

    1998

    1 288 836

    665 388

    395 491

    216 490

    592 532

    3,6 M

    10,6

    Flubber
    Flubber

     

    1998

    1 217 827

    1 736 861

    2 371 171

    2 764 908

    387 719

    10,9 M

    92,9

    Will Hunting *
    Good Will Hunting

     

    1998

    1 018 063

    1 139 620

    1 711 328

    1 998 069

    830 822

    8,8 M

    138,4

    Au-delà de nos rêves
    What Dreams May Come

     

    1998

    143 001

    933 569

    380 467

    407 947

    1 008 724

    3 M

    55,4

    Jakob le menteur
    Jakob the Liar

     

    1999

    41 436

    24 313

    22 011

    2 523

    15 231

    0,1 M

    4,9

    Docteur Patch
    Patch Adams

     

    1999

    679 877

    852 296

    523 913

    352 061

    711 081

    3,9 M

    135,0

    L'homme bicentenaire
    Bicentennial Man

     

    2000

    107 611

    295 059

    255 877

    293 006

    150 924

    1,3 M

    58,2

    Photo obsession
    One Hour Photo

     

    2002

    218 259

    811 841

    228 435

    364 734

    341 255

    2,3 M

    31,5

    Death to Smoochy (inédit)

     

    2002

     

    1 090

    vidéo

     

    4 836

     

    8,3

    Insomnia
    Insomnia

     

    2002

    950 791

    659 223

    340 480

    1 138 606

    844 241

    5,1 M

    67,3

    Final Cut
    Final Cut

     

    2005

    100 906

    105 132

    vidéo

     

    163 184

    0,4 M

    0,5

    The Big White (inédit)

     

    2005

     

    2 182

    24 146

    11 956

    27 788

    0,1 M

     

    The Night Listener (inédit)

     

    2006

     

    33 671

    vidéo

    147 714

    24 019

    0,2 M

    7,8

    Camping Car
    R.V.

     

    2006

    109 359

    236 747

    140 793

    224 261

    48 020

    0,9 M

    71,7

    The Last Show
    A Prairie Home Companion

    P

    2006

    179 475

    77 630

    69 992

    52 140

    239 756

    0,6 M

     

    Man of the Year (inédit)

     

    2007

       

    vidéo

    728

    236 743

    0,3 M

    37,4

    La nuit au musée
    Night at the Museum

     

    2007

    2 278 285

    2 329 779

    3 122 678

    2 259 282

    1 916 235

    15,5 M

    250,8

    August Rush
    August Rush

    P

    2008

    72 718

     

    156 259

    150 456

    190 980

    0,7 M

    31,6

    Permis de mariage
    License to Wed

     

    2007

    41 452

    462 366

    167 036

    187 931

    198 982

    1,3 M

    43,7

    Shrink (inédit)

     

    2009

         

    111

         

    Old Dogs (inédit)

     

    2009

     

    641 687

    74 654

    40 101

    6 824

    1,5 M

    49,4

    World's Greatest Dad (inédit)

     

    2009

       

    vidéo

    8 207

       

    0,3

    La nuit au musée 2
    Night at the Museum 2

     

    2009

    1 636 243

    1 078 395

    2 369 843

    3 682 299

    1 158 862

    12,1 M

    177,2

    Un grand mariage
    The big wedding

     

    2013

    158 371

    326 160

    115 365

    232 099

     

    1 M

    21,7

    Le majordome
    The butler

    P

    2013

    1 932 081

    831 658

    304 238

    622 016

       

    116,6

    The face of love
    The face of Love

     

    2014

    12 046

             

    0,3

    Boulevard

     

    2014

                 

    The angriest man in Brooklyn

     

    2014

                 

    Mery Friggin' christmas

     

    2014

                 

    La nuit au musée 3

     

    2014

                 

    * OSCAR DU MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND ROLE

     

    .

    « BOX OFFICE FRANCE 1985 TOP 11 A 20LAUREN BACALL BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Paul
    Mardi 12 Août 2014 à 08:13

    Sur ce coup la Renaud vous avez été super réactif. Bravo. Il était effectivemnt un immense acteur, mais qui s'est parfois fourvoyé dans quelques films indignes de son talent. C'est une bien triste fin.

    2
    Mardi 12 Août 2014 à 17:12

    Merci Paul.

    La fiche était très ancienne et n'était pas remise à jour... La base de la fiche était là, je l'ai refaite cette nuit dès que j'ai appris la triste nouvelle.

    Au moins nous échapperons à Mrs Doubtfire 2 qui n'était de toutes façons qu'à l'état de projet. Je l'adore dans Will Hunting où il est proprement hallucinant,(le film est excellent avec Matt Damon et Stellan Skasgard acteur totalement sous estimé). il y a vraiment dans cette liste plein de films à retenir :

    Popeye (pas mal comme adaptation) Le monde selon Garp, Good Morning Vietnam, bien sûr le fameux Cercle des poètes disparus, Fisher king, l'Eveil, Jumanji (où il est très drôle), Jack, L'homme Bicentenaire, Au delà de nos rêves...

    On oubliera Flubber par exemple film familial tout comme La nuit au Musée où il sauve pourtant le film.

    Robin WILLIAMS possédait ce don incroyable de plaire au public. Simple, généreux, mais aussi écorché vif il aura choisi de partir par lui même tel un Kurt Cobain ou une Amy Winehouse qui n'a pas digéré les 6 bouteilles de vodka retrouvées autour de son lit. 

    3
    COURSLOLA
    Mardi 12 Août 2014 à 22:06

    C'est une fin bien triste pour cet acteur que tout le monde adorait finalement (après avoir été oublié ces dernières années).

    Si son suicide est bien avéré, je trouve que c'est un sacré pied de nez à la morale de l'un de ses films "au delà de nos rêves", très bon film au demeurant.

    En effet, on y voit une suicidée, sa femme dans le film, perdue dans un univers infernal qu'elle a elle-même crée en raison de son mental en friche. Robin, lui même mort, la sauvera in-extremis, par la seule force de son amour pour elle...Souhaitons lui un au-delà moins tragique...

    Sinon, je confirme les propos de Renaud pour dire que sa filmographie a été riche de pleins de petites d'autres pepites plus ou moins connus, qui sont pour moi Photo obsession, le monde selon garp, Final Cut, Insomnia, Fisher king, l'Eveil...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mardi 12 Août 2014 à 23:53

    Bonsoir Cours Lola

    Merci de votre visite.

    Bien sûr et je signale qu'en France Robin WILLIAMS s'était déjà fait remarquer avec "Le monde selon Garp" et même dans "Moscou a New York". Il a bien sûr explosé avec "Good morning Vietnam" bon petit succès mais surtout de très bonnes critiques et de bons papiers sur lui...

    5
    adda chentouf
    Samedi 23 Août 2014 à 19:56

    En hommage à ce grand comédien qui est sans doute un des meilleurs de sa génération ( celle née vers 1950/52 avec Costner, Cage et Willis entres autres), je me suis repassé "Good morning Vietnam" et " le cercle des poêtes disparus"et autant j'ai pris plaisir à revoir le premier (que je n'avais pas revu depuis une vingtaine d'années) autant j'ai trouvé le second (que j'ai pourtant adoré) long et ennuyeux au point de ne pas le terminer. C'est bizarre cette impression que je n'arrive pas à m'expliquer pour un des meilleurs films de Peter Weir. Le facteur temps joue parfois de drôles de tours au cinéphile qui peut encenser une oeuvre et ne plus l'apprécier des années après. Et le cas de "Dead poets society" n'est pas isolé !

    6
    Samedi 23 Août 2014 à 20:05

    Bonsoir Adda,

    A contrario j'ai regardé Mrs Doubtfire lors de l'hommage a Robin Williams. je me souviens ne pas trop l'avoir aimé à sa sortie, mais finalement j'ai trouvé cela pas mal en fait, une bonne machine dominée par Williams... Good Morning Vietnam a bien vieilli, pas trop de gags comme pour MASH, un regard assez bienveillant sur le Vietnam c'est un film qui s'est bonifié même...  

    Pour "Le cercle...." c'était déjà un peu longuet à la base quand je l'ai vu en 1990, mais j'aime beaucoup le casting et il y a toujours de l'émotion à la fin... Pour ma part c'est dans Will Hunting que je le trouve totalement fabuleux, mais Matt DAMON était très bon dans sa jeunesse insolente et Stellan Skarsgard un acteur toujours bon... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :