• REVIENS PETITE SHEBA - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1953

    REVIENS PETITE SHEBA

    (COME BACK,LITTLE SHEBA)
     24 DECEMBRE 1952  (USA)

    29 AVRIL 1953

     
     

    BURT LANCASTER - REVIENS PETITE SHEBA

     

    • Réalisation : Daniel Mann
    • Scénario : Ketti Frings et William Inge
    • Production : Hal B. Wallis
    • Musique : Franz Waxman
    • Photographie : James Wong Howe
    • Format : Noir et blanc - Mono
    • Genre : Drame
    • Durée : 99 minutes
    • Date de sortie : 1952
    • Burt Lancaster : Doc Delaney
    • Shirley Booth : Lola Delaney
    • Terry Moore : Marie Buckholder
    • Richard Jaeckel : Turk Fis

     

    Les années ont émoussé le bonheur et l’attachement du couple formé par Doc et Lola Delaney. Doc fut jadis contraint d’abandonner ses études de médecine pour épouser Lola, enceinte, qui a perdu son enfant à la naissance. Plus tard, elle a reporté son affection sur une petite chienne, Sheba, dont la disparition l’a laissée inconsolable. Quant à Doc, qui a déjà subi une cure de désintoxication, il exerce le métier de chiropracteur. Une jeune étudiante qui s’exerce au dessin, Marie Buckholder, prend pension chez le couple et, peu à peu, Doc et Lola en viennent à la considérer comme la fille qu’ils n’ont jamais eue. Lola intervient dans les affaires de cœur de leur protégée, mais Doc nourrit à son égard un sentiment plus trouble. Un soir, il surprend Marie dans les bras de Turk, un jeune athlète qui pose pour elle et, jaloux, se remet à boire. Venu rendre visite à Marie, son fiancé Bruce est invité à dîner par Lola. Mais Doc tarde à rentrer. Au petit matin, ivre mort, il menace son épouse avec un couteau. Interné, il doit subir une nouvelle cure de désintoxication. Demeurée seule, Lola fait un retour sur elle-même : elle n’a jamais été la femme que souhaitait son mari. Doc sort de l’hôpital tandis qu’une lettre de Marie leur apprend son mariage avec Bruce. Le couple se réconcilie : ils vieilliront ensemble.

     ***********************************************

    Voici l’exemple d’un film qui a été un grand succès Américain et qui n’a absolument pas fonctionné en France, par un manque de volonté des distributeurs ( ?). Sorti aux USA après le « corsaire rouge » alors que, encore une fois, c’est l’inverse en France, le film offre à Burt LANCASTER de démontrer enfin qu’il peut être un grand acteur dramatique. Hal WALLIS, grand crétin selon Jerry LEWIS, possède un flair certain pour dénicher des adaptations ou des idées à fort potentiel commercial. Il jette son dévolu sur une pièce de William Inge qui, tel Tennesse WILLIAMS, décrit la vie de gens ordinaires, d’américains de tous bords dans des situations personnelles difficiles. La pièce triomphe à Broadway, son interprète principale, Shirley Booth est embauchée malgré son inexpérience du cinéma. Burt veut le rôle du mari, mais se heurte au scepticisme de WALLIS, après tout l’acteur est connu pour ses rôles de durs ou de joyeux aventurier. Burt invoque que, grâce à sa présence sur l’affiche le succès commercial est garanti, ce qui est un argument recevable pour un requin comme WALLIS. Bien lui en prend, Burt LANCASTER démontre un talent certain pour la dramaturgie. Oui, il n’ a que 38 ans et se trouve dans une forme olympique, mais il parvient à donner l’image d’un homme qui se bat contre ses démons, la violence et l’alcool, un homme brisé, fatigué sous une écorce solide. Cependant, il ne vampirise pas le film et laisse clairement la vedette à Shirley BOOTH qui remporte le prix d’interprétation à Cannes et surtout l’Oscar de la meilleure actrice. Burt n’obtient rien, mais en sort grandi assurément, et cherchera entre deux succès commerciaux à endosser des rôles plus profonds, compatibles avec sa vraie nature d’artiste. Le film triomphe aux USA où il se classe 13ème des recettes en 1953. En France le film passe totalement inaperçu. Une hérésie.      
     

    ENTREES France toutes exploitations

     

     

    376 558

     

     

     

    ENTREES Paris 1ère exploitation

     

     

    22 556

    Nombre de semaines Paris

    1

    Nombre de salles Paris

    4

    COTE DU SUCCES

    0

     

    REVIENS PETITE SHEBA BANDE ANNONCE VO

     

     

     SHIRLEY BOOTH RECOIT L'OSCAR DE LA MEILLEURE ACTRICE

     

    .

    « LE CHEVALIER DU STADE - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1953LA VALLEE DE LA VENGEANCE - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1952 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :