• REPRODUCTION INTERDITE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1957

     

    REPRODUCTION INTERDITE

    6 FEVRIER 1957

     

     

     

     

    REPRODUCTION INTERDITE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1957


     

    • Réalisation : Gilles Grangier
    • Scénario : Gilles Grangier et René Wheeler, d'après le roman de Michel Lenoir
    • Dialogues : René Wheeler
    • Assistant réalisateur : Jacques Deray
    • Autre titre : Meurtre à Montmartre
    • Images : Jacques Lemare, assisté de René Guissart
    • Musique : Jean Yatove
    • Tournage du 16 juillet au 1er septembre 1956
    • Durée : 90 min
    • Pellicule 35 mm, noir et blanc
    • Production : Orex Films
    • Distribution : Corona
    • Genre : Drame
    • Première présentation le 6 février 1957

     

    • Michel Auclair : Jacques Lacroix, l'escroc en peinture
    • Paul Frankeur : Marc Kelber, le marchand de tableaux
    • Giani Esposito : Claude Watroff, le peintre
    • Annie Girardot : Viviane, la maîtresse de Claude
    • Marcel Bozzuffi : Bernard

     

     

    Marchand de tableaux au bord de la ruine, Marc Kelber se fait, un jour, escroquer par un certain Lacroix, qui lui vend un faux Gauguin après lui en avoir montré un authentique. Quelques mois plus tard, Kelber retrouve par hasard son voleur dans une villa de banlieue. Mais le commerçant n’est pas de taille devant l’escroc, qui lui propose de s’associer avec lui et son complice, Watroff, un peintre dénué de talent qui vit avec la jeune Viviane. Sur les conseils de Kelber, expert en peinture et en vieillissement des toiles, les trois hommes montent une opération fructueuse : il s’agit de faire exécuter par Watroff trois copies du vrai Gauguin, que Lacroix a hérité de sa famille et pour lequel Kelber obtient trois certificats d’expertise attestant son authenticité. Il ne reste plus qu’à vendre les copies en empochant d’importants bénéfices. Clara, la femme de Kelber, peut de nouveau dépenser sans compter tandis que Watroff, rongé par le remords, s’adonne à la boisson. Au cours de ses séances d’ivresse, il est de plus en plus bavard, à tel point que Lacroix convainc Kelber que la seule manière de le faire taire est de l’assassiner. Un soir que Viviane est absente, ils enivrent Watroff et l’empoisonnent à l’acide. La police conclut au suicide. Mais Viviane, qui n’est pas dupe, saura venger son amant. Alors que Kelber va vendre le troisième faux Gauguin, l’acheteur brésilien, prévenu par la jeune femme, demande une contre-expertise… La supercherie est dévoilée. Lacroix est arrêté. N’ayant pas le courage de faire face au scandale, Kelber se suicide.

    *************************************

    Le tournage de « l’homme qu clés d’or » s’est achevé le 13 juillet 1956, mais trois jours plus tard elle entame le tournage de « reproduction interdite », évidemment elle ne peut pas encore bénéficr du très gros succès du premier  film qui ne sort que 4 mois plus tard.. Elle tourne donc avec Gilles GRANGIER déjà un auteur réputé pour ses succès avec son acteur fétiche : Jean GABIN. Cette fois le premier rôle est donné à un abonné des seconds rôle : Paul FRANKEUR déjà vu dans « touchez pas au grisbi » et « razzia sur la chnouf ». Cela fait longtemps que l’acteur attend cette opportunité, mais il ne dispose pas d’un grand charisme à cause d’un physique très quelconque. Pour Annie GIRARDOT c’est l’occasion de jouer avec de bons acteurs du cinéma Français tels Michel AUCLAIR et le débutant Marcel BOZZUFFI qu’elle retrouvera plus tard. De son rôle on retiendra qu’elle joue la maîtresse du peintre faussaire, encore un rôle de « garce », genre qu’elle a du mal à se débarrasser. Ce polar mineur ne rencontre pas un grand succès, Paul FRANKEUR ne sera jamais une star, et Gilles GRANGIER retournera tourner avec des valeurs sûres, comme GABIN par exemple…. 

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    788 639

     

     

    ENTREES Paris 1ère exclusivité

     

     

    38 407

     

    ENTREES PARIS toutes exploitations

    193 125

    ENTREES Paris -1ère exclusivité

    1ère semaine n°7

     

    20 610

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    2

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    2

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    10 305

    COTE DU SUCCES

    *

    « LE ROUGE EST MIS - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1957L' HOMME AU CLES D'OR - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1956 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :