• RAMBO III - SYLVESTER STALLONE BOX OFFICE 1988

    ...

     

    RAMBO III

    (RAMBO III)

    25 MAI 1988 (US)

    26 OCTOBRE 1988

     

     

    RAMBO 3 - BOX OFFICE SYLVESTER STALLONE 1988

     

    Réalisation

    Peter MacDONALD

    Scénario

    Sylvester STALLONE

    David MORRELL

    Sheldon LETTICH

    Photographie

    John STANIER

    Musique

    Jerry GOLDSMITH

    Production

    Andrew VAJNA

    Mario KASSAR

    CAROLCO

    Distribution

    COLUMBIA TRI STAR

    Durée

    100 minutes

    Tournage

    30/08/87- 22/12/87

    John RAMBO

    Sylvester STALLONE

    TRAUTMAN

    Richard CRENNA

    Colonel SAYZEN

    Marc de JONGE

    GRIGGS

    Kurtwood SMITH

     

     Depuis sa dernière mission, John Rambo vit retiré auprès d'une communauté de moines thaïlandais. Il les aide à construire leur temple et partage leur vie frustre et paisible. Mais, une fois de plus, le colonel Trautman vient troubler cette quiétude. Il demande à Rambo de l'accompagner en Afghanistan afin d'évaluer la portée de l'occupation par les troupes soviétiques et d'assurer la livraison de missiles Stinger aux rebelles Moujahidins. Rambo refuse cette nouvelle mission, mais lorsqu'il apprend, quelques jours plus tard, que Trautman et ses hommes ont été arrêtés par les Russes à la frontière, il décide d'aller les délivrer. Il se rend au Pakistan et prend contact avec le Moujahidin Mousa qui le fait passer en Afghanistan et le conduit à un camp de rebelles commandé par le sage Masoud. Là, il apprend que Trautman est détenu dans une forteresse inexpugnable où sévit le colonel Zaysen, grand adepte de la torture. Accompagné de Mousa et de Hamid, un petit orphelin qui s'est attaché à lui, Rambo pénètre de nuit dans le fort. Mais devant l'ampleur des forces adverses, ils sont obligés de se replier. Le lendemain, Rambo revient seul à la charge et réussit à enlever en hélicoptère Trautman et les autres prisonniers. Peu après, l'appareil doit se poser en catastrophe. Face à l'armée soviétique déployée autour d'eux, la situation des deux Américains semble désespérée. Cependant, les cavaliers Moujahidins arrivent à la rescousse et permettent à Rambo de sortir victorieux de cette nouvelle épreuve. 

     **************************************

    Après l' échec de "Over the top" (sauf en France), STALLONE quitte les GOLAN / GLOBUS pour tourner un troisième épisode de "Rambo", rien de bien surprenant tant le deuxième épisode avait secoué le Box Office mondial. Comme toujours avec les producteurs de CAROLCO, le budget sera conséquent et tous les moyens seront mis en oeuvre pour offrir du grand spectacle. L'objectif est clair : le film va sortir en mai  1988 aux USA la même semaine que "Crocodile Dundee 2" autre séquelle a très gros potentiel. Les deux ont pour objectif de faire sauter le Box office mondial. Qui gagnera le duel des titans ?. 

    Alors que c'est George Pan COSMATOS qui doit naturellement réaliser la séquelle, des différends artistiques entre le réalisateur et sa star vont apparaître et conduire au remplacement de celui-ci par le réalisateur de la seconde équipe, un homme roué aux tournages à la logistique imposante : Peter Mac DONALD. Au final on ne verra pas vraiment la différence artistique entre le deuxième et le troisième volet. Le tournage est long dans des conditions diffciles, mais il sera prêt pour le grand duel. 

    Il faudra déja battre le score de " Beetlejuice " de Tim BURTON sorti en début d'année mais rien d'insurmontable à priori. Le duel a bien lieu et tournera court . "Crocodile Dundee 2 " s'impose nettement avec 24 millions de dollars le week end contre 16 pour Rambo 3. Les deux chutent lourdement la semaine suivante, mais c'est encore plus prononcé pour "Rambo 3" qui se fait même battre par "Big" un outsider inattendu avec Tom HANKS. Le film s'écroule totalement pour finir très rapidement sa carrière avec 53 millions de dollars, une 16ème place annuelle qui est loin de rembourser son budget aux USA. Les vainqueurs de l'été seront finalement " Roger Rabbit" "Big" et "Crocodile Dundee 2" qui fera un score satisfaisant.

    En France, le film va sortir dans une bonne période, le mois d'octobre et n'aura pour seul adversaire que " Roger Rabbit" en deuxième semaine. Au niveau national il sortira la semaine de "L'ours" de Jean Jacques ANNAUD.

    Déjà, le film ne sort pas dans la grande salle du REX étant donné que celle-ci est occupée par le lapin gaffeur. Ce n'est pas un avantage de ne pas avoir les meilleures salles.

    Le film est un curieux remake du deuxième. John RAMBO coule des jours heureux en Thaïlande et cette fois, TRAUTMAN ne parviendra pas à le convaincre d'effectuer une mission en Afghanistan. Rambo toujours aussi bronzé et semblant avoir pris de la masse musculaire et qui arbore un joli brushing semble préférer faire des combats contre les autochtones.... Et puis il travaille dans des chantiers.... Mais quand TRAUTMAN qui effectue la mission sans lui se fait capturer, il reprend son arc et va tenter de le libérer. Schéma classique donc. Il fait  connaissance de la population locale, montre qu'il sait monter à cheval et être aussi agile qu'eux. il se fait ami avec un petit orphelin puis fait une tentative pour libérer son ami. qui est détenu par les soviétiques ( vivement que le mur tombe). TRAUTMAN est torturé et passe un sale quart d'heure face à SAYZEN le Colonel du fort. Marc de JONGE joue un vilain aussi charismatique qu'une porte de prison. L'acteur français s'était fait connaître par une publicité pour un fromage. Si le vilain n'est pas charismatique, le film n'est pas très bon. Rambo échoue et doit se sauver dare-dare. Blessé, il  cautérise sa blessure par le feu s'inspirant d' une célèbre scène du premier épisode.

    Bien sûr Rambo est invincible et va parvenir à libérer TRAUTMAN. Richard CRENNA bénéficie enfin d'un temps d'exposition plus important que dans les deux premiers films. Les eux héros vont mettre en déroute les soldats lancès à leur poursuite. Il se réfugieront dans une grotte et décimeront les hommes mis à leur trousse. Rambo aura fort à faire avec un malabar qui tente de l'éliminer en corps à corps, mais Rambo trouvera les ressources pour le tuer.

    Le charme du premier épisode est bien sûr révolu. Nous sommes plus proches  d'un James BOND ou d'un film de guerre classique à la trame bien visible. Si Stallone semble se parodier lui-même le film reste techniquement réussi , les spectateurs ne sont pas pris pour des idiots. reste un manque d'originalité flagrant et un méchant qui n'impressionne personne.

    "Rambo 3" réalise une bonne première semaine bien qu'elle soit 60% inférieure de celle de "Rambo 2". Mais le film ne peut pas se classer au-delà de la troisième place, car "Roger Rabbit" réalise une très (trop) forte seconde semaine et que "L'ours" fracasse le box office et prend un départ en boulet de canon. Mauvaise pioche pour "Rambo 3" qui après une seconde semaine correcte, va s'écrouler au box office, comme aux USA.

    Le film stoppera sa carrière en dessous les 2 millions d'entrées France, presque trois fois moins que "Rambo 2", l'acteur ne passera pas pour la 7ème fois de suite la barre des 2 millions de spectateurs France. Il se classe néanmoins à une correcte 11ème place annuelle. En Europe les résultats sont très satisfaisants le film se classe dans la plupart des top 10 européens. Ce succès compense la déception américaine. STALLONE est toujours là, mais on peut se demander ce qu'il vaut sans "Rambo" et qui plus est un "Rambo" en forte baisse.       



     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    1 982 318

     

    1ère semaine

     

    758 660

    377

    2ème semaine

     

    572 637

    390

    3ème semaine

     

    198 446

     

    4ème semaine

     

    174 332

     

    5ème semaine

     

    94 798

     

    6ème semaine

     

    52 310

     

    7ème semaine

     

    35 505

     

    8ème semaine

     

    23 277

     

    9ème semaine

     

    11 388

     

     

     

     

     

    ENTREES PARIS

     

    208 770

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    225 213

     

    TOTAL PARIS BANLIEUE

     

    433 983

     

    1ère semaine

    3

    189 751

    62

    2ème semaine

     

    125 811

    65

    3ème semaine

     

    44 381

    66

    4ème semaine

     

    29 312

    45

    5ème semaine

     

    13 271

    23

    6ème semaine

     

    5 260

    12

    7ème semaine

     

    5 545

    4

    8ème semaine

     

    2 241

    2

    9ème semaine

     

    651

    3

    1er jour Paris

     

    27 754

     

    Budget

     

    63 M$

     

    Recettes US

     

    53,7 M$

     

    Recettes Mondiales

     

    188,7 M$

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     

    RAMBO 3 - TRAILER VOSTF

     

      RAMBO 3 - SYLVESTER STALLONE

     

    RAMBO 3 - SYLVESTER STALLONE

     

    vlcsnap-2010-09-09-03h15m37s99.png

     

    vlcsnap-2010-09-09-03h17m22s125.png

     

    RAMBO 3 -RICHARD CRENNA

     

    vlcsnap-2010-09-09-03h19m36s187.png

     

    vlcsnap-2010-09-09-03h21m29s42.png

     

    vlcsnap-2010-09-09-03h22m34s179.png

     

    RAMBO 3 -SYLVESTER STALLONE

     

    vlcsnap-2010-09-09-03h25m00s97.png

     

    vlcsnap-2010-09-09-03h26m40s80.png

     

    RAMBO 3 - SYLVESTER STALLONE ET RICHARD CRENNA

     

     

    ...

    « HAUTE SECURITE - SYLVESTER STALLONE BOX OFFICE 1989OVER THE TOP - SYLVESTER STALLONE BOX OFFICE 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :