• PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE (MARNIE) - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1964

     

     

    PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE


    6 NOVEMBRE 1964

      

    PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE (MARNIE) - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1964

     

    • Titre original : Marnie
    • Réalisation : Alfred Hitchcock assisté de James H. Brown et Patricia Casey
    • Scénario : Jay Presson Allen d'après un roman de Winston Graham
    • Photographie : Robert Burks
    • Montage : George Tomasini
    • Musique : Bernard Herrmann
    • Production : Universal Pictures et Alfred Hitchcock (non crédité)
    • Société de distribution : Universal Pictures
    • Budget : 3 000 000 dollars
    • Pays : É.-U.
    • Langue : anglais
    • Format : Couleurs (Technicolor) - 35 mm (Panavision) - 1.37:1 - Son mono
    • Genre : thriller psychologique / suspense
    • Durée : 130 minutes
    • Dates de tournage : du 26 novembre 1963 au 14 mars 1964
    • Dates de sortie  :
      • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : 9 juillet 1964
      • Drapeau des États-Unis États-Unis : 22 juillet 1964
    • Film interdit aux moins de 12 ans à sa sortie en salles

     

     

    • Tippi Hedren (VF : Jacqueline Ferrière) : Marnie Edgar
    • Sean Connery (VF : Jean-Claude Michel) : Mark Rutland
    • Diane Baker (VF : Nelly Benedetti) : Lil Mainwaring
    • Mariette Hartley (VF : Martine Sarcey) : Susan Clabon
    • Martin Gabel (VF : Lucien Bryonne) : Sidney Strutt
    • Alan Napier (VF : Roger Tréville) : M. Rutland
    • Louise Latham (VF : Hélène Tossy) : Bernice Edgar
    • Bruce Dern : Le marin
    • Bob Sweeney (VF : Michel Gudin) : Cousin Bob

     
     

    SYNOPSIS
     

    Mark Rutland engage Marnie comme secrétaire-comptable bien que connaissant ses étranges habitudes : en effet, elle change d'identité à chaque nouvel emploi, s'attache à inspirer confiance puis s'enfuit avec la caisse. Ainsi elle disparaît en vidant le contenu du coffre-fort de la maison d'édition Rutland. Mark s'aperçoit du vol et réapprovisionne le coffre secrètement. Il retrouve la trace de Marnie et lui donne le choix entre le mariage ou la dénonciation à la police. Elle choisit de l'épouser. Au cours de la lune de miel, sa frigidité oblige pratiquement Mark à la violer, à la suite de quoi elle tente de se suicider. Marnie est terrorisée par la couleur rouge, elle est sujette aux cauchemars et refuse tout contact avec son mari : autant de signes d'une névrose qui reste inexpliquée. Mark aime profondément Marnie. Il va s'employer à la sauver et comprend qu'il n'y parviendra qu'en amenant la jeune femme à accepter et donc à redécouvrir son passé. Mark découvre que Marnie n'est pas orpheline comme elle le prétend. Avec l'aide d'un détective, il retrouve la trace de la mère de Marnie. Elle tente à nouveau de vider le coffre. Mark l'emmène à Baltimore afin d'obtenir de sa mère le secret qui tourmente Marnie. Ce secret remonte à son enfance : à l'âge de cinq ans, pour défendre sa mère prostituée des violences d'un marin ivre, elle tua celui-ci à coups de tisonnier. Ayant accepté ce passé, Marnie pourra désormais vivre heureuse avec Mark.

     

    AUTOUR DU FILM

    On ne peut pas dire que ce film parte sous les meilleures auspices, Sean CONNERY, déjà superstar grâce à James BOND bond perçoit non seulement un salaire de 400 000 dollars, somme assez faramineuse à l’époque, mais exige de participer au scénario, et surtout aux dialogues, histoire de gonfler son rôle. Shocking ! Le brave HitchCOCK n’a jamais vécu tel affront. Le courant ne passe pas vraiment entre les deux hommes, Hitch aurait préféré un personnage un peu plus mûr, les tempes grisonnantes, comme Cary Grant, plus anglais et sans l'accent écossais de Connery. Le fait que Sean CONNERY ait fait rajouter des dialogues en fait un film horriblement bavard. Comme le dit Hitchcock lui même dans le trailer du film, "Marnie" ne ressemble pas à "Psychose" où aux "Oiseaux". Le public est déçu et le film ne reçoit pas un accueil démesuré de la part du public. Sean Connery démontre déjà sa soif de ne pas se faire enfermer dans le carcan du rôle de Bond, mais il est clair que ce film ne sera pas le tremplin qu'il rêve pour faire décoller sa carrière dans des rôles de grande importance. Cela n'aura aucune importance sur la carrière des BOND qui vont faire le tour du monde avec 'Goldfinger" et "Opération Tonnerre". Néanmoins avec le temps "Marnie" a acquis une certaine réputation sans que ce soit attribué à l'acteur mais bel et bien au cinéaste.

     

    Voici des liens relatifs à l'analyse du film : 

    http://www.iletaitunefoislecinema.com/chronique/5008/pas-de-printemps-pour-marnie-marniealfred-hitchcock1964

    http://www.cineclubdecaen.com/realisat/hitchcock/marnie.htm

     

     

    BOX OFFICE

     

    Malgré une exclusivité parisienne correcte (numéro 2 au box office la semaine de sa sortie), le film ne va pas profiter de l'énorme succès que va connaitre Sean Connery avec James Bond dès 1965. Le score total du film reste donc assez décevant au box office. C'est une relative contre performance pour le réalisateur qui sort pourtant de deux succès avec "Psycho" et "Les oiseaux".

     

    Box office total France : 821 425 entrées

    Box office total Paris : 264 230 entrées

    Détail exploitation Paris ville en 1964

    1 ère semaine - numéro 2 avec 49 954 entrées en 3 salles

    2 ème semaine - numéro 3 avec 36 931 entrées

    3ème semaine - numéro 4 avec  25 331 entrées

    BOX OFFICE USA : 3.3 millions de recettes nettes (rentals)

    Côte du succès : * *

     

     EXTRAIT DU FILM

     

    TRAILER EN VO DU FILM

     

     

     

    « GOLDFINGER - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1965LA FEMME DE PAILLE - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1964 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :