•  

     

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    DANSE AVEC LES LOUPS

    7

     

    96 678

    799 517

    COSTNER

    COSTNER

    MC DONNELL

    MADAME BOVARY

    1

     

    96 090

    96 090

    CHABROL

    HUPPERT

    BALMER

    ALLO MAMAN C' EST ENCORE MOI

    1

     

    95 121

    95 121

    HECKERLING

    TRAVOLTA

    ALLEY

    LE PARRAIN 3

    2

     

    45 297

    114 987

    COPPOLA

    PACINO

    GARCIA

    MERCI LA VIE

    4

     

    36 362

    273 829

    BLIER

    GAINSBOURG

    GRINBERG

    AUX YEUX DU MONDE

    1

     

    28 221

    28 221

    ROCHANT

    ATTAL

    GAINSBOURG C.

    LA MAISON RUSSIE

    3

     

    25 518

    134 732

    SCHEPISI

    CONNERY

    PFEIFFER

    LES NUITS AVEC MON ENNEMI

    4

     

    16 134

    154 505

    RUBEN

    ROBERTS

    BERGIN

    BUSINESS OBLIGE

    1

     

    12 623

    12 623

    EGLESON

    CAINE

    McGOVERN

    ALICE

    9

     

    12 614

    504 794

    ALLEN

    FARROW

    HURT

    GREEN CARD

    7

     

    12 244

    363 457

    WEIR

    DEPARDIEU

    MacDOWELL

    CYRANO DE BERGERAC

    54

     

    11 448

    1 172 784

    RAPPENEAU

    DEPARDIEU

    BROCHET

    BONS BAISERS D'HOLLYWOOD

    3

     

    11 438

    66 659

    NICHOLS

    STREEP

    MacLAINE

    LE BUCHER DES VANITES

    4

     

    9 872

    96 321

    DE PALMA

    WILLIS

    HANKS

    COUPS POUR COUPS

    4

     

    9 630

    123 498

    SARAFIAN

    VAN DAMME

    GIBB

     

     

    Il aura manqué un souffle pour que le "Madame BOVARY" fasse l'exploit de battre "Danse avec les loups" numéro 1 pour la sixième semaine.  Pourtant c'est du CHABROL bon crû: la reconstitution de Lyons La Forêt  du 19ème siècle est  bien restituée, et comme d'habitude Isabelle HUPPERT est parfaite.

    Il s'en est fallu de peu que finalement ce soit "allo maman c'est encore moi" qui soit premier. La très mauvaise suite du très mauvais premier film marche un peu moins bien que le premier opus, mais c'est encore bien trop pour une telle...chose.

    Comme prévu, la chute du "Parrain  3" semble inévitable. Le bouche à oreille  n'est pas bon et la carrière du film s'en ressent.

    Eric ROCHANT peine énormément pour retrouver le succès. Même pas 30 000 entrées pour "au yeux du monde".

    Signalons encore un film avec Michael CAINE qui ne marche pas -mais c'est un euphémisme- "business oblige" passe inaperçu.

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique