• BOX OFFICE PARIS DU 2 OCTOBRE 1985 au 8 OCTOBRE 1985


     

    TITRE SEM ENTREES CUMUL REALISATEUR ACTEUR ACTEUR
                 
    MAD MAX 3 AU DELA DU DOME DU TONNERRE
    2 131 525
    458 067 MILLER GIBSON TURNER
    TROIS HOMMES ET UN COUFFIN
    3 112 653
    264 477 SERREAU BOUJENAH DUSSOLIER
    LE QUATRIEME POUVOIR
    1 85 183
    85 183 LEROY NOIRET GARCIA
    P.R.O.F.S.
    3 74 970
    290 737 SCHULMANN BRUEL LUCHINI
    JAMES BOND 14 : DANGEREUSEMENT VOTRE
    4 54 466
    563 576 GLEN MOORE WALKEN
    RAN
    3 42 723
    150 260 KUROSAWA NAKADAI TEREAO
    LA CHAIR ET LE SANG
    1 42 717
    42 717 VERHOEVEN HAUER LEIGH
    RECHERCHE SUSAN DESESPEREMENT
    4 37 814
    219 280 SEIDELMAN MADONNA ARQUETTE
    LE ROI DAVID
    1 33 566
    33 566 BERESFORD GERE WOODWARD
    BRAS DE FER
    3 22 333
    156 827 VERGEZ GIRAUDEAU MALAVOY
    POLICE
    5 21 087
    495 231 PIALAT DEPARDIEU MARCEAU
    LIFEFORCE
    3 16 475
    117 656 HOOPER MAY STEWART
    PORC ROYAL
    1 12 039
    12 039 MOWBRAY PALIN WOODWARD
    ALAMO BAY
    3 9 806
    43 987 MALLE HARRIS MADIGAN
    PAROLE DE FLIC
    7 8 816
    526 480 PINHEIRO DELON PERRIN

     

    Mad Max subit une chute très sensible,  60 %  c'est  beaucoup trop.  Le bouche a oreille est mauvais, c'est évident.  La chute sera rapide.  Le film sauve sa première place de peu, tant " 3  hommes et un couffin" est proche.  Le film augmente encore ses entrées pour dépasser largement la barre des 100 000 entrées. Si il est encore trop tot pour dire si le film sera un succès comme "les dieux sont tombés sur la tête", la barre des 500 000 entrées est tout à fait envisageable, voire plus. C'est pour le moment la surprise de cette fin d'année. "Le 4ème pouvoir" réussit juste le minimum syndical. C'est tout juste moyen pour un film avec NOIRET, mais le sujet en fait un aimable film, digne de la télé.
    "Le roi David" production ambitieuse avec Richard GERE  prouve que l'acteur  n'est toujour pas capable de fédérer  un public autour de lui.  Le film fait un flop mondial.
    "La chair et le sang" film violent fait enfin connaître le cinéaste hollandais, Paul VERHOEVEN à un public un peu plus dense que d'habitude. Il ne tardera pas à exploser à Hollywood. Rutger HAUER trouve là un de ses plus beaux rôles.
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique