• ALICE-N.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA FOIRE AU SEXE

    1

    51 441

    51 441

    KRONHAUSEN

    WARBURG

    WARBURG

    TOMMY

    2

    42 517

    69 186

    RUSSELL

    REED

    DALTREY

    EMILIENNE

    1

    40 879

    40 879

    CASARIL

    MARS

    OUDRY

    ADIEU L'AMI

    1

    32 778

    32 778

    HERMAN

    DELON

    BRONSON

    FRANKENSTEIN JUNIOR

    7

    27 659

    350 772

    BROOKS

    WILDER

    FELDMAN

    PEUR SUR LA VILLE

    8

    27 370

    707 928

    VERNEUIL

    BELMONDO

    MASSARI

    LA SUBMERSION DU JAPON

    1

    26 235

    26 235

    MORITANI

    KOBAYASHI

    ISHIDA

    TERREUR SHANGAI EXPRESS

    1

    24 816

    24 816

    MARTIN

    LEE C.

    CUSHING

    ALICE N'EST PLUS ICI

    1

    22 516

    22 516

    SCORSESE

    BENDIXSEN

    BURSTYN

    CE CHER VICTOR

    2

    22 433

    42 585

    DAVIS

    BLIER

    DUFILHO

    L'AGRESSION

    7

    21 697

    257 877

    PIRES

    TRINTIGNANT

    DENEUVE

    LA PARTOUZE

    1

    18 592

    18 592

     

     

     

    L'ARCHISEXE

    2

    17 726

    46 201

     

     

     

    LES PERVERTIS DU PLAISIR

    1

    17 046

    17 046

     

     

     

    SECTION SPECIALE

    6

    17 035

    229 613

    COSTA GAVRAS

    LONSDALE

    SEIGNER

    ANTHOLOGIE DU PLAISIR

    6

    16 834

    144 241

     

     

     


    Pour la première fois del'histoire du BO, un film pornographique est en tête. "La foire au sexe" attire  50 000 spectateurs dans les salles. "Emmanuelle "a généré un nouveau phénomène et cela interpelle les pouvoirs publics. Le box office est de plus en plus rempli( sans jeu de mots) de films porno et les productions habituelles ont bien du mal à se faire une place au soleil. Quatre ou cinq films pornos sont présents chaque semaine. Ce phénomène va générer une riposte foufroyante de l'Etat qui dès octobre 1975 propose une loi visant, non pas à interdire les films pornos, mais à les taxer à 33%. Le circuit de exploitants va cantonner à partir de janvier 1976 les films pornos qui seront estampillés d'un "X" infâmant dans des salles spécialisées de quartier.  

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique