•  


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA CANONNIERE DU YANG TSE

    1

    5

    63 958

    63 958

    WISE

    MCQUEEN

    CRENNA

    LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT

    3

     

    53 234

    175 096

    DEMY

    DENEUVE

    DORLEAC

    LA GRANDE VADROUILLE

    16

     

    53 080

    1 176 599

    OURY

    DE FUNES

    BOURVIL

    UN IDIOT A PARIS

    1

    5

    49 426

    49 426

    KORBER

    LEFEBVRE

    BLIER

    FANTOMAS CONTRE SCOTLAND YARD

    2

     

    48 493

    103 184

    HUNEBELLE

    DE FUNES

    MARAIS

    4 BASSETS POUR UN DANOIS

    1

    7

    29 211

    29 211

    TOKAR

    JONES

    PLESHETTE

    GRAND PRIX

    3

     

    28 197

    84 360

    FRANKEINHEIMER

    MONTAND

    GARNER

    LE VIEIL HOMME ET L'ENFANT

    3

     

    25 450

    63 650

    BERRI

    SIMON

    COHEN

    LE VOLEUR

    5

     

    22 890

    141 262

    MALLE

    BELMONDO

    BUJOLD

    LE DOCTEUR JIVAGO

    26

     

    20 660

    564 290

    LEAN

    SHARIF

    CHRISTIE

    ZORRO LE REBELLE

    1

    3

    20 407

    20 407

    PIEROTTI

    ROSSINI

    BORROMEL

    CHASSE A L'HOMME A CEYLAN

    1

     

    18 213

    18 213

    ZEHZTGRUBER

    KENDALL

    LINDER

    LES 13 FIANCEES DE FU MANCHU

    1

    3

    11 228

    11 228

    SHARP

    LEE

    HANIN


    "La canonnière du Yang Tsé" est lancé à grandes pompes comme un évènement Hollywoodien. C'est en effet une de ces superproductions dont les studios américains sont des spécialistes. C'est un très très grand film du nom moins fameux Robert Wise qui a su assurer la suite de "West Side Story" un succès à la "Titanic" dont peu de réalisateurs se seraient remis.  Le film maîtrisé de bout en bout permet  à  Steve MAcQUEEN  de livrer  une prestation très convaincante.
    "La grande Vadrouille" sort dans les salles de quartier, ce qui booste son audience et lui permet de dépasser Fantômas, qui décoit, et de passer bienôt la barre des 1.2 millions d'enrées.
    "Un idiot à Paris" permet à son acteur principal Jean Lefebvre de connaîre les joies de son premier succès en solo. Et le film?...tout est dans le titre. Mais il y a la présence de Mister Bernard BLIER, pour  lui seul, le film vaut d'être vu.
    A noter un "Fu Manchu" avec l'immense Christopher LEE et la participation de Roger HANIN, tiens?...
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique