• MISSION IMPOSSIBLE 5 ROGUE NATION - TOM CRUISE BOX OFFICE 2015

    MISSION IMPOSSIBLE 5 ROGUE NATION

    USA : 31 JUILLET 2015

    12 AOUT 2015

     

      

    MISSION IMPOSSIBLE 5  ROGUE NATION - TOM CRUISE BOX OFFICE 2015

     

     

     

    • Réalisation : Christopher McQuarrie
    • Scénario : Christopher McQuarrie, d'après une histoire de Christopher McQuarrie et Drew Pearce, d'après certains personnages créés par Bruce Geller
    • Photographie : Robert Elswit
    • Musique : Joe Kraemer
    • Production : J. J. Abrams, Bryan Burk, Tom Cruise et David Ellison
    • Sociétés de production : Skydance Productions, Bad Robot, TC Productions, en association avec Alibaba Pictures Group
    • Société de distribution : Paramount Pictures
    • Genre : espionnage, action
    • Budget : 150 000 000 dollars
    • Durée : 132 minutes
    • Tom Cruise (VF : Jean-Philippe Puymartin) : Ethan Hunt
    • Jeremy Renner (VF : Jérôme Pauwels) : William Brandt
    • Simon Pegg (VF : Cédric Dumond) : Benji Dunn
    • Rebecca Ferguson : Ilsa Faust
    • Ving Rhames (VF : Saïd Amadis) : Luther Stickell
    • Sean Harris (VF : Yann Guillemot) : Solomane Lane
    • Zhang Jingchu : Lauren
    • Alec Baldwin (VF : Bernard Lanneau) : Alan Hunley

     

     
     

    ATTENTION SPOILERS !! LE RESUME  EST COMPLET ET DEVOILE LA FIN DU FILM

     

     Après avoir intercepté un gaz toxique vendu à un groupe terroriste, l'agent Ethan Hunt (Tom Cruise) pense pouvoir démontrer l'existence du Syndicat, un groupe criminel agissant à l'échelle internationale. Il est ensuite capturé dans une station londonienne de la Force Mission impossible (IMF), puis s'enfuit d'une pièce où s'apprête à le torturer Janik Vinter (Jens Hultén (en)), grâce à l'aide d'une agente désavouée du MI6, Ilsa Faust (Rebecca Ferguson). Entretemps, le directeur de la CIA, Alan Hunley (Alec Baldwin), et l'agent William Brandt (Jeremy Renner) paraissent devant une commission du gouvernement américain. Hunley obtient que l'IMF soit démantelée et ses agents intégrés au sein de la CIA. Ethan Hunt refuse la décision et continue sa traque du Syndicat en recherchant activement un homme blond portant des lunettes, plus tard identifié comme Solomon Lane (Sean Harris). Six mois plus tard, Hunt est toujours pourchassé par la CIA. Incapable de découvrir le Syndicat, il amène son ancien collègue Benji Dunn (Simon Pegg) à participer à une opération à l'opéra de Vienne où Hunt pense que Lane se trouvera pour surveiller l'assassinat du chancelier d'Autriche. Hunt prévient l'assassinat à l'opéra et sauve Ilsa Faust (l'une des assassins envoyés sur les lieux), mais le chancelier est tué dans l'explosion de son véhicule. Lors d'une course-poursuite, la femme s'enfuit tout en disant à Hunt qu'il sait comment la retrouver.Un peu plus tard, Brandt demande l'aide de l'ex-agent Luther Stickell (Ving Rhames) pour retrouver Hunt et prévenir qu'il ne soit assassiné par la CIA. Hunt et Benji retrouvent Faust au Maroc, où ils s'introduisent dans un centre de données extrêmement sécurisé pour y dérober un fichier. Les hommes du Syndicat poursuivent les trois dans les rues de la ville, Faust s'échappe encore une fois. Hunt, Benji, Brandt et Stickell font ensuite le point sur la situation, car ils ont découvert que le fichier est une « boîte rouge », c'est-à-dire qu'il ne peut être lu que par le Premier ministre du Royaume-Uni. Faust retourne à Londres où elle tente de remettre le fichier à son supérieur, Attlee (Simon McBurney), qui lui ordonne de retourner terminer sa mission, c'est-à-dire d'exposer tous les membres du Syndicat. Elle retourne vers Lane et lui remet une mémoire USB, qui a été vidée de son contenu à son insu. Plus tard, Hunt rencontre Faust dans une gare bondée et les deux en viennent à comprendre qu'Attlee ment. Des agents du Syndicat enlève Benji et leur chef Lane ordonne à Hunt de lui amener une copie du fichier déchiffré sinon Benji mourra. Les trois ex-agents discutent avec vivacité d'une solution. Brandt révèle à Hunley que Hunt est à Londres et lui demande de le rejoindre. Pendant un encan caritatif, le Premier ministre reçoit le message de se rendre de toute urgence auprès d'Attlee. Dans la pièce où se trouvent Brandt, Hunley et Attlee, il reçoit un sérum de vérité, puis révèle la mise en place d'un groupe d'agents soumis à sa seule autorité, projet clandestin exécuté avec l'accord d'Attlee. Cependant le Premier ministre a ordonné la fin du projet pour des raisons éthiques, informations que Hunley écoute avec étonnement. Hunt enlève alors le masque d'Attlee qu'il portait. Quand le vrai Attlee entre dans la pièce, il reçoit aussi un dose de sérum de vérité, puis révèle qu'il a caché l'existence du Syndicat quand Lane a décidé de poursuivre seul. De son côté, Stickell découvre que le fichier comprend une liste de comptes numérotés qui donne accès à des milliards de dollars. Hunt en prend connaissance puis détruit la mémoire. Il retrouve Faust, armée, et Benji, bardé d'une ceinture explosive, assis à un café surveillé par les hommes de Lane. Hunt révèle qu'il a détruit la mémoire, mais qu'il connaît les coordonnées de tous les comptes. Il met Lane au défi de le tuer après lui avoir montré les coordonnées d'un compte. Lane libère Benji en échange de la liste complète. Ethan et Faust sont ensuite pris en chasse par les hommes. Faust tue Vinter, alors que Hunt piège Lane dans une cellule à l'épreuve des balles, où il est endormi par un gaz.Plus tard, Hunley et Brandt retournent devant la commission, où Hunley indique que le démantèlement de l'IMF était une opération visant à exposer le Syndicat à l'intérieur du gouvernement américain. L'IMF peut donc reprendre ses activités habituelles.

     
     
    ********************************************************************************

    AVIS

     

    Mission Impossible 4 : Ghost protocol est devenu la plus grosse recette mondiale pour Tom Cruise avec ses 700 millions de recettes. Alors que l'acteur a connu des hauts et des bas au box office il apparait vraiment nécessaire de mettre en route un nouvel épisode. Toujours produit par J.J Abrams pour la Paramount, il est intéressant de constater au niveau de la production la participation de la célèbre société Alibaba (le Amazon Chinois) qui fera une grosse promotion du film en Chine, un marché très recherché depuis que Ghost Protocol a rapporté 100 millions de dollars de recettes brutes. D'abord prévu pour une sortie américaine située fin décembre 2015, une date qui a porté chance à Ghost Protocol (plus de 200 millions de recettes après un départ moyen) la production change d'avis et la date de sortie est avancée au 31 juillet 2015 une sage décision car à la fin d'année le film aurait du affronter la concurrence du nouveau BOND ( la même famille de films) et surtout de Star Wars 7 dont on ne présente plus la puissance écrasante au box office et qui est, de plus, réalisé par J.J ABRAMS lui même.

    La production dotée d'un budget confortable de 150 millions permet un tournage dans plusieurs pays (comme un BOND) étalé sur plusieurs mois. Certaines scènes additionnelles ont été tournées en mars 2015. Ce budget représentant la moitié d'un James Bond, la réalisation se doit d'être souple, alternant des scènes spectaculaires et des scènes de dialogues et de bagarres permettant d'économiser du budget. Avec quelques "astuces" de réalisation, et de l'emploi du numérique, certaines scènes se révèlent plus spectaculaires que le budget le permet. Car le budget doit aussi supporter le casting très solide : Tom Cruise, la star du film qui tente de rester éternellement juvénile, Jeremy Renner une valeur sûre devenu une belle vedette internationale après les "Avengers", Simon Pegg acteur fétiche de J.J ABRAMS qui tourne son troisième Mission Impossible, mais aussi Ving Rhames de retour et Alec Baldwin toujours solide dès lors qu'il doit porter un costume trois pièces. Au niveau du méchant de service, Sean Harris interprète un fourbe grimaçant et glacé, pas vraiment des plus originaux soyons franc. La révélation vient de Rebecca Ferguson une actrice suédoise de 31 ans repérée à la télévision et dans la dernière version cinématographique d' Hercule. Enfin une actrice sportive ( on peut admirer son dos bien musclé)  à la  beauté normale  et non une bimbo siliconée venant du mannequinat. Une femme qui pourrait être presque une voisine de palier  et apporte beaucoup au film étant l'alter égo de Hunt au féminin. C'est le point fort du film et une bonne révélation. 

    A la réalisation nous retrouvons Christopher McQuarrie (le scénariste d'Usual suspects) très proche de Cruise et scénariste de ses derniers films ( dont l'excellent "Edge of tomorrow" ) et surtout réalisateur de Jack Reacher. Autant dire que c'est lui qui s'occupe de la carrière de Cruise avec JJ Abrams. C'est naturellement que McQuarrie reprend la réalisation du film, alors que la Paramount aurait préféré le retour de Brad Bird à la réalisation. On peut comprendre étant donné que Bird est réellement supérieur ( son "Ghost protocol" est de très haute volée) mais ce dernier était pris pour son grand projet personnel avec "Tomorrowland". Si McQuarrie est un réalisateur plus lambda, le spectateur ne s'en rendra pas vraiment compte étant donné que les techniciens présents sur le tournage et un bon montage rendent la majorité des films semblables aux autres. Mais soyons honnête, il n y a pas de scène aussi spectaculaire que la géniale escalade de la Burj Khalifa  filmée en IMAX. 

    Cependant le film comporte son lot de belles scènes dont celle d'introduction qui voit Hunt accroché à un Airbus A 400 qui est l'argument marketing du film. Mais bien sûr le film tient surtout sur son ton très proche d'un James BOND avec un mix de Jack Ryan et un peu de la série originelle. Le scénario est assez (beaucoup) alambiqué et il faut parfois savoir suivre l'intrigue. Comme d' habitude HUNT va devoir jouer (presque) seul contre tous et le film donne la part belle à sa star qui prouve qu'aujourd'hui avoir 50 barreaux passé n'est plus grand chose pour qui sait s'entretenir... Cruise ne s'économise pas et cela donne un bon cachet "réaliste" au film. Il est très bien entouré par Rebecca Ferguson très présente à l'écran pour notre plaisir en tant qu'ennemie de Hunt, mais pas tant que cela comme on s'en doute rapidement. Jeremy Renner est sans doute un peu moins présent physiquement que dans l'épisode précédent car la part belle est donnée à Simon Pegg dont le personnage Benji à beaucoup plu au public. On le voit donc beaucoup à l'écran, Wing Rhames étant plus une guest star qu'autre chose. Au niveau des scènes spectaculaires, le film ne consacre en fait qu'une petite partie aux grimage des personnage alors que cette partie plombait le second épisode. Oui, il y a bien sûr une scène de "masques" mais force est donnée à des cascades en voiture et surtout une longue scène de poursuite en (grosses) motos. Et bien sûr les scènes vues dans la bande annonce, comme le plongeon dans un coffre aquatique, la scène du chassé croisé à l'Opéra de Vienne, etc..

    Si personnellement je trouve Mission Impossible 4 plus enthousiasment grâce à la réalisation virevoltante de Brad Bird, il n'en reste  pas moins que "Rogue Nation" répond tout à fait au nouveau cahier des charges de la série, il y a un nombre suffisant de bonnes scènes pour répondre à l'attente du public. Nous sommes en terrain connu : l'équipe technique est au niveau et Cruise se sent certainement plus assuré avec toute cette équipe connue autour de lui. Il y a une osmose avec la troupe des acteurs dont Simon Pegg un habitué et encore une fois Rebecca Ferguson forme un beau couple avec lui. Surtout la franchise est dans la lignée de l'épisode 4, un retour à l'espionnage et la part belle donnée aux acteurs. Il est important de noter que l'ensemble du casting masculin justifie d'un âge situé entre 45 et 55 ans ce qui prouve que le film ne recherche pas le public boutonneux de "Amazing spider-man" mais vise un public plus mûr qui suit la franchise depuis le premier épisode. mais ce n'est pas du tout un frein pour les plus jeunes spectateurs. Cela peut être un point négatif au niveau du box office car ce sont surtout les jeunes qui se rendent au cinéma, mais ce film malgré son coté "sans surprise" (pas de surprise, bonne surprise) permet de voir un film spectaculaire pour tout public entre un "Avengers" et un "Minions". Reste que le film est dans la très bonne moyenne de la franchise, on peut le mettre au niveau du premier et quatrième film. A voir donc pour les habitués de la franchise et de Cruise.

    Reste à constater l'accueil du public. Aux USA le film s'empare de la tête du box office hebdomadaire et bonne surprise (cela dépend pour qui) l'emporte sur les "Fantastic Four" en deuxième semaine. Un final vers les 180 millions est possible. Le film semble aussi être bien accueilli en Europe où les résultats devraient être similaires à l'épisode précédent. En France le film semble bien partir sur une base supérieure à l'épisode précédent. Bien sûr le marché Asiatique est privilégié, le départ Coréen est très bon, mais c'est bien la Chine qui est dans le viseur de la production. Quant à un nouvel épisode, La Paramount avait souhaité un départ à 50 millions de dollars pour donner son feu vert. Avec plus de 55 millions de dollars le week-end de sa sortie, le film a respecté l'objectif et la mise en route d'un sixième épisode est confirmé. Déjà prévu en amont, le tournage devrait débuter l'été 2016.          

                     

     

    CATEGORIE POS NOMBRE SALLES
    ENTREES FRANCE      
    1ère semaine FRANCE
         
    2ème semaine FRANCE      
    3ème semaine FRANCE      
    4ème semaine FRANCE      
    5ème semaine FRANCE      
    6ème semaine FRANCE      
    7ème semaine FRANCE      
    8ème semaine FRANCE      
    ENTREES PARIS BANLIEUE      
    1ère semaine      
    2ème semaine      
    3ème semaine      
    4ème semaine      
    5ème semaine      
    6ème semaine      
    7ème semaine      
    Budget   237 M$  
    BOX OFFICE USA      
    1ère semaine 1 79.26 M$  
    2ème semaine      
    3ème semaine      
    4ème semaine      
    5ème semaine      
    6ème semaine      
    7ème semaine      
    Box office mondial      
    Cote du succès      

     

          

     BANDE ANNONCE

    « BOX OFFICE JOHN WAYNE 1967 PART IMISSION IMPOSSIBLE 4 LE PROTOCOLE FANTOME - BOX OFFICE TOM CRUISE 2011 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :