• MISSION IMPOSSIBLE 2 - TOM CRUISE BOX OFFICE 2000

    .

    MISSION : IMPOSSIBLE 2

    24 MAI 2000 (USA)

    26 JUILLET 2000

     

     

    mission---impossible-2-jaquette-dvd_275981_6907.jpg

     

    Réalisation

    John WOO

    Scénario

    Robert TOWNE

    Photographie

    Jeffrey KIMBALL

    Musique

    Hans ZIMMER

    Production

    Tom CRUISE
    Paula WAGNER
    PARAMOUNT

    Distribution

    UIP

    Tournage

    18/04/99-15/12/99

    Durée

    125 minutes

    Ethan HUNT

    Tom CRUISE

    Sean AMBROSE

    Dougray SCOTT

    Nylah

    Thandie NEWTON

    Swanbeck

    Anthony HOPKINS

    Luther STICKELL

    Ving RHAMES

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sean Ambrose, agent de l'IMF (Impossible Mission Force) s'est enfui des États-Unis après avoir dérobé un virus mortel et son antidote, connus sous le nom de code de "Chimera" et "Bellerophon". Il s'est réfugié à Sydney, en Australie, où Ethan Hunt est chargé par son nouveau patron Swanbeck de le débusquer. Ethan sera aidé dans sa mission par Nyah Nordoff-Hall, cambrioleuse émérite, et Luther Stickwell, expert en technologies de pointe. Des pentes neigeuses du Colorado au majestueux port de Sydney en passant par les rues pittoresques d'Espagne, des aventures pleines de surprises et de danger attendent ce trio de choc. 

     

    **********************************************************************

    Finalement, Tom CRUISE n'aura pas profité de sa formidable popularité pour tourner énormément de films entre les deux premiers "Mission: impossible". Il y a eu le très beau succès critique et financier de "Jerry Maguire", mais aussi le tournage interminable de "Eyes wide shut" qui s'est étalé sur deux ans à la grande colère de l'acteur. Finalement c'est le second rôle dans le formidable "Magnolia" qui permet à l'acteur de rester dans l'actualité. Prévu pour sortir à l'été 1998 soit deux ans après le premier épisode le tournage de ce deuxième opus ne débutera pas avant avril 1999 pour une sortie prévue pour décembre 1999.

    Sans être celui de "Eyes wide shut" la préparation et le tournage de "Mission : impossible 2" se révèlera semé d'embuches.

    Tout d'abord, Tom CRUISE coproducteur va fourrer son nez partout. C'était déjà un peu le cas sur le tournage du premier où Brian DE PALMA éprouvait bien du mal à évacuer l'acteur de la salle de montage. Comme beaucoup de stars, l'acteur ne désire qu'une chose: se voir à l'écran le plus souvent possible. Tom CRUISE et la Paramount se tournent vers Oliver STONE un réalisateur encore très coté à l'époque qui a eu l'avantage de tourner avec la star sur "né un 4 juillet" un des meilleurs films de l'acteur. Au cours des préparatifs, STONE décide de tourner un autre projet et la production se rabat sur John WOO. Ce réalisateur bénéficie d'une belle côte suite au succès commercial de "Volte face" un film totalement couillon mais génial. Je dois avouer que je n'ai pas suivi la carrière asiatique de John WOO considérée comme excellente, mais vraiment sa carrière américaine n'est pas fameuse à commencer par deux navets "Broken Arrow" et un VAN DAMME dont j'ai oublié le titre. Le réalisateur est sans doute un grand technicien mais il n'aura jamais su imposer sa patte sur ses productions hollywoodiennes, mis à part "Volte Face" justement. Le voici donc embarqué dans une superproduction dont il aura bien du mal à s'en sortir sans dégâts.

    Si le premier épisode lorgnait sur les films d'espionnage, le second est clairement inspiré de la saga des James BOND dont la franchise a connu un rajeunissement avec Pierce BROSNAN qui s'est traduit par de gros scores au box office mondial. On peut également s'interroger sur la valeur du script qui est totalement inepte, mais qu'importe puisque les séquences d'action sont présentes pour supporter le script bancal.

    Doté d'un confortable budget de 80 millions de dollars, la production va cependant rencontrer bien des difficultés. Le tournage se déroule en Australie dans les studios de la FOX, mais ce n'est pas une sinécure tant le climat est difficile. Les nombreuses cascades sont longues à mettre en place et le tournage s'allonge. D'autres petits problèmes s'accumulent. la jolie actrice qui partage l'affiche avec Tom CRUISE ne sait pas conduire, ce qui est un peu problématique pour les (nombreuses) scènes mettant en scène des voitures de sport. Le chef opérateur initial va quitter rapidement son poste pour intégrer le tournage du "Seigneur des anneaux" (on le comprend). Remplacé par un australien au rythme très cool comme l'ensemble de l'équipe technique. Le tournage ne s'achèvera que fin 1999, mais cela fait déjà un moment que la production à choisit de sortir le film pour le mois de mai 2000, à la période du mémorial day. De plus, comme la production ne se refuse rien, le budget grimpe officiellement à 125 millions de dollars, officieusement beaucoup plus.

    Alors le film ? On peut dire que cela commence pas trop mal. Dans un avion en vol, un scientifique remet un échantillon d'un virus mortel à Ethan HUNT qui lui brise la nuque. Mais ce n'était pas notre Ethan HUNT mais un de ses anciens collègue et ami qui s'était parfaitement grimé. Sean AMBROSE est l'égal de HUNT mais du coté négatif. Avec son équipe ils s'échappent de l'avion avant de précipiter celui-ci et ses passagers vers la mort. Une séquence un peu pompée sur "Cliffhanger" mais on est pas à ça près. Ensuite nous assistons à un entrainement de HUNT à flanc de montagne. CRUISE prend des risques énormes à la grande frousse de John WOO, mais il faut avouer qu'il fait le boulot. La mission de HUNT est claire: retrouver AMBROSE et le virus par le biais de la petite amie de celui-ci Nylah jouée par Thandie NEWTON actrice qui joue comme un pied mais qui possède un physique des plus avenant. A partir de là, le film sombre dans le n'importe quoi.

    HUNT retrouve Nylah en Espagne dans une séquence très romantique. A partir de là John WOO ne se retient plus et retombe dans un de ses péchés mignons : le ralenti. Digne d'un catalogue de vacances, nous assistons à de jolis flamencos filmés au ralenti. Tom CRUISE est filmé comme une gravure de mode, glamour et tout. Les deux personnages se trouvent, se séduisent, c'est beau, c'est bien éclairé, c'est soft, c'est long et pénible. Comme le scénario fait deux pages, les deux vont communiquer à bord de leurs bolides respectifs (pourquoi pas ?) l'occasion de montrer les plus beaux véhicules existants, dans un film qui il faut bien le dire fait très "bling bling". De l'autre coté on ne comprend pas grand chose à l'intrigue ni les motivations de AMBROSE. On s'ennuie très ferme. Pour passer le temps, on introduit Anthony HOPKINS très populaire à l' époque dans un rôle totalement inutile de chef de HUNT, qui blablate sur la mission. HUNT va observer AMBROSE sur un champ de course, l'occasion pour WOO de nous offrir d'insupportables ralentis sur des chevaux qui galopent. Mince si on avait su qu'on allait voir une pub du PMU. Suit une très longue séquence où HUNT va dérober le virus dans un bâtiment ultra sécurisé. John WOO copie ni plus ni moins le premier épisode, car HUNT va utiliser des câbles pour s'introduire dans le bâtiment. Puis on se réveille avec un long gunfight entre HUNT et AMBROSE. Au cours de la fusillade, Nylah sera obligée de s'inoculer le virus. AMBROSE s'enfuit. L'agonie de Nylah est longue, celle du spectateur également. HUNT décide de s'introduire dans le repaire d'AMBROSE contre l'avis de ses amis. Pour l'occasion John WOO va introduire son célèbre vol de colombes (au ralenti comme il se doit) dont il adore truffer ses films.

    Bon le combat final aura lieu entre HUNT et AMBROSE, ce qui nous permet d'ouvrir un œil. Il y a effectivement de belles cascades à moto. Il est évident que dans la réalité les deux protagonistes seraient brisés de toute part, mais là, malgré la dureté des chutes, les deux semblent bien résistants. Après une belle baston où CRUISE prouve sa parfaite condition physique, il parviendra à occire son fourbe ennemi en se projetant un révolver enfoui dans le sable à l'aide de son pied pour ensuite le rattraper en vol pour vider le chargeur sur son ennemi. Le tout au ralenti, ça va de soi. Nylah sauvée, HUNT et elle peuvent roucouler sous de beaux couchers de soleil.

    La déconvenue est totale, le premier épisode à laissé place à un épisode long, ennuyeux, vain et horriblement sur filmé. Mais bon, si on regarde bien la production 2000 l'ensemble des blockbusters fut médiocre c'est inhérent à cette période "bling bling" des blockbusters et ce film n'échappe pas à la règle.

    John WOO rate encore le coche en prouvant qu'il est un cinéaste stylé mais c'est tout. Qui plus est sa direction d'acteurs est inexistante tant ceux-ci jouent comme des savates y compris Dougray SCOTT qui joue un vilain de pacotille. N'est pas Brian DE PALMA qui veut.

    Cependant la promotion du film est très importante, sans doute la plus grande dont Tom CRUISE a bénéficié. Aux USA le film prend la tête du box office très facilement et devient le plus gros succès de l'acteur. En France le film fait étrangement à peu de choses près le même score que le premier épisode, et passe lui aussi la très enviable barre des 4 millions d'entrées faisant de "Mission : impossible" une des franchises les plus lucratives.

    "Mission : impossible 2" devient tout simplement la meilleure recette mondiale de l'année 2000 avec 545 millions de dollars. L'acteur qui perçoit en passant pas moins de 80 millions de dollars est au sommet du box office mondial. La Paramount a en effet signé un contrat très favorable à l'acteur qui l'intéresse largement aux entrées brutes du film. Entre les coûts de productions et ce contrat il ne reste finalement pas grand chose au studio qui saura s'en rappeler quelques années plus tard.

    Si le film a parfaitement réussi dans sa moisson de dollars, il reste cependant un des plus médiocres de l'acteur et le public va rester sur le souvenir de cette épisode lors de la sortie du troisième opus, inévitable il va sans dire.   

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    6

    4 097 256

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    1 610 166

    745

    2ème semaine

    1

    909 701

    751

    3ème semaine

    2

    498 691

    762

    4ème semaine

    2

    389 620

    749

    5ème semaine

    4

    249 837

    642

    ENTREES PARIS

     

    836 488

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    375 796

    57

    2ème semaine

    1

    175 590

    57

    3ème semaine

    2

    92 088

    57

    4ème semaine

    3

    67 795

    52

    5ème semaine

    5

    47 105

     

    6ème semaine

    7

    35 587

     

    7ème semaine

    12

    16 408

     

    BOX OFFICE USA

    3

    215 M$

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    82,7M$

    3653

    2ème semaine

    1

    37,3M$

    3653

    3ème semaine

    2

    24,3M$

    3669

    4ème semaine

    4

    16,0M$

    3633

    5ème semaine

    6

    10,8M$

    3245

    Nombre de semaines Paris

     

    18

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    6 593

     

    1er jour Paris

     

    69 128

     

    Budget

     

    125 M$

     

    Recettes Mondiales 2000

    1

    545 M$

     

    Box office annuel Allemagne

     

    4 447 947

     

    Box office annuel Espagne

     

    3 313 886

     

    Box office annuel Italie

     

    2 224 438

     

    Box office UK

     

    3 964 952

     

    Box office Europe

     

    25 760 000

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

     

     

     

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h55m08s34.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h55m21s159.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h55m34s34.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h55m41s108.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h56m27s53.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h56m44s224.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h57m23s107.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h57m53s148.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h58m03s251.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h58m23s187.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-01h59m36s151.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h00m24s117.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h00m48s105.png

     

    TOM CRUISE - MISSION IMPOSSIBLE 2

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h01m52s236.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h02m01s67.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h02m18s231.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h02m56s106.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h03m41s45.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h04m26s237.png

     

    vlcsnap-2011-12-15-02h04m46s176.png

     

     

    .

    « VANILLA SKY - BOX OFFICE TOM CRUISE 2002MAGNOLIA - BOX OFFICE TOM CRUISE 2000 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:34

    exelente ton analyse sur mi2 tu aurait fait un superbe critique


    y a til un MI3 prevu?pour quand??

    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:34
    Merci, l'ami.
    Je pense qu'il fallait le dire un jour,ce film est une merde. Tom CRUISE n'est pas intouchable et MI3 est attendu au tournant. Je pense le voir, mais c'est la dernière pour Tom ce genre de bouse. Je crois qu'il sort le 3 mai, la BA est sympa, mais celle du 2 m'avait scotché à l'époque et pourtant j' ai dormi à poings fermés sur mon siège au ciné.Ah et puis dans le deux, l'actrice était très jolie, mais alors jouait comme un pied, c'est pas permis, misère!!
    J'me souviens aussi de l'appartition de Anthony HOPKINS alors au fait de sa gloire (et il a bien dégringolé depuis) qui n'étais là que pour montrer sa tronche! Le rôle inutile,quoi!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :