• MINUIT DANS LE JARDIN DU BIEN ET DU MAL - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1998

     

    MINUIT DANS LE JARDIN DU BIEN ET DU MAL

    (MIDNIGHT IN THE GARDEN OF GOOD AND EVIL)

    11 MARS 1998

     

     

     

     

    MINUIT DANS LE JARDIN DU BIEN ET DU MAL - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1998


     

    • Photographie : Jack N. Green
    • Musique : Lennie Niehaus
    • Production : Clint Eastwood et Arnold Stiefel
    • Société de distribution : Warner Bros.
    • Budget : 30 000 000 $ (estimation)
    • Durée : 2 h 35

     

    • John Cusack (V. F. : Renaud Marx ; V. Q. : Pierre Auger) : John Kelso
    • Kevin Spacey (V. F. : Gabriel Le Doze ; V. Q. : Hubert Gagnon) : Jim Williams
    • Jack Thompson (V. F. : Benoît Allemane) : Sonny Seiler
    • Jude Law (V. F. : Ludovic Baugin ; V. Q : Joël Legendre) : Billy Hanson
    • Paul Hipp (V. F. : William Coryn) : Joe Odom
    • Alison Eastwood (V. F. : Marine Jolivet) : Mandy Nicholls
    • Anne Haney : Margaret Williams
    • Irma P. Hall : Minerva
    • Kim Hunter (V. Q. : Louise Rémy) : Betty Harty

     

    Le journaliste new-yorkais John Kelso se rend à Savannah pour rendre compte du grand événement mondain de la ville : la réception de Noël offerte à quelques privilégiés par le riche antiquaire Jim Williams dans sa somptueuse demeure, Mercer House. Très vite, John tombe sous le charme de la cité sudiste et de ses habitants aussi excentriques qu'hospitaliers, notamment sa voisine Mandy Nicholls, venue en pleine nuit, vêtue d'un paréo diaphane, lui emprunter des glaçons; ou Frank De Veau, une extravagante " drag queen ", vedette de cabaret sous le nom de Lady Chablis (du nom du vin); ou encore Luther Driggers, toujours armé d'une mystérieuse fiole dont le contenu pourrait empoisonner les réserves d'eau de la ville. Au cours de la réception, John assiste à une violente altercation entre Jim et son compagnon du moment, un jeune voyou nommé Billy Hanson. Quelques heures plus tard, la police fait irruption à Mercer House : Billy a été tué de plusieurs balles par Jim, qui déclare avoir agi en état de légitime défense. John décide de rester à Savannah afin de couvrir le procès. Tandis que Jim, du fond de sa prison, continue de vendre et d'acheter des antiquités à de riches étrangers ignorant tout de sa situation, deux personnes s'activent pour le tirer d'affaire : son avocat Sonny Seiler (prompt à dénoncer les négligences de l'enquête préliminaire) et Minerva, une prêtresse vaudou qui s'efforce d'apaiser les mânes de Billy. Finley Largent, pour l'accusation, fait valoir que les mains de la victime ne portaient pas de traces de poudre, ce qui tendrait à prouver qu'il n'a pas tiré sur son meurtrier, comme celui-ci l'affirme. Avec l'aide de Lady Chablis et de Mandy, John fouine à la morgue, où il découvre que les mains du cadavre n'ont été ensachées de plastique que longtemps après son arrivée à l'hôpital, laissant ainsi supposer que des traces de poudre ont pu être effacées. Mais avant que John, triomphant, ait annoncé la bonne nouvelle à Jim, ce dernier lui avoue avoir abattu Billy qui le menaçait d'un revolver, puis avoir tiré plusieurs balles avec ce même revolver afin de faire croire à une agression. John ayant décidé de garder le silence, Jim sera acquitté. Toutefois, par une sorte de justice immanente, il mourra terrassé d'une crise cardiaque à l'endroit même où il avait abattu Billy. En dépit de ces circonstances tragiques, John, définitivement conquis par Savannah, choisira de s'y installer auprès de Mandy.

    **********************************

    Changement de rythme pour Clint EASTWOOD avec cette nouvelle œuvre qui part sur des bases lentes. Le sujet du film est un prétexte pour Clint pour instaurer un climat étrange et pénétrant, aidé en cela par une musique choisie par Clint particulièrement langoureuse. Le casting est encore une fois impeccable, John CUSACK pas toujours heureux dans ses choix artistiques s’en sort avec les honneurs, même si c’est Kevin SPACEY considéré alors comme un des meilleurs acteurs qui lui ravi la vedette. Notons aussi la présence du jeune Jude LAW promis à un avenir radieux à cette époque. Bref, un film d’acteur, un film d’ambiance, où pour une fois Clint semble s’être laissé un peu dépassé, les tenants et les aboutissants du film semblent parfois flous, et ce n’est pas la durée du film qui aide à la concentration. Clint s’est peut être quelque peu aller à de la complaisance. Reste que le film est correctement accueilli par la critique qui note au passage que ce ne sera pas une œuvre marquante du grand CLINT. Le public, accueille mollement le film malgré une première semaine correcte au Box Office. Aux USA le film rembourse à peine son budget. Heureusement le Clint a prévu de réaliser un polar à la suite, histoire de satisfaire les studios… 

    "Minuit dans le jardin du bien et du mal" reste donc un film relativement mineur dans la carrière du réalisateur et un échec au box office. Reste un très beau casting et une belle musique d'ambiance.

     

    MINUIT DANS LE JARDIN DU BIEN ET DU MAL BANDE ANNONCE VO

     

     

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    466 648

     

    NOMBRE DE SALLES France semaine de sortie

    147

    ENTREES France

    1ère semaine  n°7

    2ème semaine

    3ème semaine

     

    158 693(147)

    104 337 (218)

    53 069 (141)

     

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

     

     

    191 301

     

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE n°2

    2ème semaine

    3ème semaine n°8

    4ème semaine n°10

    5ème semaine n°14

    6ème semaine n°16

    68 340 (34)

    42 487 (28)

    25 029 (22)

    17 566

    14 150

    8 806

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    31

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    34

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    2 010

    1er JOUR Paris

    8 170

    Nombre de salles France -1ère semaine

    147

    Budget

    30 M$

    Recettes US

    25 M$

    Entrées Europe

    966 000

    COTE DU SUCCES

    *

    « JUGE COUPABLE - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1999LES PLEINS POUVOIRS - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1997 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :