• MEURTRES EN DIRECT - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1982

     

    MEURTRES EN DIRECT

    8 SEPTEMBRE 1982


    MEURTRES-EN-DIRECT.jpg

    De Richard BROOKS - Avec Robert CONRAD, Katherine ROSS, John SAXON, Henry SILVA, Hardy KRUGER

    Awad, roi du petit état du Hagreb, en Afrique du Nord, vient de mourir. Ancien leader terroriste, Rafecq lui succède. Fn fait, la C.I.A. a fait assassiner le roi qui avait commandé deux bombes nucléaires au trafiquant Helmut Unger avec l'intention de les lancer sur Israël. Le grand reporter de télévision Patrick Hale apprend qu'il fut l'artisan inconscient de cet assassinat. Rafeeq veut récupérer les deux bombes pour faire un chantage aux États-Unis et contraindre le président Lockwood a comparaître devant la Cour Internationale de La Haye pour y répondre du meurtre du roi Awad. En Amérique, le président, dont la popularité est en chute libre, est violemment pris à partie par Mallory, le, nouveau candidat à la Maison-Blanche. Tandis que Unger est tué dans son entrepôt piégé par deux terroristes, des fanatiques arabes sautent en parachute au-dessus de Washington et se font exploser en plein ciel, accroissant encore la terreur dans le pays. Devant la menace, Lockwood annonce à son entourage son intention de démissionner. On retrouve in extremis les deux bombes à New York et on les désamorce. Mais il s'agit d'une ruse de la C.I.A., car Rafeeq a toujours les bombes en sa possession, L'Amérique déclare la guerre au Hagreb.
     

    L’affiche est trompeuse, nous n’avons pas à faire avec un nouveau James BOND, mais à un honnête film réalisé par Richard BROOKS qui bénéficie d’une épatante distribution, dont Robert CONRAD très rare au cinéma. Lancé sans aucune promotion, le film part un peu au casse pipe. C’est donc fort logiquement qu’il se plante aux Etats-Unis et que en France, il passe également inaperçu dans une rentrée de haute volée ( « 2 heures moins le quart avant JC » en particulier ). Ce film demeure un des plus oubliés de Sean CONNERY. Il demeure cependant regardable, s’il passe un soir sur une chaîne d’un bouquet quelconque…    

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

    160 000

    ( estimation )

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

    68 491

    ENTREES Paris TOUTES EXPLOITATIONS

     

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    35 476

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    6

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    17

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    2 087

    1er JOUR Paris

    5 156

    COTE DU SUCCES

    0

    Budget du film

     

    Recettes du film USA

    4 M$ (104ème)

    (=9 M$ 2007)

    « CINQ JOURS CE PRINTEMPS LA - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1983BANDITS BANDITS - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1982 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :