• MARLENE JOBERT BOX OFFICE

    Marlene-Jobert--16-.jpg

     

     

     

     

     

    France

    PARIS

    Masculin féminin

    P

    1966

    427 430

    161 229

    Martin soldat

    P

    1966

    1 333 810

    342 106

    Voleur,le

    P

    1967

    1 225 555

    384 070

    Alexandre le bienheureux

     

    1968

    2 219 405

    853 362

    Faut pas prendre les enfants du bon Dieu

    pour des canards sauvages

     

    1968

    2 006 177

    645 140

    Astragale,l'

     

    1968

    1 875 409

    386 565

    Passager de la pluie, Le

     

    1970

    4 763 822

    1 250 306

    Dernier domicile connu

     

    1970

    2 241 405

    599 980

    Maries de l'an II, les

     

    1971

    2 822 567

    796 258

    La poudre d'escampette

     

    1971

    1 335 578

    308 829

    Doigts croisés,les

     

    1971

    507 380

    92 916

    La décade prodigieuse

     

    1971

    710 067

    200 340

    Nous ne vieillirons pas ensemble

     

    1972

    1 730 831

    528 931

    Juliette et Juliette

     

    1974

    777 716

    163 511

    Le secret

     

    1974

    866 952

    272 362

    Pas si méchant que ça

     

    1975

    516 278

    152 953

    Folle à tuer

     

    1975

    582 222

    163 565

    Bon et les méchants,le

     

    1976

    1 090 700

    370 140

    Julie pot-de-colle

     

    1977

    645 492

    193 244

    L'imprécateur

     

    1977

    463 248

    182 799

    Va voir maman papa travaille

     

    1978

    1 051 955

    258 782

    Un jouet dangereux

     

    1979

    57 075

    15 835

    La guerre des polices

     

    1979

    1 792 679

    566 084

    Une sale affaire

     

    1981

    888 641

    317 839

    Amour nu,l'

     

    1981

    941 802

    196 350

    Effraction

     

    1983

    241 248

    61 980

    Cavaliers de l'orage, Les

     

    1984

    1 338 741

    332 857

    Souvenirs souvenirs

     

    1984

    1 175 300

    269 928

    Cigognes n'en font qu'à leur tête, Les

     

    1989

    964 604

    218 301

     

     

    La délicieuse Marlène JOBERT est découverte à la fin des années 60, période du déclin de la carrière  de Brigitte BARDOT. Elle lui succède en quelque sorte grâce à une personnalité très affirmé. Il y a un ton Marlène Jobert, une manière de jouer Marlène Jobert. Après quelques petits rôles elle accède au succès avec Michel AUDIARD et surtout le film "L'astragale". Puis c'est l'énorme succès du "Passager de la pluie" avec Charles BRONSON et tout s'enchaîne rapidement, elle tourne avec Lino VENTURA, Jean-Paul BELMONDO ou Michel PICCOLI. En solo, les entrées se tassent un peu mais elle est toujours très populaire et elle connait un beau succès à la fin des années 70 avec "La guerre des polices". Dans les années 80 elle se consacre moins au cinéma, alors que le public la demande. Elle se consacre à d'autres projets. Les chiens ne faisant pas des chats, elle est la mère d'Eva Green, sublime actrice au regard vert magique.

     

    Merci à Didier pour les chiffres. 

    « HUMPHREY BOGART BOX OFFICEJACK RYAN FRANCHISE - BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    bertrand
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:09
    bertrand

    Elle a tourné des scènes de "va voir maman papa travaille"  dans la pâtisserie en face du magasin de ma mère dans une petite ville du béarn.J'avais 5ans et la propriétaire  de la pâtisserie m'a planqué , moi , mon frêre et un ami derrière un présentoir à gâteaux pour qu'on assiste au tournage.Il fallait refaire les prises, Léotard avait bu et devait à chaque fois manger un éclair , il a fini par se trouver mal, si vous voyez ce que je veux dire! Pauvre Marlène!C'est vrai qu'elle a beaucoup de charme!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :