• LES VIKINGS- KIRK DOUGLAS ET TONY CURTIS BOX OFFICE 1958

     

     

    LES VIKINGS

    (THE VIKINGS)

    17 DÉCEMBRE 1958

      

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

      

    • Titre original : Les Vikings
    • Réalisation : Richard Fleischer
    • Scénario : Calder Willingham et Dale Wasserman (adaptation)
    • D'après le roman d'Edison Marshall
    • Production: Kirk Douglas, Jerry Bresler et Lee Katz producteur associé
    • Distribution : United Artists
    • Musique : Mario Nascimbene
    • Photographie : Jack Cardiff et Walter Wottitz (seconde équipe)
    • Format : Couleur (Technicolor) - Son : Mono (Westrex Recording System)
    • Tournage : juin 1957 - octobre 1957
    • Format : 2.35 X 1.
    • Durée : 116 minutes
    • Sortie USA : 28 juin 1958

     

    • Kirk Douglas (VF : Roger Rudel) : Einar, le fils de Ragnar
    • Tony Curtis (VF : Jean-Claude Michel) : Erik, l'esclave, fils illégitime de Ragnar
    • Janet Leigh  : Morgane, la promise du roi anglais Aella, amoureuse d'Erik
    • Ernest Borgnine  : Ragnar, le roi viking
    • James Donald  : Egbert, le traitre anglais, allié des vikings
    • Alexander Knox  : le frère Godwin
    • Maxine Audley  : la reine Enid, mère d'Erik
    • Eileen Way : Kitala, la sorcière
    • Frank Thring : Aella, le roi anglais

     

    SYNOPSIS

     

    Vers 900, les Vikings menés par leur chef Ragnard ravagent régulièrement la Northumbrie en Angleterre. Lors d'une attaque, le roi d'Angleterre est tué et Ragnard viole la reine Enid. De cette union illégitime naîtra Eric. enlevé par Bjorn un viking alors que le bébé partait pour être élevé en Italie ce qui le protégerait du roi Aella, Eric se retrouve à grandir dans le village de son père et de son demi-frère. Erik et Eynard (le fils légitime de Ragnard), ignorant leur parenté, se voueront une haine farouche. Egbert, un noble gallois dont les terres sont épargnées par les Vikings, devenant suspect aux yeux du roi, va se réfugier auprès de Ragnard pour lui donner les renseignements cartographiques sur l'Angleterre devant permettre une expédition de grande envergure des Vikings. Une lutte fratricide naît entre Erik et Eynard pour la conquête de Morgane.

     

    ANALYSE ET BOX OFFICE

    Après la difficile production des "Sentiers de la gloire" Kirk Douglas est déçu de ne pas obtenir le premier rôle de "Ben Hur" au profit de Charlton Heston. Certes, on lui propose le second rôle (Massala) mais il refuse. Il rêve de produire un film d'envergure mais ne dispose pas des fonds pour produire une telle entreprise. Il se tourne donc vers un film intermédiaire, "Les vikings" qu'il va produire sur ses propres fdeniers. Il compte bien mettre les petits plats dans les grands et embauche le grand Richard Fleischer avec qui il a obtenu le plus grand succès de sa carrière avec " 20 000 lieues sous les mers" produit par les studios Disney. A la photo il embauche Jack Cardiff un des meilleurs du genre (qui réalisera d'ailleurs lui même un film sur les Vikings avec "Les drakkars" en 1964) bref de quoi réaliser une magnifique fresque en technicolor. Au niveau des acteurs le second rôle est proposé à Tony Curtis, certainement au sommet de sa carrière. Sa femme, Janet Leigh jouera Morgane. C'est la troisième fois que ce couple glamour populaire à Hollywood et de la jet set tourne ensemble. Il y  aussi  Ernest Borgnine qui joue le père de Kirk Douglas, ce qui est assez drôle étant donné que les acteurs ont le même âge. Le budget confortable de 3 millions de dollars est rapidement dépassé et Kirk Douglas engage tous ses biens pour obtenir un million de dollars supplémentaire. Si le film ne marche pas, il sera sur la paille.

    Kirk Douglas ne se refuse rien et le film bénéficie d'une reconstitution la plus fidèle possible de l’environnement Viking, un soin particuliers ayant été apporté aux drakkars. Il y a un nombre conséquent de figurants et la scène de bataille finale est habilement filmée dans le beau décors du  château de Fort-la-Latte en France. Si le visuel du film est superbe, Kirk Douglas lui décide de donner énormément de sa personne et compose un chef viking totalement charismatique. A l'instar d'un Burt Lancaster dans "Vera Cruz" l'acteur compose un viking sanguinaire, sauvage mais aussi courageux tout en bénéficiant d'une éducation et d'une moralité au final supérieure à celle des anglais gouvernés par le fourbe et veule Aella. L'acteur fait preuve d'une présence athlétique indéniable et ne s'épargne pas en grimpant sur la muraille du château dans la bataille finale. Producteur de son film, il doit donner un maximum à l'écran. Toujours aussi masochiste avec ses propres personnages il n'hésite pas à porter un maquillage qui le défigure avec son œil crevé par un aigle. Toutefois il n'arbore pas de barbe contrairement aux autres vikings, car il faut bien exposer sa célèbre fossette, il ne faut pas exagérer tout de même !  Kirk Douglas compose un vilain hautement jouissif et charismatique, de ceux qu'on oublie pas. Parfois, le rôle du "méchant" dépasse celui du gentil et en effet, dans ce cas, Tony Curtis apparaît plus fade. Rarement libéré, il semble sortir d'un salon de thé anglais, toujours magnifiquement coiffé et propre sur lui, il apparaît bien joufflu malgré une musculature apparente. En bref, il fait bien plus anglais que viking ( mais il est vrai que c'est un bâtard vikingo-anglais dans le film). Janet Leigh, la femme de Tony Curtis joue une Morgane classique et convaincante dont la fière poitrine est particulièrement mise en valeur dans le film, c'est le moins qu'on puisse dire.

    Kirk Douglas et son réalisateur en donnent pour leur argent aux spectateurs et au final c'est un grand spectacle divertissant dominé par la prestation merveilleuse de l'acteur qui compose le viking parfait. Une grande réussite en technicolor qui reste le maître étalon du film de ce genre. Un film comme "Robins des bois" avec Kevin Costner s'en est très largement inspiré sur bien des aspects.

    Le film est une belle réussite au box office américain où il rapporte 6.3 millions de dollars net ce qui rembourse presque le coût du film, mais il est encore nécessaire de rencontrer le succès à l'étranger. En Angleterre le film est la troisième recette de l'année. En Italie le film se classe 5ème de l'année avec plus de 6.5 millions de spectateurs. En France il sort pour les fêtes de fin d'année 1958. Cette année est particulièrement fournie en succès d'ampleur au box office et il aura fort à faire avec la concurrence de "La chatte sur un toit brûlant", "Sérénade au Texas" avec Bourvil et Luis Mariano, " L'Homme de l'Ouest" avec Gary Cooper, mais aussi des continuations des "Grandes familles" avec Jean Gabin et du triomphe des "Tricheurs" de Marcel Carné. Mais "Les vikings" possède des atouts avec un très joli parc de salles à Paris dont "Le Gaumont Palace", "Le Biarritz" ou "Le Richelieu". Il prend sans coup férir la première place du box office parisien avec 37 000 entrées au "Gaumont Palace" suivi de 53 000 entrées pour la seconde semaine. Le film passe trois semaines en têt du box office parisien. Au total il attire plus de 1 million de spectateurs sur Paris et sa banlieue sur l'ensemble de sa carrière. La revue du box office 1958 du CNC précise que le film a attiré 2 780 000 entrées en France durant les deux premières années de son exploitation. Au total le film attire près de 3.3 millions de spectateurs en France et signe là le 4ème plus gros succès de la carrière de Kirk Douglas. Cette très belle réussite artistique et commerciale a largement remboursé l'acteur/producteur qui gagne même beaucoup d'argent. cette prise de risque ne l'effraie pas et il est prêt à investir encore plus dans "Spartacus" son prochain gros projet, car il compte bien se "venger" de n'avoir pu obtenir le rôle de Ben-Hur !                 

     

     

     

    CATEGORIE RANG ENTREES SALLES
    ENTREES FRANCE 12 3 284 458
     
    ENTREES PARIS BANLIEUE   1 000 000
     
    1ère semaine 1 79 313
    4
    2ème semaine 1 100 286
    4
    3ème semaine 1 77 891
    4
    4ème semaine 5 34 340
     4
    Budget    5 M$  
    BOX OFFICE USA 6 6.3 M$  
    Cote du succès   * * * *
     

     

                     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JANET LEIGH - LES VIKINGS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    RICHARD FLEISHER - LES VIKINGS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TONY CUTTIS - LES VIKINGS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    KIRK DOUGLAS - LES VIKINGS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ERNEST BORGNINE - LES VIKINGS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS ET ERNEST BORGNINE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JANET LEIGH ET TONY CURTIS  - LES VIKINGS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS -TONY CURTIS ET ERNEST BORGNINE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TONY CURTIS ET KIRK DOUGLAS - LES VIKINGS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     LES VIKINGS - KIRK DOUGLAS BOX OFFICE 1958

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

    .

    « RACHEL WEISZ BOX OFFICEBOX OFFICE MONDE DU 16 DECEMBRE 2016 AU 18 DECEMBRE 2016 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :