• LES MARIES DE L'AN II - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1971

    .

    LES MARIES DE L'AN II

     

    7 AVRIL 1971

     

    LES MARIES DE L'AN II - BOX OFFICE JEAN PAUL BELMONDO 1971


        

    • Réalisation : Jean-Paul Rappeneau
    • Scénario : Jean-Paul Rappeneau et Claude Sautet et Maurice Clavel
    • Dialogues : Jean-Paul Rappeneau, Maurice Clavel et Daniel Boulanger
    • Photographie : Claude Renoir
    • Musique : Michel Legrand
    • Production : Alain Poiré
    • Sociétés de production : Gaumont (France), Rizzoli Film (Italie) et Studio Bucaresti (Roumanie)
    • Sociétés de distribution : Gaumont
    • Format : Couleur - 35 mm - 1,85:1 - Son monophonique
    • Genre : Comédie, aventure et historique
    • Durée : 98 minutes
    • Tournage : août 1970 / décembre 1970

     

    • Jean-Paul Belmondo : Nicolas Philibert / Bastillac
    • Marlène Jobert : Charlotte Philibert
    • Sami Frey : le marquis Henri de Guérande
    • Laura Antonelli : Pauline de Guérande
    • Michel Auclair :Le prince
    • Pierre Brasseur : Gosselin, père de Charlotte, marchand de vin
    • Julien Guiomar : le représentant du peuple
    • Patrick Préjean : Saint-Aubin
    • Georges Beller : Simon, le garde national
    • Mario David : Requiem, l'homme de main du prince
    • Charles Denner : le voyageur disciple de Jean-Jacques Rousseau
    • Marc Dudicourt : le député emprisonné
    • Sim : Lucas, le comptable de Gosselin
    • Billy Kearns : l'armateur Arthur Davison

     

     

    L'histoire commence en Amérique. Nicolas Philibert, dont l'esprit frondeur lui a causé les pires ennuis dans les dernières années de la Royauté, a dû s'expatrier au Nouveau Monde. Il est devenu un homme riche et envié qui a fait fortune dans le commerce des épices. Il est sur le point d'épouser la plus riche héritière de Caroline du Sud quand, au beau milieu de la cérémonie nuptiale, un jaloux révèle à l'assistance stupéfaite que Philibert est déjà marié... en France. Celui-ci doit alors rentrer en France. La Révolution a balayé l'Ancien régime et la première loi a été d'autoriser le divorce. Mais Philibert et sa femme veulent-ils vraiment divorcer ? Les deux époux vont se chercher, se perdre, se retrouver encore en traversant la France et ses conflits entre Blancs tenants de la Royauté et Rouges défenseurs du progrès et d'un monde nouveau. Philibert sera condamné à mort et son épouse, elle, sera l'objet d'une rivalité entre un prince et un marquis. Le couple divorcera et ce n'est que plus tard, redevenus libres, que Philibert et son ex-épouse se retrouveront côte à côte et amoureux parmi les soldats de l'an Il défendant la République.

    ***************************************************

    Le tournage de "Borsalino" achevé, BELMONDO prend des vacances en famille car il sait qu'il va partir pour plusieurs mois en Roumanie pour le tournage des "Mariés de l'an II". Alain POIRE le célèbre producteur de la GAUMONT va mettre les petits plats dans les grands pour une comédie historique qui va bénéficier d'un soin et d'un budget plus conséquent que les comédies françaises habituelles. C'est que Jean-Paul RAPPENEAU est un perfectionniste. Il tient à proposer une comédie qui se déroule durant la Révolution Française qui soit crédible. C'est pourquoi une équipe de haute volée se partage l'écriture du scénario et des dialogues. De fait les historiens pourront reconnaître certains détails historiques alors qu'une majorité des personnages sont fictifs. Alain POIRE est inquiet avant le tournage car il y aura bien sûr des scènes de batailles, des reconstitutions historiques, des scènes navales. Evidemment le tournage a lieu en grande partie en Roumanie pour faire baisser les coûts.
    Au niveau du casting BELMONDO retrouve Marlène JOBERT qu'il avait déjà rencontré sur le tournage du "Voleur". Elle remplace Catherine DENEUVE que voulait le réalisateur, mais la jeune actrice est devenue incontournable suite aux deux succès qu'elle a obtenue en 1970 avec "Le passager de la pluie" et "Dernier domicile connu", sa présence aux cotés de l'acteur est une évidence. Le reste du casting est très riche d'acteurs de qualité. Notons la présence de Laura ANTONELLI qui aura son importance sur le tournage.
    Le tournage ne va pas s'avérer une partie de plaisir pour le réalisateur. Plusieurs témoignages racontent que l'équipe technique roumaine a causé de nombreux retards qui ont bien démoralisé le réalisateur ( à cet égard voir la très belle fiche du site dvdcritik ou le livre de Philippe Durant). Un tournage éprouvant qui a entrainé 9 semaines de retard et une grande inquiétude de la part d'Alain POIRE. Pas question pour RAPPENEAU de changer une ligne à son texte et de ne pas tourner toutes les scènes prévues. Par contre, il va rattraper son retard en tournant rapidement les scènes françaises et en effectuant un montage rapide, le plan de travail ayant été prévu bien en amont. Le film pourra donc sortir à la date prévue.
    Le tournage fut long pour les acteurs, mais BELMONDO met le Palace roumain où loge l'équipe en désordre quotidien. L'acteur passe son temps à faire des farces énormes à la grande joie de ses collègues, malheureusement ces blagues sont très peu appréciées des officiels roumains. De plus, les relations entre les deux stars du film furent difficiles. Il est vrai que BELMONDO apprécie beaucoup Laura ANTONELLI qui a un temps de présence important à l'écran. D'ailleurs une romance va naître entre les deux et on retrouvera l'actrice dans le "Docteur Popaul" quelques temps après. De là à dire que BELMONDO s'est plus occupée de la belle italienne que de notre Marlène nationale, il n y a qu'un pas... Dès la fin du tournage Marlène JOBERT s'envole au Maroc pour tourner "La poudre d'escampette".
    Le film reste très apprécié car c'est à l'évidence une comédie très soignée. Le film n'est pas drôle à proprement parler, c'est un film d'aventure assez trépidant. En effet le héros du film ne cesse de passer d'un camp à l'autre, sans pour autant prendre parti. Le sujet est très original, car il doit retrouver sa femme pour divorcer et pouvoir se remarier en Amérique. Evidemment par une série de situations rocambolesques dont une fameuse scène où les deux héros se disputent entre deux carrosses à pleine vitesse va aboutir à la reformation du couple et permettre à Charlotte d'atteindre son rêve de jeunesse. Le cadre de la Révolution est gentiment retranscrit avec son lot de scènes pittoresques.  BELMONDO ne fait pas le clown, il est très bien dirigé par RAPPENEAU tout comme Marlène JOBERT qui évolue par rapport à son rôle de petit chat habituel. Elle est plus agressive, plus énergique que dans ces films précédents. Cependant elle apparait assez tard dans le film étant donné qu'elle est l'objet des recherches de son mari. Laura ANTONNELLI, charmante, possède un rôle important et s'affirme au public français. Sami FREY est charmant et Pierre BRASSEUR très amaigri, offre une nouvelle fois une performance savoureuse. Mais bien d'autres acteurs ont de petits rôles, dont Charles DENNER qui aura plusieurs fois l'occasion d'obtenir des rôles plus importants avec BELMONDO.
    Au final RAPPENEAU offre un film très maîtrisé, très agréable à voir, mais qui manque peut être de scènes ou de répliques marquantes. C'est du très beau spectacle. Le film gagne avec le temps une belle réputation.
    Le film sort à la date prévue et s'empare de la première place du Box Office parisien hebdomadaire, sans pour autant approcher le score de "Borsalino". Mais le bouche à oreille est excellent et le film va largement se maintenir au même niveau plusieurs semaines. Le film atteint le score très enviable de 796 000 spectateurs sur Paris banlieue et score France très satisfaisant de 2.8 millions d'entrées, ce qui lui assure une place dans le top 10 français annuel. Le film est aussi un succès en Europe et passe la barre du  million  de spectateurs en Espagne. C'est un nouveau succès pour BELMONDO et Marlène JOBERT. Pour l'acteur c'est le deuxième succès de suite après "Borsalino" et cette tendance devrait être confirmée par son nouveau projet avec Henri VERNEUIL : "Le casse". Quand à Jean-Paul RAPPENEAU il faudra attendre quelques années avant sa nouvelle comédie "Le sauvage".
      

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    8

    2 822 567

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    796 258

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    87 099

    9

    2ème semaine

    1

    71 172

     

    3ème semaine

    1

    66 578

     

    4ème semaine

    2

    53 696

     

    5ème semaine

    2

    36 527

     

    6ème semaine

    3

    35 621

     

    7ème semaine

    2

    39 713

     

    8ème semaine

    5

    35 336

     

    9ème semaine

    5

    23 760

     

    10ème semaine

    9

    22 562

     

    Nombre de semaines Paris

     

    23

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    9 678

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     LES MARIES DE L'AN II BANDE ANNONCE

     

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h35m00s11.png

     

    LES MARIES DE L'AN II - JEAN PAUL BELMONDO

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h36m04s142.png

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h36m08s181.png

     

    LES MARIES DE L'AN II - PIERRE BRASSEUR

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h37m41s82.png

     

    MARLENE JOBERT - LES MARIES DE L'AN II

     

    LAURA ANTONELLI - LES MARIES DE L'AN II

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h38m54s45.png

     

    SAMI FREY - LES MARIES DE L'AN II

     

    BELMONDO ET JOBERT - LES MARIES DE L'AN II

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h40m05s249.png

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h40m31s246.png

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h40m46s143.png

     

    vlcsnap-2012-01-11-23h41m41s176.png

     

     

    .

    « LE CASSE - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1971AMERICAN SNIPER - TRAILER DU NOUVEAU FILM DE CLINT EASTWOOD »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :