• LES INCORRUPTIBLES - KEVIN COSTNER BOX OFFICE

     

    LES INCORRUPTIBLES

    (THE UNTOUCHABLES)

    3 JUIN 1987 (US)

    21 OCTOBRE 1987

     

    LES INCORRUPTIBLES - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1987

     

    • Réalisation : Brian De Palma
    • Scénario : David Mamet
    • Musique : Ennio Morricone
    • Photographie : Stephen H. Burum
    • Production : Art Linson
    • Société de production : Paramount Pictures
    • Distribution : Drapeau des États-Unis Paramount Pictures, Drapeau de la France United International Pictures
    • Budget : 25 000 000 dollars
    • Format : Couleurs (Technicolor) - 2,35:1-son stéréo Dolby - 35 mm - Filmé en Panavision
    • Genre : policier, film noir
    • Durée : 115 minutes
    • Tournage : 8 août 1986 / novembre 1986
    • Kevin Costner (VF : Hervé Bellon) : Eliot Ness
    • Sean Connery (VF : Jean-Claude Michel) : Jim Malone
    • Charles Martin Smith (VF : Vincent Violette) : Oscar Wallace
    • Andy Garcia (VF : Thierry Ragueneau) : George Stone
    • Robert De Niro (VF : Jacques Frantz) : Al Capone
    • Billy Drago (VF : Philippe Peythieu) : Frank Nitti

     

    SYNOPSIS

     

    Chicago, 1930. Al Capone règne sur la contrebande de l'alcool. Il séduit la presse, achète la police et la justice, élimine impitoyablement ses adversaires et commandite des attentats meurtriers. A la tête d'une escouade de policiers, Eliot Ness est chargé de faire respecter la loi sur la Prohibition. Sa première intervention se solde par un échec. Il décide alors de choisir lui-même ses collaborateurs: Jim Malone, un policier irlandais vieillissant, Oscar Wallace, un timide comptable et George Stone, tireur d'élite frais émoulu de l'École de Police. Sans se laisser intimider ni soudoyer, la petite équipe enregistre plusieurs succès : descentes dans des entrepôts clandestins, saisie d'un convoi d'alcool à la frontière canadienne... Wallace découvre que Capone n'a pas payé d'impôts depuis quatre ans et le fait citer à comparaître. Juste avant le procès, Wallace et Georgie, le témoin de l'accusation, sont abattus par Frank Nitti, l'homme de main de Capone. Puis Nitti exécute Malone, mais avant de mourir, celui-ci indique à Ness l'heure du train que doit prendre Payne, le comptable de Capone. A la gare, une fusillade oppose Ness et Stone aux gangsters. Secouru, Payne accepte de parler. Tandis que son témoignage entraîne la condamnation de Capone, Ness affronte une dernière fois Nitti et venge en le tuant la mort de ses amis. Puis il cède sa place à Stone et s'en va retrouver sa famille. 

     

    ANALYSE ET BOX OFFICE

     

    Après le succès de "Scarface" qui est devenu un filme culte, Brian DE PALMA réalise deux films qui floppent sévèrement au box Office US : "Body double" qui obtient un succès d'estime en France et "Wise guys" dont la sortie se fait directement en video dans la majorité des pays. Sans minimiser les recettes hors Etats-Unis , un réalisateur ne peut obtenir le feu vert des studios sans résultats probants au box office.

    C'est pourquoi il va mettre les bouchées doubles pour réaliser l'adaptation d'une série télé historique : "Les incorruptibles". Les plus jeunes ne le savent pas, mais cette série  produite par Quinn  MARTIN ("les envahisseurs", "le fugitif", "les rues de San Francisco" ... ) a été une des séries les plus connues des années 60 (diffusion US entre 1959 et 1963)  et a triomphé en France à partir de 1964 et lors de nombreuses rediffusions. La série est basée  sur des faits réels et conte la lutte d'Eliot NESS, agent spécial du Trésor contre la pègre dans le Chicago des années 30. La série débute après l'arrestation d'Al Capone. NESS et ses agents nommés "The untouchables" lutteront contre divers truands en pleine période de prohibition. C'est Robert STACK qui campe le froid et méthodique Eliot NESS et qui devient célèbre dans le monde entier. La série, violente pour l'époque présentait pléthores de guest stars, dont Robert REDFORD ou Charles BRONSON. Dans la réalité l'équipe d' Eliot NESS sera dissoute après l'arrestation de CAPONE.

    David MAMET le scénariste se focalise sur la lutte de NESS contre CAPONE et respectera la réalité puique NESS dissout le groupe après son exploit. Le film va prendre cependant des libertés prononcées avec la réalité pour rendre le film plus commercial.

    DE PALMA qui joue sa peau sur le résultat du film au Box office, décide d'utiliser les grands moyens, le film sera spectaculaire. Le budget conséquent permet une très belle reconstitution du Chicago des années 30, on ne compte plus le nombre de voitures d'époque, on s'y croirait. Le film sera violent, rythmé, le réalisateur lorgnera du coté de "Scarface" sans en avoir le coté excessif...

    Si le budget est conséquent, DE PALMA ne semble pas pouvoir s'offrir les plus grandes stars du box office. Son casting sera très malin.

    D'accord, la star du film c'est Robert DE NIRO. L'acteur a la réputation d'être le meilleur acteur du monde, mais au niveau du Box Office US il n'a aucun succès commercial au compteur depuis " Voyage au bout de l'enfer" en 1980. Il a tourné de bons films qui comprennent certaines réussites commerciales hors USA, mais c'est tout. DE NIRO va donc mettre le paquet pour interpréter Al CAPONE quitte a en faire un peu trop. Il prend 15 kilos pour obtenir le visage joufflu de CAPONE et arbore une sévère calvitie. L'acteur malgré un temps de présence réduit  à l'écran va camper un CAPONE gouailleur  et excessif, n'hésitant pas à casser la tête d'un de ses lieutenants à coups de batte de base ball, en pleine assemblée, pour se faire respecter. L'acteur a d'ailleurs demandé qu'on écrive cette scène spécialement pour lui.

    C'est au jeune acteur Kevin COSTNER qu'échoit la lourde responsabilité d'interpréter l'agent du Trésor. L'acteur de 30 ans n'est pas inconnu et s'est fait remarquer dans "Silverado" qui a été un succès surprise et dans des films de Kevin REYNOLDS, un de ses amis. C'est un acteur qui monte et DE PALMA compte sur lui pour donner une profondeur psychologique loin du  rigide Robert Stack de la série télé. Décidé, mais rempli de doutes, profondément humain et bon père de famille, COSTNER est épatant et doué pour dégager une grande palette d'émotions. C'est un être humain normal, pris dans une tourmente qu'il peine à maîtriser.

    Un autre acteur débutant se fait remarquer: Andy GARCIA interprète le pistolero Italien (alors que GARCIA est cubain) qui sera le bras armé de NESS. Totalement inconnu, l'acteur verra les portes d'Hollywood s'ouvrir après le film.

    L'inquiétant Billy DRAGO, vu dans bien des séries B voire Z, campe un Frank NITTI des plus sadiques. Charles MARTIN SMITH est un agent de Ness un peu décalé et apporte une touche d'humour au film. Voici un casting de qualité et pour pas très cher.

    Il manque un acteur pour incarner le mentor de NESS. Jim MALONE policier irlandais au caractère bien trempé va former NESS aux méthodes musclées pour contrer CAPONE. C'est Sean CONNERY qui est engagé et c'est une idée géniale. Si l'acteur, qu'on ne présente plus, a obtenu en 1986 deux succès d'ampleur en France avec "Highlander" et " Le nom de la rose" qui ont récoltés des millions de spectateurs dans les salles françaises il est en revanche un peu "has been" aux USA. L'acteur possède un tableau de chasse des plus impressionnants en matière de flops au Box Office US. Heureusement qu'il a tourné un James BOND en 1983..Mais soyons franc au niveau du Box office, Sean CONNERY c'est peanuts....rien. Donc DE PALMA va pouvoir s'offrir une légende du cinéma pour pas grand chose...

     Le film part très fort avec une scène choc. Des hommes de CAPONE déposent une sacoche  contenant un explosif dans le restaurant d'un homme qui refuse de payer son "impôt corse" à CAPONE. Ils s'en vont mais une petite fille remarque qu'ils ont "oublié" la sacoche et les hèle à l'entrée du restaurant la mallette à la main avant d'être pulvérisée par la bombe. Eliot NESS a donc la charge de faire tomber CAPONE et ce n'est pas facile tant celui-ci inspire la peur a ses sbires. et à soudoyé tous les magistrats de la ville. Sous des dehors d'honnête homme débonnaire qui souffre de persécutions polcières se cache un tyran qui n'hésite pas à tuer pour se faire respecter. Il est aidé par son lieutenant Frank NITTI qui prend plaisir à exécuter ses tâches morbides. NESS qui n'a pas grand monde pour l'épauler, mis à part un comptable fumant la pipe, tente une descente spectaculaire dans un entrepôt et se plante. Cette erreur le met hors jeux. Par hasard, un soir, en traînant sur un pont, il rencontre le seul flic honnête de la ville, joué par un Sean CONNERY charismatique en diable et l'oeil pétillant. NESS reprend espoir quand MALONE rejoint son équipe. Ensemble ils constituent une équipe. MALONE qui connait toutes les ficelles de la pègre, permet à NESS de porter des coups durs à CAPONE qui perd son calme.

    NESS possède une tactique: il coincera CAPONE pour fraude fiscale. Dans un pays où voler l'Etat coûte bien plus cher que de tuer une vieille dame, c'est imparable, encore faut-il trouver des preuves et le comptable de CAPONE et surtout, vivant.

    L'équipe se rend à la frontière canadienne pour intercepter un convoi de marchandises. La rencontre est sanglante et les incorruptibles jouent du fusil. Lors de l'interrogatoire d'un sbire de CAPONE, Jim MALONE se saisit d'un mort, fait semblant de l'interroger et lui tire une balle dans le caisson. Une scène que le sbire voit de loin. il pense que MALONE a tué de sang froid, et lâche le morceau. Une scène très drôle à rapprocher de celle des "Aventuriers de l'Arche perdue" quand Indiana Jones qui doit se battre au sabre avec un individu le tue froidement au pistolet pour gagner du temps. Une scène culte.

    D'autres scènes fortes émaillent le film: le meurtre d'Osacar WALLACE dans un ascenseur par NITTI. Eliot NESS et MALONE découvrent le cadavre ainsi que le mot "touchable" marqué au au sang de Wallace sur la paroi de l'ascenseur.

    Jim MALONE est descendu chez lui par NITTI. Une scène douloureuse où MALONE est criblé de balles et rampe sur le sol. Une scène que la femme de Sean CONNERY n'a jamais supporté. MALONE dans un dernier souffle confie à NESS le lieu où trouver le comptable de CAPONE : A la gare de Chicago.

    NESS et PETRI se rendent à la gare bien décidés à arrêter le comptable. Faute de buget pour filmer un gunfight convaincant avec des figurants en nombre au milieu de la gare, DE PALMA a une idée géniale. La scène se déroule en fin de soirée. La gare est presque vide. En haut de l'escalier le comptable apparait entouré par les hommes de CAPONE. Un gunfight débute, mais une jeune femme située en haut de l'escalier principal lâche son landeau qui dévale l'escalier. Au ralenti, nous assistons au efforts de NESS pour récupérer le landeau tout en évitant les tirs ennemis. Une scène d'anthologie et un hommage appuyé à la célèbre scène du "Cuirassé Potemkine". Une scène géniale filmée par un  DE PALMA en état de grâce. Ne reste plus à NESS d'assister à la défaite de CAPONE au tribunal. Au cours de l'audience il remarque NITTI et après une course poursuite où il manque de tomber des toits, il parvient à le coincer. Il révèle à NESS que l'irlandais à bien couiné durant sa mise à mort. NESS perd son sang froid et jette NIKKI dans le vide. DE PALMA se fait plaisir en filmant sa chute qui dure..qui dure...

    DE PALMA a réussi son pari. Le film est spectaculaire et son meilleur depuis "Scarface". L'osmose entre les acteurs saute aux yeux, en particulier entre COSTNER et CONNERY. L'émotion est palpable lorsque NESS recueille le dernier souffle de MALONE. Le film doit fonctionner au box office surtout que la critique s'emballe. Le film bénéficie également d'une musique composée par Ennio MORRICONE qui retrouve la grande forme.

    Le film s'empare de la première place du box office US le week-end de sa sortie et va bénéficier d'un bon bouche à oreille qui va le conduire jusqu'à la 7ème place du box office annuel. Pour l'ensemble des acteurs c'est la certitude de retrouver de bons rôles, Kevin COSTNER en tête qui voit s'ouvrir les portes des grandes productions.

    Sean CONNERY fabuleux dans son rôle va obtenir l'Oscar du meilleur second rôle. A 57 ans, il va bénéficier d'une seconde carrière remarquable aux USA. Arborant cheveux et barbe 'blanche il va devenir l'acteur vétéran le plus populaire. C'est mérité.

    En France, le film bénéficie d'emblée d'un capital sympathie. DE PALMA, CONNERY et DE NIRO sont très appréciés et sans surprise le film signe la deuxième meilleure semaine de l'année à Paris (derrière "Crocodile Dundee") où il prend la tête du box office pour 5 semaines battant le nouveau James BOND a plate couture. Sorti la même semaine que le nouveau Stanley Kubrick, un évènement mondial, il ne lui laissera aucune chance. En France, DE PALMA connait son plus beau départ avec  606 838 entrées pour sa première semaine suivi d'un bon maintien. Au final ce sont près de 2.5 millions de spectateurs qui se sont rendus dans les salles.

    Ce grand De Palma permet donc à Sean Connery de reprendre place dans la top liste des acteurs, mais aussi à Kevin Costner de se faire connaître en France. le public français va s'attacher lui. Robert De Niro prouve qu'il peut être bankable et sa prestation haute en couleur lui ouvre un nouveau public et il va en profiter au box office.
     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    2 457 165

     

    ( source CNC)

     

     

     

    1ère semaine

    1

    606 838

    344

    2ème semaine

     

    489 206

    346

    3ème semaine

     

    376 174

    352

    4ème semaine

     

    261 291

     

    5ème semaine

     

    184 510

     

    6ème semaine

     

    109 944

     

    7ème semaine

     

    62 645

     

    8ème semaine

     

    45 078

     

    9ème semaine

     

    40 524

     

    10ème semaine

     

    44 649

     

    11ème semaine

     

    38 720

     

     

     

     

     

    ENTREES PARIS

     

    617 614

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    301 488

     

    TOTAL PARIS BANLIEUE

     

    919 102

     

    (source CNC)

     

     

     

    1ère semaine

    1

    234 464

    66

    2ème semaine

    1

    190 035

    69

    3ème semaine

    1

    139 060

    67

    4ème semaine

    1

    103 808

    72

    5ème semaine

    1

    67 366

    60

    6ème semaine

     

    37 259

    37

    7ème semaine

     

    19 835

    22

    8ème semaine

     

    16 033

    20

    9ème semaine

     

    16 069

    19

    1er jour Paris

     

    28 988

     

    Budget

     

    25 M$

     

    Recettes US

      7

    76,2 M$

     

    Recettes Mondiales

     

    186 M$

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

     

    ROBERT DE NIRO - LES INCORRUPTIBLES

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h14m28s2.png

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h14m36s81.png

     

    KEVIN COSTNER - LES INCORRUPTIBLES

     

    ANDY GARCIA - LES INCORRUPTIBLES

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h24m12s232.png

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h25m50s181.png

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h27m08s199.png

     

    SEAN CONNERY - LES INCORRUPTIBLES

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h29m14s177.png

     

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h31m03s244.png

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h31m16s121.png

     

    BRIAN DE PALMA - LES INCORRUPTIBLES

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h35m46s254.png

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h37m41s130.png

     

    vlcsnap-2010-09-10-10h40m08s23.png

     

    ...

    « LAMBERT WILSON BOX OFFICEKEVIN COSTNER BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :