• LES DURS - LINO VENTURA BOX OFFICE 1974

     

    LES DURS

    ( UOMINI DURI )
    29 MAI 1974

     

     
     
     
     

     

     

    _durs.jpg

    Réalisation

    Duccio TESSARI

    Scénario

    Luciano VINCEZONI

    Nicola BADALUCCO

    Photographie

    Aldo TONTI

    Musique

    Isaac HAYES

    Production

    Dino DE LAURENTIS

    Distribution

    WARNER-COLUMBIA

    Durée

    90 minutes

    Tournage

     

    Le Père CHARLIE

    Lino VENTURA

    Lee

    Isaac HAYES

    Joe Snake

    Fred WILLIAMSON

    Fay

    Paula KELLY

    Le barman
    Jess HAHN

     

    Curé dans une paroisse poplaire de Chicago, le Père Charlie a gardé de son adolescence délinquante un tel souvenir qu'il surveille et entraîne ses jeunes. Lui même ne se déplace qu'en vélo de course. L'un de ses anciens garçons devenu inspecteur d'assurances est assassiné alors qu'il enquête sur un vol de un million de dollars. Le père Charlie se jure de trouver les assassins. Il se heurte très vite à des gangsters qui le capturent et se préparent à le tuer quand il est délivré par un ancien policier, Lee, qui a été cassé pour faute professionnelle le jour du vol. Il avait quitté son poste pour rejoindre sa petite amie, Fay, qui se disait attaquée. Lee et Charlie se lient d'amitié et commencent à remonter la filière. Un des patrons de la Mafia, Mike Petralia, que tout ce remue-ménage ennuie, demande à un polciier qu'il paie, Ryan, d'arrêter au plus vite les coupables. Les morts s'accumulent et Pétralia convoque les deux détectives : il donne un tuyau qui permet à Charlie et à Lee de s'interesser à Fay. Le nouvel ami de Fay la soupçonne d'être l'instigatrice du vol: il la tue dans un motel alors qu'elle reprenait le butin et s'arrange pour assomer Lee qui serait arrêté sans l'intervention de Charlie. Tous les deux se retrouvent chez le coupable.

     

    ***********************************************************************

     

    Dino de LAURENTIIS est un sacré opportuniste. ce célèbre producteur n'avait pas son pareil pour exploiter les filons à la mode. Si celle-ci est aux westerns, il produit du western, si la mode est aux films sur la mafia, il produit "Cosa Nostra". Il a même surfé sur la vague des animaux destructeurs tels le requin des dents de la mer pour produire "King Kong" ou "Le bison blanc". Alors évidemment lorsque la mode est à la blaxploitation aux USA en ce début des années 70, il produit son propre film du genre. "Les durs" est donc un film de blaxploitation made in Italie même si le tournage a lieu aux USA. A la réalisation Duccio TESSARI est un caméléon capable de plus ou moins bien s'adapter aux genres que lui proposent les producteurs. Le public français a pu juger de son talent de le très violent " Big guns-les grands fusils" sorti en août 1973 avec Alain DELON, un film très violent où le héros réglait quelques comptes avec des pontes de la mafia. Bref, avec lui, on ne peut pas vraiment s'attendre à de la grande finesse. 

    Etant donné que Lino VENTURA a participé au succès de "Cosa Nostra" produit par DE LAURENTIIS le voici rappelé pour tenir la tête d'affiche dans un rôle surprenant, celui d'un curé de Chicago qui va devoir mettre de coté sa soutane pour pouvoir jouer des poings et trouver le coupable du meurtre d'un de ses amis. C'est une sorte de retour aux rôles de costauds qu'il a tant interprété dans les années 55/65 et qu'il s'était promis de s'éloigner. Il est vrai que ce film coincé entre les deux réussites que sont "l'emmerdeur" et "La gifle" parait bien iconoclaste.

    A ses cotés, Isaac HAYES joue le rôle d'un ancien flic. L'acteur au physique assez impressionnant est surtout connu pour avoir composé la célèbre musique de "Shaft". Tant qu'à faire autant jouer un des rôles principaux et de signer également la composition musicale qui est très influencée à quelques notes par celle de "Shaft".

    Les deux acteurs font la paire, et finalement on assiste à un buddy movie classique, qui n'est pas sans rappeler le futur "Arme fatale". 

    Si un acteur peut être assimilé à la blaxploitation, il s'agit bien de Fred WILLIAMSON. A l'instar d'un Richard ROUNDTREE ou d'une Pam GRIER il est une des figures emblématiques de ce genre et s''est fait connaitre aux USA avec "Black Caesar". Beau gosse charismatique, il est cependant inquiétant ce qui lui vaut la possibilité de jouer à peu près tous les types de rôles: héros, Bad guy, proxénète, soldat, bref....Le cas échéant il joue le bad guy.

    Clin d'oeil également avec un petit rôle de barman tenu par Jess HAHN, acteur que Lino a déjà rencontré dans "Les barbouzes" et "Les grandes gueules", c'est la dernière fois qu'ils tourneront ensemble.

    Avec tout cela nous sommes en devoir d'attendre un bon série B bien pêchu, mais au lieu de cela nous assistons à une sorte d'épisode de "Kojak" mou du genou qui accumule les poncifs. Le scénario pêche par un manque d'originalité consternant et les situations s'enchainent mollement. Il n y a guère de suspense tout au long de ce film convenu. Qui plus est, le réalisateur est en mode Prozac ce qui plombe les scènes d'action. Malgré le passé de Lino, les bastons sont bien molles et les coups sont téléphonés et passent à 30 centimètres des visages des acteurs. Peu de scènes très violentes donc, la bataille finale voit Lino achever un bandit à coup de neige carbonique. Bref, peu de rebondissements, pas trop de suspense, même quand le père Charlie va être en danger et manque d'être brûlé vif dans un four... Seule scène sympa, Le père Charlie se fait repasser sa chemise par Joe SNAKE, mis à part cela... Du coté sexe, rien de bien torride non plus. Alors qu'on a l'habitude d'admirer la paire de seins XL de Pam GRIER dans d'autres productions, ici rien de ce style et pas grand chose à se mettre sous la dent pour les amateurs de belles blacks dénudées. Le film est donc très édulcoré coté violence et sexe, ce qui en fait donc un ersatz de film blaxploitation.  Coté acteurs, les trois compères assurent un minimum. Lino tente d'apporter quelque chose à son rôle et montre de la bonne volonté. car il est affuté comme rarement pour rendre son personnage de dur plausible. Isaac HAYES apporte sa cool attitude et WILLIAMSON tente de rendre son personnage vaguement inquiétant. Evidemment si le film avait été réalisé par VAN PEEBLES ou Gordon PARKS le résultat en fut meilleur. Mais force est de constater que les italiens ne sont pas doués pour ce genre de films. Au delà de la curiosité, le film est très faible.

    En France, rare sont les films de blaxploitation à être exploités, certains seront visibles au cours de l' été 1975 ou 1976 comme bouche trous. Si le film prend la troisième place du box office parisien lors de sa sortie parisienne, nul doute que c'est dû à la présence de Lino VENTURA au générique. Après une deuxième semaine où il perd peu d'entrées le film s'écroule rapidement. Au final, un peu plus de 500 000 spectateurs se rendent dans les salles, soit un bon résultat pour un film de ce genre, mais un résultat très faible pour un film avec Lino VENTURA. Heureusement, "L'emmerdeur" vient juste de terminer de cartonner, et "La gifle" va sortir à la rentrée. On dira donc que cet échec restera anecdotique dans la carrière de Lino VENTURA. Le film ne cartonne même pas en Italie où il se classe à la 98ème place et aux USA le film ne semble pas avoir fait grand chose aux Box Office.      

     
     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    536 207

     

    ENTREES PARIS

     

    106 325

     

    ENTREES BANLIEUE

     

     

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

     

     

    Détail entrées Paris

     

     

     

    1ère semaine

    3

    38 661

    13

    2ème semaine

    3

    35 554

     

    3ème semaine

    14

    16 379

     

    Nombre de semaines Paris

     

    4

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    2 974

     

    Cote du succès

     

    *

     


    LIEN POUR MUSIQUE DE ISAAC HAYES :

     https://www.youtube.com/watch?v=b6Vo7llGp0c

    vlcsnap-2011-09-19-17h00m32s133.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h00m45s4

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h02m09s82.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h02m36s92.png

     

    LES DURS - LINO VENTURA

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h02m47s209.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h03m32s142.png

     

    LES DURS  - LINO VENTURA

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h06m03s119.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h07m00s171.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h07m50s158.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h08m48s227.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h13m04s227.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h13m11s42.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h13m14s79.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h14m51s21.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h16m16s104.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h17m13s163.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h18m17s28.png

     

    vlcsnap-2011-09-19-17h19m10s54.png

     

      .

    « LA GIFLE - LINO VENTURA BOX OFFICEL'EMMERDEUR - LINO VENTURA BOX OFFICE1973 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :