• LE SAUVAGE - BOX OFFICE CATHERINE DENEUVE 1975

     

     

     

    LE SAUVAGE

     

    26 NOVEMBRE 1975

     

    Le-Sauvage.jpg

     

     

    Réalisation

    Jean-Paul RAPPENEAU

    Scénario

    Jean-Paul RAPPENEAU

    Elizabeth RAPPENEAU

    Jean-Loup DABADIE

    Photographie

    Pierre LHOMME

    Musique

    Michel LEGRAND

    Production

    Raymond DANON

    Distribution

    GAUMONT

    Durée

    100 minutes

    Tournage

     

    Nelly

    Catherine DENEUVE

    Martin

    Yves MONTAND

    Vittorio

    Luigi VANNUCCHI

    Alex

    Tony ROBERTS

    Jessie

    Dana WINTERS

     

     

    Martin est un "sauvage". Créateur de parfums à la mode, il a volontairement quitté l'insupportable aisance et les compromissions de son existence parisienne pour s'établir dans une île d'Amérique latine. Tandis que, de passage à Caracas, il songe à prendre une nuit de repos à l'hôtel, un homme traverse sa chambre. Vittorio cherche, en effet, à pénétrer dans la pièce voisine où s'est réfugiée Nelly, sa jolie mais très changeante fiancée française. Alerté par les cris, Martin voit la jeune femme assommer son fiancé, lequel, après avoir retrouvé ses esprits, se lance à sa poursuite. Abasourdi, Martin s'en va dormir... Pas pour longtemps. Nelly le réveille un peu plus tard pour lui vendre un tableau - un Toulouse-Lautrec - qu'elle a "emprunté" à son employeur, Alex Fox, en guise de salaire. Martin accepte d'aider la volcanique jeune femme à regagner la France. Soulagé de s'en être débarrassé, Martin regagne son île où il a la surprise de découvrir... Nelly, qui a dû renoncer à son projet et qui a décidé de venir le rejoindre. Martin veut éloigner de force celle qui trouble sa solitude, mais Nelly fait couler le bateau! D'approches en brouilles spectaculaires, l'amitié, puis l'amour lient les deux héros; c'est alors que débarquent Vittorio et Alex, à la recherche respectivement de Nelly et du tableau de Toulouse-Lautrec. A cette occasion, Martin réalise combien son isolement était illusoire: en fait, sa femme, les actionnaires de sa société le surveillaient depuis toujours et payaient le paradis qu'il avait cru constituer. Sommé de reprendre ses anciennes activités, Martin préfère la prison à l'esclavage. Quelques années plus tard, libre et heureux. Martin retrouve Nelly...

     

    Dans le cinéma français des années 70 il y a deux types de comédies: les comédies de bidasses, où celles avec Sim et compagnie et celles écrites par Francis VEBER ou Jean-Loup DABADIE, nettement plus classieuses. GAUMONT produit donc ce "Sauvage" qui devra être une comédie située dans la seconde catégorie. Doté d'un budget conséquent  le film est écrit et mis en scène par jean Paul RAPPENEAU connu pour son extrême lenteur due à un soin particulier apportés à ses productions. Ses films sont rares mais ont été de gros succès ; "La vie de château" et "Les mariés de l'an II". Les thèmes de sa comédie sont simples : exotisme, rêve, aventure et la rencontre de deux personnages diamétralement opposés. Pour le rôle principal RAPPENEAU choisit Catherine DENEUVE qu'il a déjà dirigée dans "La vie de château". L'actrice tourne beaucoup et revient des Etats-Unis où elle a joué avec Burt REYNOLDS dans "Hustler". Elle aimerait passer plus de temps avec sa famille, mais un tel projet  ne se refuse pas. Elle alterne les films d'auteurs aux résultats modestes ("La femme aux bottes rouges", "La grande bourgeoise") avec des films plus commerciaux ("l'agression"). Elle va travailler avec Yves MONTAND qui est une très grande vedette de l'époque. il ne tourne pas beaucoup et choisit ses films avec discernement. Il sort du triomphe de "Vincent, François, Paul et  les autres" et a bien conscience qu'il n' a pas le droit à l'erreur. On peut attendre beaucoup de la première rencontre des deux acteurs.

    Le tournage du film va se dérouler aux bahamas et à Caracas, il y a pire comme destination.

    La première partie du film est entièrement dédiée à Catherine DENEUVE. Nelly vient juste de se marier avec  Vittorio un italien agité, et par là même avec toute sa famille. Dès la nuit de noce elle s'enfuit et va se réfugier dans un hôtel de Caracas. Vittorio la retrouve et les deux se poursuivent dans la chambre. Le voisin, un placide inconnu est interpellé par Nelly car elle a assomé son mari. Presque amusé il l'aide et va se recoucher pendant que le feu follet se rue voir son employeur, son ancien amant Alex, qui tient une boîte de nuit. Il ne lui donne pas l'argent nécessaire pour qu'elle rentre en France. Mais Vittorio fou furieux cause le trouble dans la boîte de nuit et Alex intervient. Pendant ce temps  Nelly a volé un Lautrec, qui représente la fortune d'Alex. Les deux hommes vont faire alliance pour retrouver la femme, pour l'un, et le Lautrec pour l'autre. Nelly dérange l'inconnu de l'hôtel qui ne veut pas acheter le Lautrec. Le matin, elle s'introduit dans sa camionnette et sils sont pris en chasse par les deux alliés dans une course poursuite fort bien réalisée.  Grâce à un ami pilote de ligne , Martin, croit se débarrasser de Nelly. Les deux alliés ne peuvent que constater les dégâts. Cette première partie est fort bien réalisée. Haletante, elle permet de faire connaissance des personnages fort bien écrits. Il y a l'électron libre, le taciturne, l'italien agité et l'américain qui veut son tableau.

    Dans la seconde partie, le public va découvrir l'histoire des deux héros dans une situation paradisiaque. Martin habite une île magique, de rêve. Retiré du monde il habite une demeure superbe au milieu de la forêt tropicale. Il cultive ses plantes, ses fruits. Un havre de paix. Evidemment Nelly n'est pas partie en France et a rejoint l'île de Martin avant son arrivée. Elle doit rester sur l'île pour se cacher et va se révéler une emmerdeuse de première, rôle que tient Deneuve à la perfection. Martin va vite s'apercevoir que sous une beauté implacable se cache un zébulon bondissant bien insaisissable: Nelly court partout comme un lapin et échappe aux foudres de Martin qu'elle martyrise. Lui n'a qu'une seule idée en tête: ramener Nelly à terre, elle n'en à qu'une autre: faire échouer Martin dans ses tentatives.

    Elle coule son bateau, tente de détruire l'hélice de fortune que construit Martin, l'emprisonne. Finalement Martin explose et assomme Nelly de plein fouet avec un ananas. Mais c'est qu'elle est superbe et piquante Nelly et il tombe inévitablement amoureux d'elle et ils passent une nuit paradisiaque ensemble sur l'île. Leurs rapports changent, elle a compris que Martin est un créateur de parfum important qui a décidé de se retirer du monde des hommes, et celui-ci décide malgré tout de la ramener à terre. leur première dispute d'amoureux a lieu vite interrompue par l'irruption de Vittorio et d' Alex sur l'île. Avec des hommes armés ils envahissent l'île et capturent Nelly. Une scène hilarante voit Alex découvrir son tableau qui a bien pris l'eau. il l'achèvera...en marchant dessus.

    Pendant ce temps, Martin découvre sa maison en feu, tout comme son rêve. il est récupéré par sa propre entreprise. Il revoit sa femme à qui appartient l'entreprise où il créait des parfums. Ses illusions s'envolent. il n'a jamais été libre et a toujours été surveillé, mis sous contrôle. C'était sa propre entreprise qui achetait les fruits et légumes qu'il vendait sur les marchés. Sa liberté et son paradis n'existaient pas. Il refuse de retravailler et accepte un passage par la cse prison. Libéré, il cherche Nelly et retrouve Vittorio, remarié, qui l'accueille comme s'il était son meilleur ami. Finalement il retrouve Nelly et va pouvoir enfin trouver son paradis.

    Film alerte, pétillant, poétique, romantique, c'est de la bonne ouvrage sans défauts. RAPPENEAU apporte un soin particulier au montage, à la photographie. Jean-Loup DABADIE est dans une forme olympique aux dialogues qui sonnent très justes. Comme d'habitude, Yves MONTANT est très appliqué dans son rôle et ne laisse rien au hasard. Très concentré, il sait alterner les moment de pure comédie avec des moments plus graves. Catherine DENEUVE sait profiter des joies du tournage et se prend moins la tête que MONTAND. Ce qui ne l'empêche pas d'être la chipe parfaite, sachant jouer du ton de sa voix qu'elle sait rendre très agacante. Têtue, bornée, elle sait pourtant jouer de son corps de rêve. D'ailleurs Yves MONTAND n'a pas les yeux dans sa poche et sait la convaincre d'être très sexy et de montrer sa poitrine à l'écran... DENEUVE accepte d'être plus aguichante qu'à l'accoutumée. très sportive elle court dans tous les sens durant le film, un vrai marsupilami qui ajoute un rythme soutenu au film. Un rôle qui va lui coller un peu à la peau, car on va souvent lui coller une réputation de chipie.

    C'est une comédie parfaite qui sait faire rêver et qui bénéficie de deux acteurs de très grand talent qui servent le film. Le film est fait pour marcher et c'est ce qu'il va faire. Il s'empare aisément de la première place du box office parisien, lors de sa date de sortie fin novembre 1975. Le film saura très bien profiter des fêtes de fin d'année qui relancent la fréquentation du film qui bénéficie de plus d'un très bon bouche à oreille. Il finit à un score très satisfaisant avec plus de 2.3 millions d'entrées en France. Malgré une rude concurrence le film termine aux portes du top 10 annuel. 

    Un classique de la comédie française qui m'a bien fait rêver lorsque je l'ai découvert à la télévision. Catherine DENEUVE est totalement relançée et confirme après 15 ans de carrière qu'elle est belle et bien un des plus grandes stars françaises et une ambassadrice de la beauté française. Yves MONTAND confirme son statut et va poursuivre un beau parcours avec des films écrits sur mesure pour lui.        

     

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    11 

    2 373 880

     

    ENTREES PARIS

     

    539 307

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    249 895

     

    TOTAL PARIS BANLIEUE

     

    789 202

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    114 467

    18

    2ème semaine

    1

    91 789

     

    3ème semaine

    3

    64 697

     

    4ème semaine

    5

    54 742

     

    5ème semaine

    5

    77 692

     

    6ème semaine

    5

    69 051

     

    7ème semaine

    6

    45 778

     

    8ème semaine

    7

    36 680

     

    9ème semaine

    7

    27 933

     

    10ème semaine

    8

    23 980

     

    11ème semaine

    14

    21 580

     

    Nombre de semaines Paris

     

    22

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

     

     

    1er jour Paris

     

    11 712

     

    Budget

     

     

     

    Box office annuel Espagne

     

    592 140

     

    Box office annuel Allemagne

     

     

     

    Box office annuel Italie

     

     

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h21m34s169.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h22m14s59.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h23m39s143.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h23m53s24.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h24m36s198.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h25m33s6

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h27m05s158.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h27m41s2.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h28m02s210.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h28m40s78.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h29m10s122.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h30m05s163.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h30m34s195.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h34m37s64.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h36m00s124.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h36m10s227.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h37m26s216.png

     

    vlcsnap-2011-01-11-02h37m46s162.png

     

    .

    « L'ARGENT DES AUTRES - BOX OFFICE CATHERINE DENEUVE 1978OPERATION TONNERRE - THUNDERBALL - JAMES BOND BOX OFFICE 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :