• LE PASSAGE - ALAIN DELON BOX OFFICE 1986

     

    LE PASSAGE

     

    3 DECEMBRE 1986

     

     

    LE PASSAGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1986

     

     

    • Réalisation : René Manzor
    • Scénario : René Manzor
    • Production : Daniel Champagnon, Alain Delon et Francis Lalanne
    • Distribution : UGC
    • Tournage : 25 juin 1986 - août 1986
    • Musique : Jean-Félix Lalanne
    • Photographie : André Diot
    • Pays d'origine : France
    • Format : Couleurs - 1,85:1 - Mono - 35 mm
    • Genre : Drame, fantastique
    • Durée : 100 minutes

     

     

    • Alain Delon : Jean Diaz
    • Christine Boisson : Catherine Diaz
    • Jean-Luc Moreau : Patrick
    • Alain Musy : David Diaz
    • Alberto Lomeo : Le chirurgien
    • Jean-Pierre Levasseur : L'anesthésiste
    • Marie Marcos : Une infirmière

     

    SYNOPSIS

     

     

    Jean Diaz, écrivain, cinéaste, séparé de sa femme Catherine, vit seul avec son fils, David. Alors qu*ils partent en vacances, ils sont victimes d'un accident de la route, programmé sur ordinateur par la Mort elle-même. Cette dernière, grande admiratrice des oeuvres de Jean Diaz, lui propose un marché: le retour à la vie de David, dans le coma, contre la réalisation pour elle de son projet de dessin animé qui dénonce la violence de ce siècle. Jean accepte le pacte, mais y perd sa main droite, gage de sa promesse. David vit à présent avec sa mère. qu'il met du temps à accepter et à aimer. et reste persuadé que son père n'est pas réellement mort mais prisonnier d'une "vieille mendiante". Bientôt Jean comprend que la Mort veut se servir de son film pour donner vie à ses idées et réaliser la destruction de l'Humanité. Cherchant à fuir, il creuse dans son laboratoire et découvre le "Passage" de la mort à la vie. Pour se venger, la Mort programme David dans le dessin animé de son père mais ce dernier, en coupant la main de la Mort, rompt le pacte. Il parvient alors à stopper le cours du film et à désamorcer le programme de destruction. Il s'enfonce dans le "Passage" et retrouve son fils au seuil de la vie.
     
     
    ANALYSET ET BOX OFFICE
     

    Alain DELON entre quelques films commerciaux est tout à fait capable de prendre des risques pour un projet auquel il croit, un film hors des sentiers battus et c'est tout à son honneur, même si parfois la motivation initiale est des plus obscure. C'est pourquoi l'acteur est capable de produire des films comme "L'insoumis", "Madly" ,"Monsieur KLEIN", "Attention les enfants regardent". Nous avons même pu le voir jouer dans "La motocyclette" où vraiment on se demande ce qu'il venait faire dans cette galère, mais dans "Le passage" nous touchons le Graal.

    Ce film est un formidable assemblage de mauvais talents, que ce soit au niveau de la réalisation, du scénario et du jeu des acteurs. L'ensemble de la fratrie Lalanne est présente à la réalisation, au scénario, voire acteurs.... Si en plus on ajoute l'insoutenable Jean Luc MOREAU, c'est la totale.

    Souvent considéré comme un invraisemblable nanar mais aussi comme un chef d'oeuvre incompris par quelques fans hardcores, le film est surtout un confondant exemple de naïveté. Non, au cinéma, tout n'est pas possible, il ne suffit pas de présenter une idée, un conte qui mêle dessin animé, science fiction et bons sentiments pour en faire un ensemble satisfaisant. La frontière est mince entre nanar et bon film et il faut parfois un sacré réalisateur à poigne pour maintenir un film à flots et non pas un réalisateur satisfait de son oeuvre. C'est d'autant plus casse gueule quand l'ensemble de sa famille est derrirèe, devant la caméra et à la musique, personne ne peut alerter le réalisateur qu'il va dans le mur....

    Voir DELON cabotiner comme un fou, la main cachée dans la manche de sa chemise en train de dessiner pendant que La Mort tapote sur son Amstrad est une expérience très étrange. 

    Ne nous étalons pas plus sur cette erreur d'un acteur / producteur toujours prêt à donner sa chance à des jeunes talents. Comme le dit l'adage : "L'enfer est pavé de bonnes intentions". 

    Le film sort en décembre 1986 à l'instar d'un "Peau d'âne" sorti en décembre 1970. Le but est d'attirer dans les salles un public familial et surtout celui des enfants, bien que le film possède plus le potentiel d'effrayer les jeunes enfants que de les émerveiller. La fin d'année 1986 n'est pas spécialement un bon cru et pourtant le film ne parvient pas lors de sa semaine de sortie à prendre la première place à " Mmanon des Sources" accrochée à sa première place depuis 3 semaines.

    Le film décélère rapidement et ne profite pas des deux semaines de fin d'année. Au final le film dépasse les 300 000 entrées  à Paris un score bien inférieur aux dernières production de DELON. Heureusement le film marche très bien en province et rattrape largement l'exploitation parisienne de plus le film peut compter sur l'apport du succès de la chanson de Francis Lalanne 'on se retrouvera".

    Au final on peut dire qu'avec 2 millions d'entrées en France et une 16ème place dans le top annuel c'est très satisfaisant, mais le film doit tout à DELON et à son public fidèle....

    L'acteur va prendre une pause et nous ne le reverrons que deux après dans un polar signé José PINHEIRO. Une valeur sûre.

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

      16

    1 998 983

     

    ENTREES PARIS

     

    174 781

     

    ENTREES BANLIEUE

     

     

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE (film français)

     

    308 797

     

    exploitation Paris

     

     

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    2

    105 765

    34

    2ème semaine

    4

    61 749

     

    3ème semaine

    7

    35 486

     

    4ème semaine

    8

    37 394

     

    5ème semaine

    9

    28 702

     

    6ème semaine

    14

    10 932

     

    Nombre de semaines Paris

     

    16

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    3 110

     

    1er jour Paris

     

    14 055

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

    vlcsnap-2010-10-24-03h56m16s4.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-03h56m27s107.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-03h56m44s22.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-03h57m10s28.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-03h57m40s68.png
     
     
    ALAIN DELON - LE PASSAGE
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-03h59m23s77.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-04h00m04s233.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-04h00m32s4.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-04h02m38s234.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-04h03m14s87.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-04h03m28s224.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-24-04h04m29s67.png
     
    ...
     

     

     

     

     

    ...

    « NE REVEILLEZ PAS UN FLIC QUI DORT - ALAIN DELON BOX OFFICE 1988PAROLE DE FLIC - ALAIN DELON BOX OFFICE 1985 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :