• LE MOUTON ENRAGE - BOX OFFICE JEAN LOUIS TRINTIGNANT 1974

    .

     

    LE MOUTON ENRAGE

     

    13 MARS 1974

     

     

    MOUTON-ENRAGE.jpg

     

    Réalisation

    Michel DEVILLE

    Scénario

    Christopher FRANK

    Photographie

    CLAUDE lecomte

    Musique

    Camille SAINT SAENS

    Production

    Leo FUCHS

    Distribution

    PRODIS

    Durée

    105 minutes

    Tournage

     

    Nicolas MALLET

    Jean-Louis TRINTIGNANT

    FABRE

    Jean-Pierre CASSEL

    Marie-Paule

    Jane BIRKIN

    Roberte

    Romy SCHNEIDER

    Flora

    Florinda BOLKAN

    Lourcueil

    Georges WILSON

    BERTHOUD

    Henri GARCIN

    VISCHENKO

    Jean François BALMER

    Mme HERMENS

    Mary MARQUET

     

    Nicolas partage sa vie entre une réalité morose et des rêves inaccessibles. Modeste employé de banque, vivant dans une petite chambre, Nicolas voudrait bien perdre sa timidité qui l'empêche de réaliser tout ce qu'il sent bouillonner en lui. Fabre, son ami, donne des petits cours dans les cafés, pour subvenir à ses besoins. Il reçoit les confidences de Nicolas et l'exhorte à prendre de l'assurance. Nicolas aborde Marie-Paule dans la rue. Elle ne le repousse pas. C'est le déclic. Dirigé et conseillé par Fabre, Nicolas va, petit à petit, gravir les échelons du succès. Il séduit Roberte, l'épouse de Groult, un ancien professeur, et continue de rencontrer Marie-Paule. Grâce à ces deux femmes et au fichier mondain que détient Fabre, Nicolas se propulse sans scrupule dans la haute société. Tout ce qu'il touche se transforme à son avantage. Un brillant avenir se dessine. Ses espoirs se concrétisent peu à peu, et il devient alors celui dont tout le monde parle. Dans l'ombre, Fabre tire les ficelles et distribue les cartes. Amoureux de Roberte, Nicolas n'a plus de temps à lui car il doit conquérir l'influente et mystérieuse Flora. Sans elle, il ne peut prétendre franchir les dernières barrières qui le séparent des honneurs. Au faîte de sa puissance, et songeant alors à épouser Roberte, il est surpris avec elle par Groult qui la tue avant de se faire justice. Nicolas reste seul et comprend trop tard ce qu'il aurait dû faire...

     *************************************

    Michel DEVILLE tient certainement à sa réputation de cinéaste atypique et va poursuivre dans sa veine directrice: les rapports entre hommes et femmes. Pour l'aider au scénario en l'absence de Nina Companeez passée à la réalisation, il embauche Christopher FRANK jeune écrivain- scénariste spécialiste de l'étude des femmes, comme le prouveront ses futurs films.

    Reste à trouver le bon casting. "Le mouton enragé" c'est Jean-Louis TRINTIGNANT, un choix qui peut sembler évident. En effet peu d'acteurs peuvent endosser les différentes facettes d'un manipulateur, incarner un "Monsieur tout le monde" qui se révèle diabolique, l'Ange et le Démon. A priori Michel PICCOLI est capable de le faire, mais il a déjà tourné avec Michel DEVILLE "La femme en bleue" l'année précédente, donc il reste Jean-Louis TRINTIGNANT acteur de la même génération et assez charismatique pour jouer le rôle d'un séducteur.

    Nicolas MALLET est un employé de banque lambda. Timide, réservé, il est du genre à dire  "pardon" quand on lui  marche sur le pied. Il est anonyme, invisible et sa hiérarchie l'ignore. Un jour, il en a marre et se confie à son seul ami, Fabre, un professeur qui donne des cours de soutien  à la petite semaine et qui officie dans un café, son Quartier Général. Il pousse Nicolas à s'affirmer, à oser. Pour mettre ses conseils en pratique,  Nicolas aborde dans la rue une jeune femme qui observe les trains qui passent. Bingo, celle-ci ne refuse pas ses avances. Marie Paule, se donne à lui dans un hôtel. C'est la fille d'un homme riche. Satisfait, NIcolas raconte son histoire à Fabre qui l'encourage à persévérer avec Marie Paule et de rencontrer  son père afin d' accéder à un monde iqui lui est inconnu . Fabre, joué par Jean-Pierre CASSEl, se révèle un redoutable "coach" et un manipulateur hors pair. Il prend sous son aile NIcolas et va le propulser dans la haute société. Sans que l'on sache trop ses motivations. Lors d'un diner, Fabre lui présente un couple d'amis. Nicolas séduit totalement Roberte, superbe femme d'un homme qui semble absent dans son couple. Une passion naît entre eux....

    Grâce au père de Marie Paule, il trouve un travail bien payé et accède aux diners mondains. Il convainc Lourcueil , le père de Marie Paule de se lancer dans la politique, comme cela, lui aussi accèdera aux puissants.

    Nicolas s'endort un peu sur ses lauriers, mais Fabre le harcèle et le relance... il séduit une superbe amazone qui possède un énorme carnet d'adresse. Pas très motivé au lit, celle-ci lui signifie son congé,mais loin de se démonter, Nicolas lui explique qu'il a besoin d'elle pour son carnet d'adresse et pas pour ses fesses...Contre toute attente, surprise, elle devient son amie et ils vont s'aider mutuellement. Parfois, Nicolas est un peu dégoûté, Fabre lui propose de séduire une riche bourgeoise, jouée par Mary MARQUET... Nicolas devra devenir son amant, en échange, à son décès il hérite de sa riche demeure. "Pas mal", se disent les deux compères....L'ascension de Nicolas est irrésistible, il dirige un journal "poubelle" qui marche très bien, il est de plus en plus riche, mais évidemment il y aura des dommages collatéraux. D'abord la disparition de Roberte, la femme qu'il aime. Déboussolé il retrouve Fabre qui lui confie une nouvelle mission: séduire une star du cinéma dont il était amoureux lorsqu'elle travaillait à la pharmacie de ses parents. Nicolas accomplit la mission de Fabre sans passion, il se moque de la starlette. Revenu au café, Fabre semble exalté, nous découvrons qu'il est infirme, qu'il porte un pied bot. Fabre a vécu la vie de Nicolas par procuration et que son but était de savoir comment son amour de jeunesse se comportait au lit. Les deux amis clashent et vont suivre un destin radicalement différent....

    DEVILLE réalise un film dérangeant qui n' a pas manqué d'agacer la critique. Certes Nicolas utilise les femmes pour arriver au sommet, mais pourtant ce sont les hommes qui sont faibles dans le film, les personnages féminins sont plutôt forts. Le film est une fable dédiée aux femmes, car Nicolas n'est pas cynique, il est décidé à s'en sortir en utilisant les faiblesses humaines. Une belle galerie de portraits féminins en somme. Le film est plus iconoclaste que méchant.

    Evidemment Jean Louis TRINTIGNANT excelle dans ce type de personnage. L'agneau est enfin devenu un loup, mais est-il plus heureux pour autant ? Calculateur, séduisant, il poursuit un parcours sans faute dans ce début des années 70.

    Jean-Pierre CASSEL ne possède pas le talent d'un TRINTIGNANT. Il ne possède pas cette ambivalence fabuleuse. Néanmoins, il est bien dirigé et délivre une prestation correcte dans le rôle du manipulateur névrosé. Peut être aurait-il désiré jouer le rôle de Nicolas, mais c'est déjà pas mal, surtout que les bons rôles vont devenir plus rares pour lui.

    Jane BIRKIN toujours aussi charmante, apporte sa jeunesse et son espièglerie. Finalement, c'est elle qui va emporter le gros lot et se marier avec Nicolas. Janes BIRKIN devient une valeur intéressante pour les réalisateurs et va connaître de beaux succès avec Pierre RICHARD dans les comédies de Claude ZIDI.

    Romy SCHNEIDER retrouve Jean-Louis TRINTIGNANT un an après "Le train". Encore un rôle romantique pour l'actrice qui joue une amoureuse transie. Un petit rôle, certes, mais peut être le plus franc, le plus honnête. Elle aime Nicolas pour lui et c'est sans doute la seule. Le couple d'acteur s'entend à merveille et cela se voit.

    Mary MARQUET est savoureuse en vieille dame qui "s'offre" un petit jeunot. D'autres très bons acteurs émaillent le film: la superbe Florinda BOLKAN, Georges WILSON, ou Jean françois BALMER.

    Le film s'empare de la première place du box office parisien dès sa sortie et va devenir un des grands succès du printemps 74. Il reste 6 semaines dans le top 5 parisien et passe le demi-million de spectateurs sur Paris Banlieue. Sur la France, le film totalise plus de 1.6 millions de spectateurs, un très bon résultat pour un film assez exigeant. Michel DEVILLE est toujours une valeur intéressante dans ces années 70.

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    ENTREES

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    22

    1 653 900

     

    ENTREES PARIS

     

    321 549

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    180 287

     

    TOTAL PARIS BANLIEUE

     

    501 836

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    88 851

    18

    2ème semaine

    2

    79 306

     

    3ème semaine

    2

    79 585

     

    4ème semaine

    3

    45 571

     

    5ème semaine

    4

    41 204

     

    6ème semaine

    5

    26 880

     

    7ème semaine

    13

    18 981

     

    Nombre de semaines Paris

     

    11

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    4 936

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    ROMY SCHNEIDER-JEAN LOUIS TRINTIGNANT-LE MOUTON ENRAGE -1974

     

    .

    « LE SECRET - BOX OFFICE JEAN LOUIS TRINTIGNANT 1974LE TRAIN - BOX OFFICE JEAN-LOUIS TRINTIGNANT 1973 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :