• LE GUIGNOLO - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1980

     
     

     

     

     

    LE GUIGNOLO

     

    26 MARS 1980

     

    LE GUIGNOLO - BOX OFFICE JEAN-PAUL BELMONDO 1980

     

     
     
    • Réalisation : Georges Lautner
    • Scénario : Jean Herman
    • Dialogues : Michel Audiard
    • Costumes : Paulette Breil
    • Photographie : Henri Decaë
    • Musique : Philippe Sarde, et Jacques Offenbach.
    • Coordination des cascades : Rémy Julienne, Claude Carliez
    • Producteur : Alain Poiré
    • Tournage: 15 octobre 1979
    • Langue : français
    • Format : 1,66:1 - Couleur
    • Genre : Comédie
     
    • Jean-Paul Belmondo : Alexandre Dupré
    • Georges Géret : Joseph
    • Michel Galabru : Achille Sureau
    • Carla Romanelli : Gina (doublée par Monique Thierry)
    • Von Gretchen Shepard  : Caroline l'agent X-22
    • Mirella D'Angelo : Sophie / Pamela
    • Pierre Vernier : Helmut von Ofenburg
    • Paolo Bonacelli : Kamal
    • Michel Beaune : Louis Fréchet
    Alexandre Boroni, bien qu'il fût en prison, préparait sa réinsertion dans la société où il avait remarqué que l'argent compte avant tout. Six mois plus tard, avec la bénédiction du directeur, il recouvre la liberté. Sous l'identité d'un maharadjah, il s'embarque sur un paquebot de luxe afin d'escroquer une héritière. Le malheur voulut qu'il tombât sur Sophie Chaperon, qui était sur le bateau, pour les mêmes raisons professionnelles que lui. En route pour Venise, Boroni se fait aborder par Monsieur Fréchet qui lui demande le service de passer sa mallette a la douane. Alexandre conclut à une affaire galante et plonge sans le savoir dans une aventure qui va transformer son existence. Monsieur Fréchet se fait tuer à l'arrivée à l'aéroport. Dans la mallette qu'il a confiée à Alexandre se trouve un microfilm relatif à un carburant miracle, dissimulé dans un briquet. Les services secrets français sont à la recherche des secrets de la fameuse mallette. Alexandre a emporté le briquet machinalement et l'utilise sans penser à mal. Il se voit promettre des sommes fabuleuses et ne sait toujours pas ce qu'il a à vendre. Alexandre qui a enfin compris, va livrer les documents du briquet dans la cour de l'Élysée. En récompense pour son courage, on le décore de la Légion d'Honneur.
     
    *************************************************************
     

    " Flic ou voyou" a été un grand succès avec près de 4 millions d'entrées. Dans ces conditions un nouveau BELMONDO est mis sur les rails avec une particularité notable, l'équipe technique et artistique est quasiment la même que celles de "Flic ou voyou" !

    Fort de ce succès, les auteurs désirent explorer la franche déconnade tout en se rendant bien compte qu'au niveau du box office, cela passe où ça casse, sans trop de risques cependant. BELMONDO désire s'amuser et les auteurs lui concoctent un scénario sur mesure qui lui sert la soupe au détriment d'une intrigue véritablement rigoureuse. Au programme de la rigolade bien sûr, des déguisements et des cascades. Et puis à la fin une morale estampillée Michel AUDIARD, car "Le guignolo" qui est une sorte de truand sans envergure est décoré par le président de la République. Contrairement à "Flic ou voyou" où Georges LAUTNER semblait un peu en retrait par rapport à sa star, LAUTNER se lâche un pu et on retrouve parfois l'esprit de la bande à LAUTNER lorsqu'il tournait ses meilleurs films avec Lino VENTURA. Je précise qu'on en est loin, mais l'esprit de bon aloi est bien présent. Il est difficile pour moi de vraiment trouver quelque chose à dire sur le film qui serait autre chose que de paraphraser le résumé. BELMONDO qui tient une forme de jeune homme, il semble avoir minci depuis "Flic ou voyou" s'en donne à cœur joie. Alternant les déguisements chose qu'il adore, il est très en confiance avec une bande d'acteurs qu'il connait fort bien ,les ayant quittés au film précédent. Qu'est-ce qu'il y a à retenir du film finalement ?

    - Le film est tourné en partie à Venise et c'est un décor plaisant.

    - Les cascades sont efficaces. Celle du hors bord qui s'encastre dans le hall d'un hôtel, c'est rigolo et puis, on a beau dire, c'est un bel exploit de BELMONDO de se suspendre au dessous d'un hélicoptère aussi longtemps à la force du poignet.

    - Je n'ai jamais vu une publicité aussi flagrante et complaisante pour une marque de pain en tranches...

     

    Le problème c'est que la presse n'apprécie pas le film, c'est un doux euphémisme. Voir Bebel pendu en dessous d'un hélicoptère en caleçon à pois rouges est difficile à admettre pour ceux qui l'ont encensé dans "Pierrot le fou" par exemple.

     

    Mais le public en a cure. La campagne de promotion est importante, l'affiche est efficace. C'est tout l'art de René CHATEAU et de BELMONDO qui s'implique de plus en plus dans la production et la distribution de ses films. Résultat des courses, le film sort sur Paris dans 40 salles (13 de plus que Flic ou voyou) et pulvérise le record de la première semaine pour un BELMONDO avec 274 000 spectateurs ! Au bout d'une très belle deuxième semaine le film totalise 440 000 entrées encore plus fort que "Flic ou voyou". Alors que le film semble aller encore plus loin, une chute sensible des entrées s'opère au bout de la cinquième semaine. En 7ème semaine, le film a quitté le top 15 parisien sans doute victime d'une critique assassine. Avec 2.9 millions d'entrées en France, le film perd 1 millions d'entrées par rapport à "Flic ou voyou", mais est au niveau des entrées du "Magnifique". Alors c'est un beau résultat pour un film rentable selon BELMONDO. Ceci étant le film n'a pas autant plu que "Flic ou voyou" en Allemagne avec 1 million d'entrées contre 3 millions.  Au vu des ambitions premières, l'équipe juge le résultat satisfaisant et va de nouveau se réunir pour le film suivant de  l'acteur. Mais ce dernier va prendre un peu de repos et faire un tour du monde avec sa nouvelle compagne, Carlos Sotomayor. Il va devoir régler quelques détails personnels et familiaux  avec son grand pote Charles GERARD, résultat :  pas de BELMONDO durant 18 mois. Une tactique qui lui avait porté chance lors de la sortie de "Flic ou voyou". Maintenant la question est de savoir si le public sera toujours aussi présent après l'embellie de ses deux derniers films au box office. Rendez-vous en septembre 1981 avec "Le professionnel".          

     LE GUIGNOLO BANDE ANNONCE

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    2 876 016

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    753 394

     

    Détail entrées Paris

     

     

     

    1ère semaine

    1

    274 697

    40

    2ème semaine

    1

    171 753

    41

    3ème semaine

    1

    101 495

    41

    4ème semaine

    1

    68 979

    41

    5ème semaine

    7

    39 084

    26

    6ème semaine

    8

    36 459

     

    7ème semaine

    16

    13 307

     

    Nombre de semaines Paris

     

    19

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    6 867

     

    1er jour Paris

     

    37 502

     

    Box office annuel Allemagne

    28

    1 073 344

     

    Box office annuel Espagne

     

    374 692

     

    Box office annuel Italien

     

     

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

    vlcsnap-2011-11-18-23h53m16s44
     
    vlcsnap-2011-11-18-23h53m52s143.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h53m59s212.png
    le guignolo - jean paul belmondo
    vlcsnap-2011-11-18-23h54m34s55.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h54m47s186.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h54m52s239.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h55m28s84.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h56m15s42.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h56m45s88.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h56m54s171.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h56m58s215.png
    vlcsnap-2011-11-19-00h01m14s218.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h57m23s207.png
    vlcsnap-2011-11-19-00h02m13s36.png
    vlcsnap-2011-11-18-23h59m22s114.png
    JEAN PAUL BELMONDO LE GUIGNOLO
    vlcsnap-2011-11-19-00h00m28s15.png
    vlcsnap-2011-11-19-00h08m24s163.png
    vlcsnap-2011-11-19-00h08m33s252.png
    ... 

     

    « LE PROFESSIONNEL - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1981FLIC OU VOYOU - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1979 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :