• LE GUERISSEUR - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1954



     

    LE GUERISSEUR

     

    3 MARS 1954

     


     

    LE GUERISSEUR - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1954



    Réalisateur Yves Ciampi
    Scénariste Pierre Véry
    Dialoguiste Jacques-Laurent Bost
    Société de production Indusfilms (Paris)
    Société de production Les Films du Cyclope (Paris)
    Directeur de production René-Gaston Vuattoux
    Distributeur d'origine Pathé Consortium Cinéma
    Photographie Marcel Grignon
    Ingénieur du son René-Christian Forget
    Musique
    Marcel Delannoy
    Décorateur René Moulaert
    Monteur Roger Dwyre
     
     
     
    Jean Marais (Lachaux)
    Danièle Delorme (Isabelle)
    Dieter Borsche (Dr Scheffer)
    Marianne Oswald (La guérisseuse)
    Maurice Ronet (André)
     
     
     
     
     

    Appelé à Dinan au chevet de Mme Mériadec, tenue pour morte après une attaque cardiaque, le docteur Laurent, thérapeute-magnétiseur, la guérit par simple imposition des mains. Il fait, à cette occasion, la connaissance de sa nièce, Isabelle, dessinatrice de mode, venue passer ses vacances en Bretagne. D'abord sceptique puis fascinée par ce personnage brillant, elle noue avec lui une relation amoureuse, tout en se faisant soigner pour de bénignes migraines. Un jour où il se voit violemment contesté par le docteur Schaeffer, un ancien condisciple de la Faculté de Médecine, Laurent reconnaît la supercherie partielle de son traitement, malgré ses réels succès auprès de malades névrosés, laissés pour compte de la médecine officielle. Isabelle, qui a surpris leur conversation, s'en trouve choquée et, déçue, abandonne Laurent pour rentrer à Paris. Absorbé par un procès intenté en vain contre ses méthodes par Schaeffer et débordé de travail suite à la guérison d'André, un tuberculeux désespéré pour qui il constituait le dernier espoir, Laurent apprend avec stupéfaction qu'Isabelle, gravement malade, s'en est remise à un charlatan du nom de Boëldieu. Affolé, il accourt à Paris mais le verdict est sans appel : Isabelle est atteinte d'une tumeur cérébrale, incurable à ce stade. Force lui est d'assister, impuissant, à ses derniers instants, même s'il s'abuse, quelques jours encore, sur la nature de ses dons et ses chances effectives de la sauver.

    **************************************************



    BOX OFFICE FRANCE : 1 716 955
    BOX OFFICE PARIS Ière exclusivité :
    BOX OFFICE PARIS toutes exclusivités :  282 632
    1ère semaine Paris :
    COTE DU SUCCES : *   *  
    « LE COMTE DE MONTE-CRISTO - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1955JULIETTA - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1953 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Juin 2006 à 12:33
    renaud0566

    Bonne remarque LEVOISIN, vous avez remarqué que ce film est entré dans les stas de Brigitte BARDOT; Evidemment vous me ferez remarquer que Sacha GUITRY monopolise à lui tout seul 90% du film, tel un Tom CRUISE, remarquez il aurait tort de se priver parce que c'était son film APRES TOUT!!


     

    2
    Levoisin
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:49

    Merci pour ces belles affiches et ces commentaires toujours intéressants.


    Cependant, attribuer "Si Versailles m'était conté" au BO de Jean Marais me parait un peu abusif, quand on pense que tout le ban et l'arrière-ban  du cinéma français (et même de la chanson avec Edith Piaf) ont fait une apparition dans ce long long très long métrage mémorable.


    Bonne continuation !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :