• LE GRAND RESTAURANT - LOUIS DE FUNES BOX OFFICE 1966

     

     

    LE GRAND RESTAURANT


    9 SEPTEMBRE 1966

     

     

    LE GRAND RESTAURANT


    • Réalisation : Jacques Besnard
    • Scénario : Jean Halain
    • Adaptation : Jean Halain, Louis de Funès, Jacques Besnard
    • Dialogues : Jean Halain
    • Assistant réalisateur : Michel Lang, Pierre Cosson
    • Musique : Jean Marion
    • Images : Raymond Lemoigne
    • Effets spéciaux : Gil Delamare
    • Chorégraphie : Colette Brosset
    • Directeur de production : Irénée Leriche, Robert Sussfeld
    • Producteur délégué : Alain Poiré
    • Tirage : Laboratoire G.T.C - Enregistrement : Poste Parisien
    • Pellicule 35mm, Couleur par Eastmancolor, Techniscope
    • Production : Gaumont International (France)
    • Durée : 83 minutes (1h23)
    • Genre : Comédie policière
    • Bernard Blier : Le commissaire divisionnaire
    • Folco Lulli : M. Novalès, le président sud-américain
    • Venantino Venantini : Enrique
    • Maria-Rosa Rodriguez : Sophia, la secrétaire du président Novalès
    • Paul Préboist : Le sommelier du restaurant
    • Noël Roquevert : Le ministre

     

     

     SYNOPSIS

     

    Fervent adepte de la vraie cuisine française, Monsieur Septime dirige avec une dextérité et une attention sans détaut son « Grand restaurant », un des meilleurs temples gastronomiques parisiens ! Cela lui vaut de recevoir les hôtes illustres de la capitale. Un beau soir, au moment de la mise à feu de la splendide pièce montée, chef-d'oeuvre de pâtisserie confectionné en son honneur, un chef d'Etat d'Amérique du Sud disparaît ! Cet enlèvement apectaculaire, aux graves conséquences diplomatiques, va déclencher une série de catastrophes dans la vie soudain bouleversée de M. Septime qui devient le suspect numéro un et le jouet de la police ! Il ne peut espérer prouver sa bonne toi qu'en participant à la dangereuse enquête menée par le commissaire divisionnaire, un habitué de son restaurant. Mais M. Septime n'a pas que la police à ses trousses. La farouche et volcanique secrétaire particulière du chef d'Etat disparu, la belle Sophia, le harcèle et le rend responsable de la disparition du héros sud-américain dont elle est amoureuse. M. Septime est alors entraîné dans une aventure rocambolesque aux rebondissements tragi-comiques. Des terroristes impitoyables se prennent à le traquer et M. Septime sera lui-même enlevé. par un complice du chef d'Etat. M. Septime apprend alors, à son grand ébahissement (. et au nôtre) que l'enlèvement au « grand restaurant » était une mystification. Cet enlèvement. simulé a permis au chef d'Etat de goûter les joies de la côte d'Azur dans le plus parfait incognito. M. Septime espère bien, après ces fortes émotions, et sa courageuse collaboration apportée aux recherches de la police, avoir gagné le petit ruban rouge, tant convoité. et que lui a promis le commissaire divisionnaire et même le ministre de la Justice !

     

      ANALYSE ET BOX OFFICE

     

    Après une année 1965 qui a vu Louis De Funès triompher dans pas moins de 3 films, il faudra attendre aux spectateurs près de 10 mois après la sortie de "Fantômas se déchaine" pour retrouver la nouvelle star du box office dans ce "Grand restaurant". Pourtant à bien regarder ce "Grand restaurant" emprunte beaucoup à "Fantômas". En effet la scène d'ouverture qui voit une voiture filmé durant son trajet dans les rues de paris, ainsi que Louis De Funes "piégé" dans sa voiture et dirigé par une voix venue de nulle part rappellent beaucoup les "Fantômas" de André Hunebelle. C'est tout à fait logique car en regardant attentivement le générique du film nous constatons que le réalisateur Jacques Besnard était le fidèle assistant réalisateur de André Hunebelle et que le scénariste Jean Halain est le fils du même André Hunebelle. Le tout produit par Alain Poiré pour la Gaumont, nous avons donc un film mis en route dès la fin du tournage du deuxième "Fantômas" par la même équipe, André Hunebelle se contentant de produire son poulain pour son premier film en tant que réalisateur. Du coté du casting, outre Louis de Funès nous retrouvons l'excellent Bernard Blier ainsi que Venantino Venantini un des acteurs fétiche de Georges Lautner, mais également une pléthore de bons seconds rôles habitués du genre tels Pierre Tornade, Paul Préboist, Noël Roquevert ou Folco Lulli. Nous noterons également la première apparition d'un de ses fils dans un petit rôle.  

    Louis De Funes est très attiré par la réalisation du film, néanmoins il se limite à participer activement au scénario du film en écrivant totalement la première partie du film. Il s'enferme plusieurs heures par jour pour créer le personnage de Septime et trouver les gags et les dialogues qui surgissent lors des premières 20 minutes dont l'incroyable gag de la recette du soufflé au fromage et de son imitation de Adolf Hitler qui demeure LE moment d'anthologie du film. La première partie  est de haute volée. Louis De Funes se déchaine dans de savoureux gags et des mimiques en cascade. Les seconds rôles sont épatants, en particulier un Pierre Tornade juste hilarant. Bref, le film part sur de hautes bases, car De Funes est au sommet de sa forme. Malheureusement cela se gâte lorsque Septime se trouve mêlé, bien malgré lui, dans de dangereuses aventures dont il se tirera avec les honneurs. Toujours le même thème éculé du personnage un peu veule et peureux qui se révèlera un peu involontairement être un héros de la Nation. C'est l'occasion pour l"équipe de cascadeurs de mettre au point des cascades et autres poursuites en pleine montagne, voire de faire flotter une voiture sur la Seine. Une seconde partie de film beaucoup moins drôle et qui s'acquitte honnêtement du cahier des charges. Louis de Funes vampirise tellement le film, que Bernard Blier habituellement brillant se révèle à la peine, voire assez insignifiant n'ayant pas vraiment de bons mots à réciter, un comble pour un acteur merveilleux dès lors que Michel Audiard lui écrit de savoureuses répliques. Mais ici, Bernard Blier se révèle moyen, livrant le minimum syndical, dommage.

    Il reste un film qui a gagné avec les années ses galons de petit film culte, grâce à l'abattage génial de sa vedette.

    Le film n'a aucune peine à s'emparer une nouvelle fois de la première place du box office parisien alors que la concurrence est rude en ce mois de septembre 1966. Il devra cependant affronter la concurrence du film suivant de Louis De Funes dont "La Grande vadrouille" est déjà annoncé pour le début décembre 1966. Malgré tout le film va parvenir sur plusieurs saisons a attirer pas loin de 4 millions de spectateurs ce qui le place dans le top 8 des films sortis en 1966. Ce n'est pas rien pour un film dit "mineur" dans la filmographie de l'acteur. Louis de Funes poursuit un parcours énorme débuté en septembre 1964. La folie De Funes risque bien  de se poursuivre avec le retour du duo De Funes / Bourvil.    

       

      POS NOMBRE SALLES
    ENTREES FRANCE   3 878 720
     
    ENTREES PARIS BANLIEUE   + 800 000
     
    1ère semaine 1 76 734
     
    2ème semaine 1 56 423
     
    3ème semaine 3 56 336
     
    4ème semaine 4 32 205
     
    5ème semaine 5 31 129
     
    BOX OFFICE USA      
    Cote du succès   * * * *
     

     

                     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BANDE ANNONCE ORIGINALE

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT -  LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - LOUIS DE FUNES HITLER SOUFFLE AU FROMAGE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - PIERRE TORNADE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT -PAUL PREBOIST

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GRAND RESTAURANT 45 TOURS EP BO DU FILM

     

    LE GRAND RESTAURANT - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

    « LA GRANDE VADROUILLE - LOUIS DE FUNES BOX OFFICE 1966LE CORNIAUD - LOUIS DE FUNES BOX OFFICE 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Août 2007 à 12:18
    On nes'en lasse jamais ! A chaque fois que ce film est diffusé à la télé, l'audience est toujours aussi présente ! Que du bonheur !
    2
    orteils
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:01
    orteils
    salut renaud

    j'ai entendu dans un docu (je ne sais plus lequel) que la grande vadrouille avait fait 33 000 entrées a deauville- trouville pour seulement 30 000 habitants
    je trouve ca incroyable!

    ps: la grande vadrouille est mon film francais favoris.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :