• LE FLIC SE REBIFFE - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1974

     

    LE FLIC SE REBIFFE

    (THE MIDNIGHT MAN)
      MAI 1974 (USA)

    8 MAI 1974

     

     

      

    BOX OFFICE BURT LANCASTER 1974 PART I

    Réalisation

    Burt LANCASTER,  Roland KIBBEE

    Scénario

    Burt LANCASTER, Roland KIBBEE

    Directeur de la photographie

    Jack PRIESTLEY

    Musique

    Dave GRUSIN

    Production

    Norlan

    Distribution

    CIC

    Durée

    117 minutes

    Jim Slade

    Burt LANCASTER

    Linda Thorpe

    Susan CLARK

    Quartz

    Cameron MITCHELL

    Leroy

    Ed LAUTER

     

     

    Libéré sur parole après le meurtre de l'amant de sa femme, l'ex-policier Jim Stade a trouvé, grâce à son ami Quartz, un emploi de gardien de nuit dans une petite université, et doit se présenter régulièrement auprès de Linda Thorpe, chargée de la surveillance des anciens détenus. Un jour, le docteur Pritchett, psychiatre de l'université, l'informe du vol de trois bandes magnétiques dont l'une avait été enregistrée par Natalie Clayborne, la fille du sénateur. Le lendemain, on découvre le cadavre de la jeune fille. Le shérif Casey arrête le concierge, un obsédé sexuel, mais Stade ne croit pas à sa culpabilité et décide de mener sa propre enquête. Clayborne, qui est aux prises avec des maîtres-chanteurs, tente de louer ses services. Puis son secrétaire - Swanson - est tué, suivi peu après par Arthur King, le petit ami de Natalie. Casey soupçonne Stade mais Linda, devenue la maîtresse de l'ancien policier, l'innocente en confirmant son alibi. Stade est enlevé par trois voyous qui ont pour mission de le supprimer; il parvient à se sauver après avoir éliminé ses agresseurs. Puis démasque les coupables : Quartz, Virgit, le second du shérif, Linda et son amant Lamar, patron d'une boîte de nuit, qui faisaient chanter le sénateur Clayborne.

     ****************************************

    Ayant terminé un cycle de trois westerns consécutifs, LANCASTER se retrouve à 60 piges logé à la même enseigne que les Kirk DOUGLAS ou autres John WAYNE. Les grandes productions se tournent désormais avec Dustin HOFFMAN ou Robert REDFORD, et il ne leur reste plus que des films au budget moins conséquent, comme des polars par exemple. C’est pour aider un de ses amis Roland KIBBEE qui a bien besoin d’argent que LANCASTER accepte de tourner ce polar à petit budget qui se veut un polar à l’ancienne avec une résolution d’énigme à tiroirs, en gros, tout le monde est coupable, où un traître, il n y a pas de bons ni de réels méchants. En échange Burt co-réalise le film, pour mieux se servir lui-même et donne un petit rôle, le dernier, à son vieil ami, Nick CRAVAT et un autre petit rôle à un de ses fils.

    Le casting est composé de bonnes vieilles badernes des séries B de l’époque, dont un Ed LAUTER qui joue les crapules « redneck » avec son abattage habituel. Au rayon charme, la sympathique et sylphide Susan CLARK se montre régulièrement en soutien gorge, pas de quoi fouetter un chat cependant. A 60 piges, Burt dispose toujours d’un impeccable physique dans son uniforme de gardien de nuit. Au rayon scènes d’action deux ou trois scènes sympathique dont un règlement de compte dans une grange entre Burt et la famille de redneck menée par Ed LAUTER. Burt décime les 3 fils à coups de flingue, de fourche, et cerise sur le gâteau, écrase Ed LAUTER avec un tracteur. Au final un film nébuleux, mais somme toute sympathique comme une majorité des séries B de l’époque. Malheureusement, au niveau du box Office le film ne semble pas avoir laissé de traces aux USA. En Europe, seule l’Espagne semble avoir donné une recette convenable au film. En France, le film fait un passage éclair dans les quelques salles où il est diffusé et signe un des plus gros échecs de Burt LANCASTER en France.       

     

     

    ENTREES France

     

    117 354

     

     

    Total ENTREES Paris

     

     

    31 116

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    4

    COTE DU SUCCES

     

     .

    « L' ULTIMATUM DES 3 MERCENAIRES - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1978FUREUR APACHE - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1973 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :