• LE FAISEUR DE PLUIE - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1957

     

    LE FAISEUR DE PLUIE

    (THE RAINMAKER)
     13 DECEMBRE 1956  (USA)

    7 JUIN 1957

     

     

     

    BOX OFFICE BURT LANCASTER 1957 PART II

     

     
     

    • Réalisation : Joseph Anthony
    • Scénario : N. Richard Nash d'après sa propre pièce
    • Production  : Paul Nathan et Hal B. Wallis
    • Société de production : Hal Wallis Productions et Paramount Pictures
    • Distributeur : Paramount
    • Musique : Alex North
    • Photographie : Charles Lang
    • Format : Couleur (Technicolor) - Son : Mono (Western Electric Recording)
    • Genre : Western
    • Durée : 121 minutes
    • Katharine Hepburn : Lizzie Curry
    • Burt Lancaster : Bill Starbuck/Bill Smith/Bill Harley/Tornado Johnson
    • Wendell Corey : Shérif J.S. File
    • Lloyd Bridges : Noah Curry

     

    Propriétaire d'un ranch au Kansas, Henry C. Curry, secondé par ses deux fils Jim et Noah, essaie par tous les moyens de marier sa fille aînée Lizzie. Mais celle-ci, qui vient de rentrer d'un voyage chez un oncle dont elle espérait épouser l'un des fils, se croit laide et s'est résignée à rester vieille fille. En dernier recours, son père décide d'inviter le shérif-adjoint File à dîner : étant divorcé, il pourrait être un bon parti. Mais File s'esquive, prétextant du travail.
    Le soir même survient au ranch Starbuck, dit "Tornado John", un aigrefin qui vend un appareil farfelu pour éloigner les tornades et qui se dit "faiseur de pluie" : comme la sécheresse ravage la région, contre cent dollars payables d'avance, il promet aux Curry une pluie abondante. Henry finit par accepter le marché. Fin psychologue, Starbuck se mêle petit à petit à la vie des Curry, prend part à leurs discussions, et comprend le drame de Lizzie, que son frère Noah vient de traiter cruellement en lui déclarant qu'elle n'a rien qui puisse attirer un homme. Installé dans la grange, Starbuck voit arriver Lizzie, venue lui apporter une couverture. Il entreprend de flirter avec elle pour lui redonner confiance.Peu après, File vient au ranch à la recherche de Starbuck, qu'il a reçu l'ordre d'arrêter pour escroquerie. Mais toute la famille prend la défense du charlatan : grâce à lui, Lizzie croit de nouveau en l'avenir. Et lorsque la jeune femme fait mine de vouloir partir avec Starbuck, File la demande en mariage. Une tempête éclate alors, apportant l'eau tant attendue. File laissera partir Starbuck.

     **********************************************************

    Hal WALLIS a défaut d’être un grand producteur est avisé. Il connaît les ficelles du métier pour attirer les spectateurs et mettre en route des succès du Box Office. « the rainmaker » est donc une pièce de Broadway adaptée à l’écran, procédé maintes fois utilisé avec succès. L’écueil de ce genre de film est bien sûr l’impression que le film est quelque peu figé dans quelques décors ce qui est le cas. Filmé dans un superbe technicolor le film qui contient un lot énorme de parlottes, tient la distance au vu de don casting de haute volée.

    Le film commence sur la prestation de Burt LANCASTER en camelot, ou plutôt de charlatan  de haute volée. Superbe dans son jean et sa chemise noirs, on voit tout de suite que Burt va en donner pour son argent aux spectateurs question cabotinage. Tel un personnage de Lucky Luke, il s’échappe d’une foule avant de finir dans le goudron et les plumes, puis on ne le voit plus durant les 45 minutes suivantes.

    La première partie du film est « donné » à Katharine HEPBURN qui fait étalage de son talent théâtral, bien entourée de seconds couteaux brillants dont Llyod BRIDGES…On s’endort gentiment, mais heureusement la faconde généreuse de Burt est bien là pour émerveiller le spectateur. Joyeux, énergique, il porte le film sur ses épaules. Il annonce le prochain rôle de « Elmer GANTRY » en élevant sa science du cabotinage. Et cela marche. Charlatan sympathique, il parvient, (par hasard ?) à déclencher la pluie tant attendue dans la région. Coïncidence ou non, il part fêté en héros vers de nouvelles aventures.

    Film très apprécié de la critique avec une belle réputation, ce film fait donc partie de la majorité des films de l’époque, bavard, mais pouvant compter sur des acteurs talentueux. Ce n’est déjà pas si mal. Malheureusement en Europe, le talent humoristique de l’acteur est peu reconnu où on l’apprécie plus en tant qu’acteur spectaculaire dans des films de guerre ou d’aventure. Son succès sera donc confidentiel, malgré une exclusivité courte mais honorable à sa sortie.    

        

     Salles sortie Paris : Paramount, Lord Byron, Lutetia Pathé, select Pathé, Les folies

     

    ENTREES France

     

    361 990

     

     

    Total ENTREES Paris

     

    95 431

    ENTREES Paris

     

    1ère semaine  n°3

    2ème semaine n°3

     

     

     

    42 236

    20 588

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    3

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    5

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    8 447

    COTE DU SUCCES

    *

     

    UN EXTRAIT DU FILM EN HD

     

     

    ;

    « LE PRISONNIER D'ALCATRAZ - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1962LE ROI DES ILES - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1954 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :