• LE DIABLE ET LES DIX COMMANDEMENTS - LINO VENTURA BOX OFFICE

    LE DIABLE ET LES DIX COMMANDEMENTS

     

    14 SEPTEMBRE 1962

     

        

    DIABLE-ET-LES-10-COMMANDEMENTS.jpg

    Réalisation

    Julien DUVIVIER

    Scénario

    Julien DUVIVIER

    René BARJAVEL

    Maurice BESSY

    Dialogues

    Michel AUDIARD

    Henri JEANSON

    René BARJAVEL

    Photographie

    Roger FELLOUS

    Musique

    Georges GAVARENTZ

    Guy MAGENTA

    Micje MAGNE

    Production

    Ralph BAUM 

    Distribution

    CINEDIS

    Durée

    130 minutes

    Tournage

    26/03/62 - fin mai 62

    Jerome CHAMBARD

    Michel SIMON

    Micheline

    Micheline PRESLE

    Françoise BEAUFOT

    Françoise ARNOUL

    Denis MAYEUX

    Charles AZNAVOUR

    Garigny

    Lino VENTURA

    Dieu

    FERNANDEL

    Pierre MESSAGER

    Alain DELON

    Clarisse ARDANT

    Danielle DARRIEUX

    Germaine MESSAGER

    Madeleine ROBINSON

    Didier MARIB

    Jean-Claude BRIALY

    Antoine VAILLANT

    Louis DE DUNES

     
    Prologue A : Homme à tout faire dans une communauté de religieuses, Chambard va être renvoyé par la mère supérieure parce qu'il ne cesse de jurer. Mais l'évêque en visite, un ami d'enfance, intervient en sa faveur à condition qu'il apprenne les dix commandements. 1. Le riche Philip a offert un collier de grand prix à Françoise, la jeune amie de sa femme Micheline, pour qu'elle devienne sa maîtresse. Françoise fait croire à son mari Georges qu'elle a trouvé un ticket de consigne dans un taxi. À la gare, Georges récupère un sac dans lequel Françoise a glissé le bijou... qu'elle découvre peu après au cou de Micheline. 2. B Denis, jeune séminariste, a juré de venger sa soeur, qui vient de se suicider. Il provoque Garigny, le souteneur responsable, et se fait abattre par lui devant un ami inspecteur. 3. C Dieu en personne rend visite à des paysans. Sur le point de mourir, la grand-mère lui demande d'accomplir un miracle. Le grand-père retrouve l'usage de ses jambes, mais en réalité, il simulait la paralysie pour ne plus travailler. Quant à « Dieu », il venait de s'échapper d'un asile psychiatrique... 4. D Pierre Messager rend visite à Paris à l'actrice Clarisse Ardant qui, selon son père, serait sa vraie mère. Mais en découvrant une femme légère et futile, il reviendra bien vite auprès de ceux qu'il considère comme ses vrais parents. 5. E Victime d'un hold-up à la banque dont il est le caissier, Didier retrouve son agresseur et lui dérobe la valise contenant le produit du larcin. Mais, dans un bar, il échange par mégarde la valise avec celle d'un ouvrier du bâtiment. C'est lui qui sera arrêté par la police.
     
     **********************************************
     
    Dans les années 50 et 60, les films à sketches sont une occasion de pouvoir bénéficier d' acteurs prestigieux. En 1962 le genre est toujours régulièrement visité et "Le diable et les 10 commandements" est l'occasion pour Julien DUVIVIER de délivrer quelques portraits acides dont il a le secret, bien aidé en cela par les scénarii de BARJAVEL entre autres et des dialogues de Henri JEANSON et même de Michel AUDIARD pour un des segments du film. Chaque sketche est commenté par le Diable en personne qui a la voix de Claude RICH. Un sketche ne sera pas diffusé en France, mais seulement en Allemagne et au Japon, avec entre autres, Mireille DARC dans la distribution. 
    Avec "Homicide point ne seras" DUVIVIER signe peut être le sketche le plus faible du lot, car l'intrigue aurait peut être méritée un développement plus important.
    Le point fort est de réunir Lino VENTURA / Charles AZNAVOUR / Maurice BIRAUD un trio que nous avons grand plaisir à retrouver depuis leur triomphe dans "Un taxi pour Tobrouk". 
    Le sketche s'ouvre sur une jeune femme qui poste une lettre avant de se jeter dans un canal parisien. C'est un suicide d'une femme prostituée, droguée au bout du rouleau et qui a envoyé à son frère, prêtre, un carnet contenant des renseignements très compromettants envers Garigny, le truand local. Denis MAYEUX interprété avec une grande sensibilité par Charles AZNAVOUR, va revenir à la vie civile et avec l'aide de son ami inspecteur de police joué par Maurice BIRAUD, il va coincer Garigny.
    Cédant à la provocation de Denis, Marigny se retrouve en tête à tête et après plusieurs menaces se trouve dans l'obligation de blesser mortellement Denis. Pris en flagrant délit de meurtre, il paiera lourdement l'addition, tel était le plan de Denis qui meurt le devoir accompli.
    Lino VENTURA est parfait comme d'habitude dans son rôle de dur qui montre cependant une certaine lacheté lors de son affrontement avec Denis. Une belle confrontation entre les deux acteurs avec un petit avantage à Charles AZNAVOUR.
    Le film reçoit un accueil chaleureux de la part du public parisien. Après une entrée à la seconde place des exclusivités, il parvient à prendre la première place en seconde semaine. Après une belle exclusivité, il obtient un beau succès dans les salles des quartiers. Au total plus de 600 000 spectateurs se rendent dans les salles de Paris Banlieue. La province est peut être un peu moins sensible au film, mais au final, le film approche des deux millions de spectateurs ce qui est très satisfaisant pour un film à sketches.   
       
       

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    24

    1 848 021

     

    ENTREES PARIS

     

    450 428

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    154 262

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    604 690

     

    exclusivité parisenne

     

     

     

    1ère semaine

    2

    36 652

    3

    2ème semaine

    1

    46 736

    3

    3ème semaine

    2

    42 838

    3

    4ème semaine

    3

    34 350

     

    5ème semaine

    5

    32 005

     

    6ème semaine

    7

    25 349

     

      (source CNC) 

     

     

     

     

     

     

     

    Quartiers (semaine du 29/01/1963)

     

     

     

    1ère semaine

    1

    75 099

    21

    2ème semaine

    1

    49 550

    19

    Cote du succès

     

    * *

     

    vlcsnap-2010-10-11-19h07m08s70.png
    LE DIABLE ET LES 10 COMMANDEMENTS - CHARLES AZNAVOUR
    vlcsnap-2010-10-11-19h22m35s124.png
    vlcsnap-2010-10-11-19h23m15s14.png
    vlcsnap-2010-10-11-19h29m29s167.png
    LE DIABLE ET LES 10 COMMANDEMENTS -CHARLES AZNAVOUR ET LINO VENTURA
    vlcsnap-2010-10-11-19h30m51s225.png
    vlcsnap-2010-10-11-19h31m40s203.png
    vlcsnap-2010-10-11-19h33m04s12.png
    vlcsnap-2010-10-11-19h34m10s167.png
    LE DIABLE ET LES 10 COMMANDEMENTS - LINO VENTURA
    vlcsnap-2010-10-11-19h34m49s44.png
     ...

     

    « CARMEN 63 - LINO VENTURA BOX OFFICE 1963LE BATEAU D' EMILE - LINO VENTURA BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :