• LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS (MURDER ON THE ORIENT EXPRESS) - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1975

     

    LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS

    ( Murder on the Orient Express )

    24 NOVEMBRE 1974 (USA)

    16 AVRIL 1975

     

     

     

    LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS (MURDER ON THE ORIENT EXPRESS) - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1975

     

     

     

    • Titre original : Murder on the Orient Express
    • Titre français : Le Crime de l'Orient-Express
    • Titre canadien-français : Le Meurtre de l'Orient-Express
    • Réalisation : Sidney Lumet
    • Scénario : Paul Dehn et Anthony Shaffer  d'après Agatha Christie
    • Photographie : Geoffrey Unsworth
    • Musique originale : Richard Rodney Bennett
    • Production : John Brabourne et Richard B. Goodwin
    • Sociétés de production : EMI Films Ltd (Royaume-Uni) et G.W. Films
    • Sociétés de distribution : Drapeau du Royaume-Uni Anglo-EMI Film Distributors, Drapeau du Québec Maryart Productions Inc., Drapeau des États-Unis Paramount Pictures
    • Pays d'origine : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
    • Langue originale : anglais, turc, français, allemand, italien, suédois
    • Format : couleur (Technicolor) — 1.66:1 — Mono — 35 mm
    • Genre : Film policier
    • Durée : 128 minutes

     

    • Albert Finney (VF : Philippe Dumat) : Hercule Poirot
    • Lauren Bacall (VF : Claire Guibert) : Mme Harriet Hubbard,
    • Jacqueline Bisset (VF : Annie Sinigalia) : La comtesse Helena Andrenyi,
    • Michael York (VF : Bernard Murat) : Le comte Rudolph Andrenyi
    • Sean Connery (VF : Sady Rebbot) : Le colonel Arbuthnot,
    • Vanessa Redgrave (VF : Nicole Favart) : Mary Debenham
    • Wendy Hiller (VF : Luisa Colpeyn) : La princesse Natalya Dragomiroff, l
    • Jean-Pierre Cassel (VF : Lui-même) : Le conducteur Pierre Michel, le père de Paulette Michel la bonne des Armstrong
    • Ingrid Bergman (VF : Éléonore Hirt) : Greta Ohlsson, la nurse de Daisy Armstrong
    • Anthony Perkins (VF : Jean-Pierre Leroux) : Hector McQueen, secrétaire de Ratchett et ami de Mrs Armstrong
    • Martin Balsam (VF : Raoul Curet) : Bianchi (ou Blanchet dans la VF), ami de Poirot et directeur de la ligne Orient-Express
    • John Gielgud (VF : Bernard Dhéran) : Beddoes, valet de Ratchett
    • Richard Widmark (VF : Al Brave) : Samuel Ratchett,

     

     RESUME

     Hercule Poirot, détective belge, vient de passer plusieurs jours en Syrie. Après un long voyage dans le Simplon-Orient-Express, il se rend â l’hôtel Tokatlian, à Bosphore. Alors qu’il s’apprête à y passer quelques jours, il reçoit un télégramme lui ordonnant de rentrer à Londres pour une affaire de grande importance. Il commande alors un billet de train, mais toutes les places sont réservées. Très étonné par ce phénomène, Poirot réussit tout de même à obtenir une place grâce à un vieil ami. Cette histoire est très étrange, mais vu la diversité des nationalités et des rangs sociaux des passagers, Poirot ne croit pas à un coup monté. Le détective s’apprête donc à passer plusieurs jours dans ce fameux train pour rentrer sur Londres, dans lequel il pourra apprécier les plaisirs et le luxe des voyages ferroviaires, tout comme subir les inconvénients qui en découlent. Mais une nuit s’avère très agitée. En effet, les neiges yougoslaves ont contraint l’Orient-Express de s’arrêter. De plus, le lendemain matin, on découvre le cadavre d’un Américain lardé de douze coups de couteau. Cette nouvelle intrigue tous les passagers. On confie vite l’affaire à Poirot. L’intrigue va s’avérer passionnante pour le détective belge car l’assassin n’a pas pu intervenir de l’extérieur : voilà donc un véritable huis clos…Ce dernier, grâce à des indices trouvés dans la couchette de la victime, découvre rapidement la véritable identité de Ratchett : ce n’est autre que Casseti, le fameux voleur d’enfants, inculpé dans le rapt et l’assassinat de la petite Daisy Armstrong. Poirot, dans son enquête, est aidé de Mr Bouc et du docteur Constantine, qui d’ailleurs lui affirme que la victime a été frappée par plusieurs personnes. Poirot interroge tous les passagers. Il récolte plusieurs indices, plus ou moins importants. Il parvient à résoudre de plus en plus de questions, ce qui avance vivement l’enquête. Puis, chose étrange, il découvre la véritable identité d’une passagère, la princesse, qui est en fait la sœur de Mrs Amstrong ; il découvre également que Mary Debenham a aussi un lien avec la famille Amstrong : elle est la gouvernante des enfants. Poirot ne s’y attendait pas, mais maintenant, plus rien ne l’étonne. Et de surprise en surprise, en mettant en pratique sa célèbre méthode, il s’aperçoit que tous les passagers du train, excepté Mr Bouc et le docteur Constantine, ont un lien avec les Amstrong. Poirot a enfin trouvé les coupables, en effet tous les voyageurs ont donné chacun un coup de couteau dans le corps de Ratchett. Ils avaient monté un complot pour se venger de l’assassinat de la petite Daisy. Mais Poirot les a démasqués !

      ANALYSE ET BOX OFFICE

     

    Depuis "Les diamants son éternels" en 1971 Sean CONNERY ne figure plus au top du Box Office. "Zardoz" a moyennement fonctionné et l'acteur a tourné deux films avec Sidney LUMET: "Le gang Anderson" qui a pas trop mal marché et malheureusement "The offense" pourtant excellent, qui a été un bide magistral non diffusé en France.

    Les deux vont tenter de se rattraper avec l'adaptation du plus célèbre roman d'Agatha Christie "Le crime de l'Orient Express". Seulement, Sean CONNERY ne jouera pas Hercule POIROT mais aura un petit rôle au sein d'un casting prestigieux.

    A l'époque, la romancière était légendaire. Qui ne possédait pas dans sa bibliothèque un de ses romans publiés dans la célèbre collection "Le masque" ? Si les romans dont Miss Marple était l'héroïne ont été adaptés au cinéma dans les années 60, ceux d'Hercule POIROT sont plus rares.

    Sidney LUMET va bénéficier d'un casting phénoménal, même si certaines mauvaises langues pourraient argumenter que certaines stars étaient un peu sur le déclin, en particulier Ingrid BERGMAN et Lauren BACALL mais aussi Richard WIDMARK et même Anthony PERKINS, voire...Sean CONNERY. Cependant avec des acteurs tels Vanessa REDGRAVE, Michael YORK et Martin BALSAM l'affiche a "de la gueule" c'est indéniable. Cerise sur la gâteau il y a même un rôle pour un petit "franchie" en la personne de Jean-Pierre CASSEL !

    Le rôle d'Hercule POIROT est tenu par l'anglais Albert FINNEY qui n'a pas connu véritablement de succès après le triomphe de "Tom Jones" en 1963. A 38 ans, l'acteur grimé, va interprété un Hercule POIROT de référence. Tous les tics ainsi que l' apparence physique du héros sont parfaitement retranscris à l'écran. Une composition remarquable de l'acteur qui est la clé de voûte du film.

    La légende veut qu'Agatha CHRISTIE a écrit le roman dans l'Orient Express durant un voyage interrompu par la neige. C'est un de ses romans les plus célèbres car en fait l'intrigue est hautement improbable mais se prête bien à un film choral.

    Sidney LUMET se livre donc à une reconstitution minutieuse de l'intérieur du train mythique. L'histoire prend sa source en Orient lorsque POIROT doit prendre le train pour rentrer à Londres, bien aidé par un de ses meilleurs amis qui est directeur de la ligne justement.

    La réalisation laisse apercevoir de beaux paysages et l'ambiance est parfaitement reconstituée. Le grand défi de LUMET est d'être capable de gérer un huis clos, genre périlleux susceptible de provoquer une certaine somnolence. Mais d'une part le réalisateur dispose d'un casting hors du commun et d'autre part rompt la monotonie du décors avec des scènes à l'extérieur du train lorsque celui-ci est prisonnier des neiges par exemple.

    Evidemment le plaisir du film provient de la rencontre entre les grandes figures d'Hollywood. Chaque acteur a droit à un temps de présence à peu près égal puis l'ensemble des acteurs est réuni dans quelques scènes, lorsque POIROT expose ses théories. Ingrid BERGMAN joue le rôle d'une Suédoise directrice d'un hôpital à Istanbul. Réservée, dans un petit rôle, elle assure suffisamment afin d'obtenir l'Oscar du meilleur second rôle. Au vu de sa prestation on peut dire que c'est hautement honorifique. 

    Richard WIDMARK joue les crapules avec talent, Lauren BACALL est espiègle, Sean CONNERY joue le colonel Anglais avec fougue et un fort accent. Un petit rôle sympathique mais trop court pour dépasser le stade de l'anecdotique. Anthony PERKINS est torturé à souhait comme d'habitude.

    Tout le monde connait le switch final du film où l'identité du coupable est confondu grâce à l'exceptionnel talent de POIROT.

    Le film est donc sympathique et dominé par la grande prestation d' Albert FINNEY. Mais il vaut mieux ne pas avoir lu le livre avant de voir le film.

    Le film prend la tête du box office anglais où il termine à la 7ème place annuelle. Mais la surprise, c'est que ce film au fort ton anglais cartonne aux USA où il devient un des gros succès de cette fin d'année 1974 et il occupe même la première place du box office hebdomadaire US. Pas de quoi relancer la carrière de tous les acteurs présents à l'affiche, mais suffisant pour lancer le projets d'autres adaptations des enquêtes d'Hercule POIROT. Mais Albert FINNEY refuse de reprendre le costume du détective français et c'est Peter USTINOV qui reprendra poussivement le rôle, et c'est bien dommage.... "Mort sur le Nil" fonctionnera bien moins au box office US. A contrario, "Le crime de l'Orient Express" fait une carrière...express en France, alors que "Mort sur le Nil" sera un beau succès. Comme quoi....

    Sean CONNERY ne s'est toujours pas réconcilié avec le public français, mais il convient d'admettre que son rôle est très court dans ce film.    

        

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    549 055

     

    ENTREES PARIS

     

    183 456

     

    1ère semaine

    5

    39 345

    7

    2ème semaine

    6

    24 830

     

    3ème semaine

    9

    33 105

     

    4ème semaine

    9

    32 126

     

    5ème semaine

    14

    18 190

     

    Nombre de semaines Paris

     

    10

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    5 621

     

    1er jour Paris

     

    4 797

     

    Budget

     

     

     

    Recettes USA

    9

    35,7 M$

     

    Nombre de semaines  top 10 US

     

    15

     

    Nombre de semaines n° 1  US

     

    2

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

     

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h18m08s53.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h18m47s195.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h20m01s167.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h20m23s123.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h21m58s50.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h25m18s7.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h28m26s96.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h31m41s249.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h31m42s9.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h31m51s94.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h35m01s200.png

     

    vlcsnap-2012-04-12-22h35m07s9.png

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h46m18s32.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JACQUELINE BISSET - LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h46m50s96.png

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h47m03s222.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      SEAN CONNERY - LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h47m50s180.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ALBERT FINNEY - LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h48m26s32.png

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h48m40s169.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h48m52s35.png

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h49m53s134.png

     

    vlcsnap-2012-04-13-01h50m30s242.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « UN HOMME VOIT ROUGE (RANSOM) - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1975ZARDOZ - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1974 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :