• LE BATTANT - ALAIN DELON BOX OFFICE 1983

    LE BATTANT

     2 FEVRIER 1983

     

    LE BATTANT -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1983

     

     

    • Réalisation : Alain Delon
    • Scénario : Christopher Frank
    • Musique : Christian Dorisse
    • Photographie : Jean Tournier
    • Montage : Claudine Merlin
    • Décors : Théo Meurisse
    • Production : Pierre Roitfeld pour Adel Productions
    • Pays d'origine : France
    • Format : Couleurs - 1,66:1 - Mono - 35 mm
    • Genre : Policier
    • Durée : 123 minutes
    • Distribution : AMLF
    • Tournage : 23 août 1982 - 27 octobre 1982

     

    • Alain Delon : Jacques Darnay
    • François Périer : Gino Ruggieri
    • Pierre Mondy : Rouxel
    • Anne Parillaud : Nathalie
    • Andréa Ferréol : Sylviane Chabry
    • Marie-Christine Descouard : Clarisse
    • Michel Beaune : Pierre Mignot
    • Gérard Hérold : Sauvat
    • Jean-François Garreaud : Pradier
    • Richard Anconina : Samatan
    • Jean-Marc Bataillard

    SYNOPSIS

     

    Jacques Darnay sort de prison après avoir purgé huit ans de sa peine: il avait été condamné après un hold-up commis chez un bijoutier, ce dernier ayant été tué dans l'affaire. Les policiers, conduits par le commissaire Rouxel, le surveillent: ils savent que Darnay a caché les quatre millions de francs de diamants volés au cours du hold-up. De plus, Rouxel est persuadé que Darnay, braqueur professionnel, n'a pas tué le bijoutier et il veut mettre la main sur l'assassin. Mais de mystérieux truands l'attendent également. Ils veulent récupérer les bijoux et, pour cela, font le vide autour de Darnay en tuant son meilleur ami, Mignot, sa maîtresse, Clarisse, et son ancien complice, le neveu du bijoutier et son meurtrier. Darnay demande alors son aide à Gino Ruggeri, un caid reconverti dans la respectabilité. Ruggeri lui prête de l'argent, lui vend une arme et l'héberge dans sa garçonnière. Il lui envoie même sa maîtresse Nathalie pour lui tenir compagnie. Mais, grâce à Nathalie, Darnay découvre que Ruggeri est le chef de la bande qui veut le tuer après avoir mis la main sur les diamants. Il élimine alors trois des hommes de Ruggeri et lui fixe un rendez-vous sous prétexte de le rembourser de ses dettes, en lui laissant entendre qu'il a retrouvé les bijoux. Mais Ruggeri ne vient pas. Lui et ses hommes font prisonnier Darnay qui rentrait à son hôtel et l'enferment dans la cave d'une villa déserte. Nathalie, qui les avait suivis, le délivre à l'insu de Ruggeri. Par Rouxel, qui vient l'interroger, Darnay apprend que Ruggeri a éliminé ses complices et pensait lui mettre les crimes sur le dos après l'avoir tué. Il retourne alors à la villa. A nouveau capturé par Ruggeri, il réussit à le tuer et part avec Nathalie pour l'étranger - où il avait fait parvenir les diamants, huit ans plus tôt!
     
    ANALYSE ET BOX OFFICE
     
    Désireux de profiter des mêmes recettes qui lui ont permis de revenir au top du box office, Alain DELON reconstitue l'équipe victorieuse de "Pour la peau d'un flic" pour ce "Battant" qui est bien inspiré de son prédécesseur. Même équipe technique et une majorité d'acteurs issus de la "famille" DELON...
    Si je me suis précipité dans les salles pour aller voir "Le battant" c'est évidemment pour voir François PERIER et Pierre MONDY, deux de mes idoles. Quelle joie de revoir des acteurs de qualité et aussi charismatiques.
    MAIS NON ! Evidemment si je me suis rué dans les salles, c'est parce que Anne PARILLAUD est de retour ! Et là nous sommes gâtés ! Alain DELON connait le goût des mâles, le bougre, et il nous en donne pour notre argent. Les deux actrices principales vont apparaître dénudées, on pourrait même dire qu'Anne PARILLAUD apparait de temps à autres habillée. C'est le point fort du film.
    Le scénario est ultra conventionnel et sert la soupe à l'acteur / réalisateur / producteur. Cette fois il ne joue pas un policier ou un privé, mais un ancien truand (mais sympa)qui a commis un casse et qui a caché les bijoux en attendant les beaux jours. Comme de bien entendu, pas mal de personnes attendent sa sortie, que ce soit des poulagas ou des truands. 
    Su cette trame originale, Jacques DARNAY (Jacques DERAY ?) va devoir se sortir de toutes les embrouilles qu'il va rencontrer. Il devra se défaire de Gino, bien décidé à mettre la main sur les diamants. C'est François PERIER qui a le second rôle dans le film, c'est grâce à Alain DELON qui l'apprécie qu'il a accès à cette grosse production, alors qu'il se consacre désormais au théâtre. C'est un acteur que DELON admire et qu'il a déjà rencontré sur "Le samouraï".
    Pierre MONDY joue également un flic qui joue au chat et à la souris avec DARNAY.
    Andréa FERREOL aura aussi droit à un passage dans le lit du héros, décidément fort séducteur. Nous retrouvons aussi Gérard HEROLD habitué à tourner avec DELON ou Mireille DARC.
    Une nouvelle tête obtient un petit rôle: Richard ANCONINA qui va bientôt exploser avec "Tchao Pantin".
    Anne PARILLAUD retrouve donc un rôle important dans une carrière qui a bien du mal à décoller sans l'aide d'Alain DELON. On devine une tendre complicité entre les deux acteurs, et elle est encore bien belle...Du reste DELON s'offre une scène, où tel un seigneur, il caresse la belle Anne prostrée à ses pieds, limite intime. Peu d'actrices se sont montrées aussi naturelles dans un film, hors films érotiques. C'est magnifique pour le mâle qui la regarde, mais va hélas la cataloguer comme jolie poupée copine de DELON et elle va avoir bien du mal à trouver des rôles probants. Luc Besson saura lui donner un rôle fort, mais 12 ans plus tard....
    Bref, l'aventure se déroule selon un cahier des charges bien rôdé...
    Un produit sans surprise donc, nous sommes loin de "Monsieur Klein".
    Ceci étant, le film sort dans une période favorable alors que les grands succès de décembre 1982 sont en fin de carrière (sauf "ET", bien sûr). Le film ne sera en concurrence qu'avec "Rocky 3" qui semble loin du potentiel d'un DELON. De fait, le film prend facilement la tête du box office dans un circuit confortable de 240 salles. Le film va connaître deux belles semaines avant de ralentir brusquement. Au final, sur Paris Banlieue, le film termine sa carrière à 466 282 entrées, soit près de 250 000 de moins que "Pour la peau d'un flic"...Sur la France, l'écart est plus faible, le public est encore fidèle à DELON.
    Pendant ce temps "Rocky 3" poursuit sa carrière et va dépasser les 3 millions de spectateurs et un petit film originaire du Botswana "Les dieux sont tombés sur la tête" va créer une des plus grandes surprises de l'histoire du box office.
    DELON reste dans le top 20 de l'année et reste bankable. Il va mettre entre parenthèses ,pour un petit moment, ses polars pour tenter de tourner des projets plus "difficiles" et retrouver la faveur des critiques qui ne considèrent pas ses oeuvres commerciales.....  
    PS: une publicité cachée se trouve dans une des photos ci-dessous. Saurez vous la retrouver ?

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    20

    1 935 094

     

    1ère semaine

    1

    519 418

    236

    2ème semaine

    1

    388 511

    240

    ENTREES PARIS

     

    242 571

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    223 711

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    466 282

     

    exploitation Paris

     

     

     

    1ère semaine

    1

    159 271

    44

    2ème semaine

    2

    105 292

    45

    3ème semaine

    4

    59 596

     

    4ème semaine

    7

    38 731

     

    Nombre de semaines Paris

     

    9

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    3 539

     

    1er jour Paris

     

    18 679

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

     

    ALAIN DELON - LE BATTANT

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h09m01s176.png

     

    RICHARD ANCONINA - LE BATTANT

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h12m03s227.png

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h12m39s69.png

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h13m43s204.png

     

     

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h14m24s105.png

     

    ANNE PARILLAUD NUE - LE BATTANT

     

    ANNE PARILLAUD NUE - LE BATTANT

     

    ANNE PARILLAUD NUE- LE BATTANT

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h15m53s219.png

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h16m35s129.png

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h16m54s68.png

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h17m42s37.png

     

    vlcsnap-2010-10-19-15h18m22s173.png

     

     

    .....

     

    « UN AMOUR DE SWANN - ALAIN DELON BOX OFFICE 1984LE CHOC - ALAIN DELON BOX OFFICE 1982 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :