• LANCELOT - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1995

     

    LANCELOT, LE PREMIER CHEVALIER

    (FIRST KNIGHT)

    16 AOUT 1995

     

      LANCELOT.jpg

    Réalisation

    Jerry ZUCKER

    Scénario

    William NICHOLSON

    Directeur de la photographie

    Adam GREENBERG

    Musique

    Jerry GOLDSMITH

    Production

    Hunt LOWRY

    Distribution

    Columbia Tri Star

    Durée

    131 minutes

    Le Roi ARTHUR

    Sean CONNERY

    Lancelot

    Richard GERE

    Guenièvre

    Julia ORMOND

    Méléagant

    Ben CROSS

     

    Aidé des Chevaliers de la Table Ronde, Arthur, roi de Camelot, voue sa vie à édifier un domaine de paix et de justice. Mais le plus puissant de ses chevaliers, le prince Méléagant, rongé par la haine et jaloux depuis longtemps de la gloire du souverain, quitte le royaume pour mieux le diviser. Les temps sont durs et Lancelot, aventurier sans attache – ses parents ayant brûlé vifs enfermés dans une église lorsqu’il était enfant – manie son épée pour gagner sa vie. Guenièvre, la belle Dame de Leonesse, lasse que ses villages soient détruits par les hommes de Méléagant et refusant de pactiser avec lui, préfère s’allier à Arthur, l’ami de son père, en l’épousant. Elle tombe cependant dans un guet-apens en se rendant à Camelot. Son escorte en déroute, Guenièvre est inopinément sauvée par Lancelot, qui profite de l’occasion pour lui voler un baiser. Alors qu’elle lui fait jurer de ne jamais recommencer, il l’assure qu’il ne l’embrassera que le jour où elle le lui demandera, puis s’en va. Quelque temps plus tard, à la fête de fiançailles donnée à Camelot, Lancelot se bat valeureusement contre une « machine à tuer » et gagne un baiser de Guenièvre qu’il refuse de prendre puisqu’elle ne le lui demande pas. Pour son acte de bravoure, Arthur invite Lancelot à rester dans le royaume, mais le jeune homme souhaite reprendre la route. Toutefois, Lancelot ayant par la suite une nouvelle fois libéré Guenièvre des griffes de Méléagant, Arthur souhaite le faire chevalier de la Table Ronde. Guenièvre vit un dilemme. Éprise de Lancelot, elle ne veut rompre la promesse faite au généreux Arthur qui s’est engagé, même sans mariage, à protéger Leonesse. Pour l’éloigner d’elle, Guenièvre tente de convaincre le roi que Lancelot aime trop la liberté pour être adoubé. À son grand désarroi, Lancelot accepte de devenir chevalier. Il ne quittera Camelot que si elle le suit. Soupçonnant Méléagant de vouloir Camelot plus que Leonesse, Arthur lui déclare la guerre. Un rude combat suit la prise de Leonesse, pendant lequel Lancelot est enfin accepté par les autres chevaliers. Leonesse est dévasté, mais son peuple est sauf et Guenièvre retrouve le sage Oswald. Coupable de l’amour qu’il porte à Guenièvre, Lancelot lui annonce qu’il part à jamais. À ces mots, elle lui réclame enfin un baiser, mais celui-ci est surpris par le roi. Se sentant trahi par les deux êtres qu’il aime le plus, celui-ci souhaite un procès public.
    La ville, ouverte pour l’occasion, est attaquée par les troupes de Méléagant. N’ayant plus rien à perdre, Arthur ordonne à tous de combattre et reçoit des flèches mortelles. Le peuple repousse l’assaut et Lancelot tue Méléagant avec l’épée du roi. Sur son lit de mort, Arthur fait de Lancelot son premier chevalier, lui donne son épée et lui confie Guenièvre…
     

    Sean CONNERY et Ben CROSS sont les seules satisfactions d’un film assez quelconque. La faute à un Richard GERE, aussi désastreux que d’habitude, qui campe un Lancelot des plus ridicules (de poule). Ce qui est aggravé par la présence de Julia ORMOND tout à fait insupportable en Guenièvre. Bref, malgré un budget imposant et de bonnes intentions du réalisateur, le film est gâché par le sujet même du film :Lancelot qui fait furieusement gay dans le film, et qui souffre du manque de physique de l’acteur victime d’abdominaux Kronenbourg. Le film n’obtient qu’une modeste troisième place au Box Office américain à sa sortie et s’effondre rapidement. Ce n’est pas le cas en France où le film prend la tête du BO hebdomadaire, aidé par une combinaison de salles mammouth. Bon, Sean s’en tire sans trop de dégâts, c’est bien le principal. Le film s’en tire tout juste grâce à l’exploitation mondiale, mais pas de quoi pavoiser….    

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

    1 607 297

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

    301 013

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    100 900

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    14

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    53

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    1 904

    1er JOUR Paris

    13 461

    COTE DU SUCCES

    * *

    Budget

    75 M$

    (103 M$ 2007)

    Recettes du film USA

    37.6  M$ 

    (= 51 M$ 2007)

    Recettes mondiales

    127 M$

    (175 M$ 2007)

     

    « ROCK - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1996UN ANGLAIS SOUS LES TROPIQUES - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1995 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    GELOYAN
    Mercredi 29 Mai 2013 à 02:53
    GELOYAN

    "Quand nous voulons sérieusement trouver une chose, nous la cherchons partout. Il faut adopter ce principe dans notre recherche de la vérité... Cherchez la vérité, la vérité vous rendra libres. Nous verrons ainsi la vérité dans toutes les religions, car elle existe dans toutes, et cette vérité est une."

    Sois généreux dans la prospérité, et dans l'adversité ne cesse de rendre grâces. Mérite la confiance de ton prochain, et ne lui montre jamais qu'un visage amical et souriant. Sois le trésor du pauvre, admoneste le riche, réponds à la plainte du nécessiteux et garde la sainteté de tes promesses. Sois équitable en ton jugement et réservé dans tes paroles. Ne sois injuste envers personne, et montre à tous une douceur parfaite. Sois une lampe pour ceux qui marchent dans les ténèbres, une consolation pour les affligés, une mer pour ceux qui ont soif, un refuge pour ceux qui sont dans la détresse, un soutien et un défenseur des victimes de l'oppression. Que la droiture et l'intégrité marquent tous tes actes. Sois un foyer pour l'étranger, un baume pour ceux qui souffrent, une forteresse pour les fugitifs, des yeux pour les aveugles, un phare pour les égarés. Sois une parure pour le visage de la vérité, une couronne sur le front de la fidélité, un pilier du temple de la rectitude, un souffle de vie pour le corps de l'humanité, un drapeau des armées de la justice, un flambeau qui brille à l'horizon de la vertu, une rosée pour le sol desséché du coeur humain, une arche sur l'océan de la connaissance, un soleil dans le ciel de la bonté, une gemme au diadème de la sagesse, une lumière qui brille au firmament de ta génération, un fruit de l'arbre d'humilité."

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :