• LA TULIPE NOIRE - ALAIN DELON BOX OFFICE 1964

     

    LA TULIPE NOIRE

    28 FEVRIER 1964

     

     

    LA TULIPE NOIRE - ALAIN DELON

     

     

    • Titre : La Tulipe noire
    • Réalisation : Christian-Jacque
    • Scénario : Henri Jeanson et Christian-Jaque
    • Assistants réalisateurs : Marc Maurette, Michel Wyn, Victor Merenda
    • Photographie : Henri Decaë
    • Montage : Jacques Desagneaux
    • Musique : Gérard Calvi
    • Production : Flora Film S.r.l. et Mizar Films (pour l'Italie), Méditerranée Cinéma (France) 
    • Durée : 110 minutes
    • Distribution : DECIFRANCE
    • Tournage : 26 juin 1963 - fin août 1963
    • Alain Delon : Guillaume et Julien de Saint-Preux
    • Virna Lisi (V.F. : Martine Sarcey): Caroline Plantin
    • Dawn Addams : la marquise Catherine de Vigogne
    • Akim Tamiroff : le marquis de Vigogne
    • Adolfo Marsillach (V.F. : Michel Roux) : le lieutenant général La Mouche, intendant de police
    • Francis Blanche : Plantin, le père de Caroline

     

    SYNOPSIS

     

    1789, à la veille de la révolution. Deux frères, les de Saint-Preux, dont la ressemblance physique est frappante, diffèrent totalement sur le plan moral ; l'un est noble et loyal : c'est Julien ; l'autre est pervers et vénal : c'est Guillaume. Feignant la fidélité à la cause de l'ancien Régime, Guillaume profite des secrets qu'on lui confie pour dépouiller les nobles et passer aux yeux du peuple, sous le nom de la « Tulipe noire », pour un héros justicier. Sur le point d'être démasqué par le chef de la police, « La Mouche », il confesse à Julien son triste comportement et le supplie, pour donner le change, de prendre sa place (ce qui est facile, étant donné leur étonnante ressemblance). Julien devient donc la « Tulipe noire » et, en même temps, un véritable pourfendeur de tyrans. S'associant avec un chef révolutionnaire dont la fille ne le laisse pas indifférent, il se livre à toutes sortes de prouesses spectaculaires, dont la moindre est de parvenir à désorganiser un régiment étranger qui marchait sur Paris. Un peu grâce à lui, la Bastille sera prise et le Régime renversé. Quant à Guillaume, pris de remords, il délivrera son frère que « La Mouche » était parvenu à incarcérer mais, blessé au cours de l'opération, il sera pris et pendu.

    ANALYSE ET BOX OFFICE

     

    Alain DELON a eu bien du flair et a triomphé en compagnie de Jean GABIN avec "Mélodie en sous-sol". L'envie de connaître la joie d'être seul en tête d'affiche se fait sentir. DELON s'est toujours défendu de vouloir imiter le succès de BELMONDO, mais force est de constater que la courbe des deux acteurs a connu une évolution parrallèle. Les deux se sont rencontrés sur "Sois belle et tais-toi". BELMONDO a connu le succès avec "A bout de souffle", DELON avec "Plein soleil". BELMONDO a tourné en Italie comme DELON. BELMONDO a tourné avec GABIN "Un singe en hiver", DELON a fait de même avec encore plus de succès. Mais BELMONDO a connu un grand succès en solo avec "Cartouche" (mais avec Claudia CARDINALE). Et DELON n'en a pas encore connu. C'est donc un projet proche de "Cartouche" qui va réparer cela. "La tulipe noire" est en effet un film d'aventure dit de "cape et d'épée" réalisé par CHRISTIAN-JAQUE, réalisateur de..."Fanfan la tulipe". L'histoire, inspirée d'un  roman d'Alexandre DUMAS est du pain béni pour DELON. La mégalomanie de l'acteur va être satisfaite avec un double rôle pour l'occasion. Les deux frères ne possède pas la même personnalité, et DELON s'en tire très bien en alternant les diverses facettes des deux frères.

    Par rapport à BELMONDO, l'acteur instaure un coté plus sombre, plus sauvage que son concurrent. Coté qualités athlétiques DELON n'a pas grand chose à envier à son concurrent. C'est un félin qui ne séconomise pas.

    Si BOURVIL est le parfait faire valoir de Jean MARAIS dans "Le bossu" et "Le capitan", Farncis BLANCHE va s'atteler à la tâche avec brio dans le rôle de Plantin. Moins en roue libre que dans "les tontons flingueurs" il apporte une touche d'humour, dans un film qui se veut sombre, avec l'éxécution de Guillaume en place publique. Mais Julien saura le venger et va tuer son adversaire dans les rêgles de l'art. Exit le Baron de la Mouche, joué avec conviction par Adolfo MARSILLACH.

    Un bon film d'aventure ne serait rien sans une belle héroïne, et c'est la très belle Virna LISI qui joue la douce Caroline. L'actrice italienne vaut bien une Gina LOLLOBRIGIDA en fin de carrière. Elle tournera d'ailleurs souvent en France, on pourra la voir prochainement dans "Les bonnes causes".

     "La tulipe noire" respecte son cahier des charges bien aidé en cela par CHRISTIAN-JAQUE qui livre une fort bonne copie et qui se débrouille très bien avec la difficulté de faire apparaître deux fois DELON sur une même image dans ses deux rôles. Le film ne souffre absolument pas de la comparaison avec des glorieux prédecesseurs. D'ailleurs la tenue noire  de DELON lui sied très bien, et elle n'est pas sans rappeler celle de "Zorro" qu'il interprètera en 1975.

    Chose assez incroyable, "La tulipe noire" sort à Paris la même semaine que "L'homme de Rio" avec Jean Paul BELMONDO. Le film se classe deuxième, très proche du premier. Le film résitera bien avant de céder régulièrement du terrain, "L'homme de Rio" devenant un succès phénoménal. Et oui, pas de chance, 1964 sera l'année BELMONDO avec pas moins de quatre succès dans l'année et pas des moindres.

    Cependant DELON parviendra à résister au phénomène. "La tulipe noire" possède bien des qualités et va parfaitement se comporter. Avec près de 900 000 entrée sur Paris Banlieue, l'acteur peut être rassuré, il est capable d'attirer du public massivement sur son nom. Avec 3 millions de spectateurs, c'est son deuxième succès de suite alors que "Le guépard" poursuit toujours un bon parcours, lentement mais surement.

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    3 107 512

     

    ENTREES PARIS

     

    567 604

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    318 312

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    885 916

     

    1ère semaine

    2

    50 862

    3

    2ème semaine

    3

    39 100

     

    3ème semaine

    7

    31 166

     

    4ème semaine

    7

    24 281

     

    5ème semaine

    6

    38 148

     

    6ème semaine

    7

    28 297

     

    7ème semaine

    12

    12 688

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     

     

    ALAIN DELON - LA TULIPE NOIRE

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h18m32s179.png

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h18m44s37.png

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h19m02s222.png

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h19m08s25.png

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h19m23s180.png

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h19m55s242.png

     

    VIRNA LISA - LA TULIPE NOIRE

     

    FRANCIS BLANCHE - LA TULIPE NOIRE

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h21m21s78.png

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h24m02s150.png

     

    vlcsnap-2010-08-19-16h22m23s187.png

     

    ALAIN DELON ET VIRNA LISI - LA TULIPE NOIRE

     

     

     

    ...

     

     

    « LES FELINS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1964LE GUEPARD - ALAIN DELON BOX OFFICE 1963 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :