• LA TENTE ROUGE - THE RED TENT - CLAUDIA CARDINALE BOX OFFICE 1971

     

    LA TENTE ROUGE

    (THE RED TENT)
    22 SEPTEMBRE 1971

     

     

    LA TENTE ROUGE ( THE RED TENT)- SEAN CONNERY BOX OFFICE 1971

     

     

     

    • Titre : La Tente rouge
    • Titre vidéo : Le Jugement des morts
    • Titre original : Krasnaya palatka
    • Réalisation : Mikhail Kalatozov
    • Scénario : Richard L. Adams et Ennio De Concini
    • Production : Franco Cristaldi
    • Musique : Ennio Morricone et Aleksandr Zatsepin
    • Photographie : Leonid Kalashnikov
    • Montage : John Shirley et Peter Zinner
    • Pays d'origine : URSS - Italie
    • Format : Couleurs - 1,66:1
    • Genre : Aventure, drame
    • Durée : 121 minutes

     

     

    • Sean Connery : Roald Amundsen
    • Claudia Cardinale : l'infirmière Valeria
    • Hardy Krüger : l'aviateur Lundborg
    • Peter Finch : Umberto Nobile
    • Massimo Girotti : Romagna, coordinateur du sauvetage
    • Luigi Vannucchi : le capitaine Zappi
    • Mario Adorf : Biagi, opérateur radio
    • Nikita Mikhalkov : l'aviateur Chuknovsky

     

    Un rescapé de l'expédition du dirigeable Italia piloté par l'Italien Nobile vers le pôle nord en 1928 se souvient de cette catastrophe, des avions venus au secours depuis plusieurs pays et du brise glace soviétique Krassine qui avait pu sauver les survivants. Ses souvenirs, le sentiment obsédant de sa propre responsabilité personnelle se mêlent à la description objective des événements, à l'évocation de l'extraordinaire solidarité internationale qui s'est alors manifestée et de l'exploit qu'a réalisé le vieux brise-glace soviétique.

     

    Ne pouvant faire aussi bien que la fiche du film trouvée sur AEROMOVIES, je vous  livre la copie de l'article extrêmement bien documenté.  

     

    Le 25 mai 1928, le dirigeable italien "Italia", commandé par Umberto Nobile, s’écrasait sur la banquise par 81°14' de latitude nord, et 28°14' de longitude est. L’équipage réussit à sauver un peu de matériel dont une tente et une radio. Le sauvetage des naufragés des glaces prit une ampleur internationale, mais ce n’est qu’après plusieurs semaines qu’ils purent être repérés et sauvés par le brise-glace soviétique Krassin. Cet événement dramatique très médiatisé inspira plusieurs films dont "The lost zeppelin" (1929) et "The lottery bride" (1930). Plus de quarante ans plus tard, le drame de l’Italia refait surface avec une production italo-soviétique à la distribution prestigieuse. Ce film se présente comme une sorte de procès à huit clos du chef de l’expédition par ses membres...Le film commence avec le général Umberto Nobile, seul dans son appartement, regardant à la télévision un documentaire sur l’accident de l’"Italia". Les participants de ce drame lui apparaissent alors un à un pour déterminer sa responsabilité dans l’affaire... Puis une série de longs flashes back montrent le vol de l’Italia vers le pôle Nord, l’accident, les opérations de secours à partir de King’s Bay, au Spitzberg où reporters et sauveteurs de tous horizons se bousculent dans une ambiance de kermesse, l’expédition du brise-glace Krassin. La seule touche un peu chaleureuse est apportée par la belle Claudia CARDINALE qui joue la petite amie du savant météorologue Malmgren qui périra dans les glaces. Ce personnage féminin est totalement fictif de même que son rôle. Ce n’est pas elle qui demanda à Roald Amundsen de participer au sauvetage. C‘est au cours d’un dîner donné à Oslo, le 26 mai 1928, pour fêter le succès de l’expédition de Sir Hubert Wilkins et de Carl Ben Eielson qui venait de relier l’Alaska au Spitzberg en passant par le pôle, que tomba la nouvelle de la perte de l’expédition de l’Italia. Amundsen, présent, se porta aussitôt volontaire pour participer aux recherches malgré le différend grave qui l’opposait à Nobile depuis l’expédition du Norge en 1926. Sans argent, et ayant demandé l’aide la France, il devait disparaître avec le pilote Guilbaud sur le Latham 47/02. Ce n’est pas elle non plus, qui demanda à Lundborg d’aller chercher son petit ami, moyennant certaines faveurs... Le suédois Emar Pol Lundborg était un pilote de l’Armée de l’Air norvégienne qui réussit à récupérer Nobile, évacué en premier parce qu’il était plus à même de guider et d’organiser les secours vers ses compagnons. Mais Lundborg capota lors de son deuxième voyage et devint, lui aussi, prisonnier des glaces. Par contre, l’accident lui-même est bien relaté et bien filmé.Le film débat des problèmes éthiques, humains et politiques causés par cet événement international. Il est certain que le régime fasciste italien avait fondé au départ de grands espoirs sur Umberto Nobile pour accroître le gloire du pays. Mais en 1926, il s’était fait battre par l’américain Byrd qui avait survolé quelques jours avant lui le pôle Nord en avion ! En outre, le chef d’expédition Amundsen était norvégien, de même que le nom du dirigeable... En 1928, l’expédition est entièrement italienne (à part le météorologue suédois et un physicien tchécoslovaque) et voilà que Nobile se perd dans les glaces ! À Rome, on aurait préféré que toute l’expédition disparaisse, à commencer par Nobile. Italo Balbo, un fervent partisan de l’avion, le dit même publiquement. Les régimes fascistes préfèrent souvent les héros morts aux héros vivants, plus difficiles à manipuler. Le navire de soutien de l’expédition le "Citta di Milano", en poste à King’s Bay un mois avant le vol de l’Italia, notamment pour servir de relais radio, reste sourd aux appels des naufragés pendant dix jours, plus occupé à envoyer les messages personnels de l’équipage ou des journalistes ! Quand un radio amateur soviétique capte les SOS, on ne peut plus faire la sourde oreille et la liaison est enfin établie entre le navire et les rescapés. L’opération de secours comprit dix navires dont les brise-glaces soviétiques Krassin et Malygin, et vingt aviateurs. Ce n’est qu’au bout d’un mois et demi que le "Krassin" prend à son bord les rescapés de l’expédition Nobile. Des Italiens sauvés par des communistes  honnis par Mussolini ! Nobile de retour au pays fut acclamé par la population et accusé de désertion par le Duce qui organisa toute une campagne de dénigrement contre lui. Il fut dégradé et passa devant une commission d’enquête. Il dut démissionner et s’exiler en URSS, puis aux États-Unis. Nobile souffrira jusqu'à sa mort en 1978, du doute qui entacha sa réputation, d’où ce film sorti de son vivant.

     

    (Christian SANTOIR - site AEROMOVIES)

     

    Dernier film du célèbre réalisateur, il s'agit donc d'un magnifique film d'aventure à découvrir absolument qui bénéficie de magnifiques décors naturels, le film ayant été tourné à Moscou et  Léningrad. La production n'a pas lésiné pour s'offrir des poids lourds du box office. Sean CONNERY est relativement méconnaissable en explorateur vieillissant, le cheveu blanc et un visage bien joufflu quelque peu éloigné du 007 émacié de "Docteur No". C'est cependant un effort important de l'acteur pour se démarquer du pesant agent secret. Bien que l'acetur soit cité en tête d'affiche, c'est bien Peter FINCH qui a le rôle le plus important, Sean CONNERY n'apparait qu'au deuxième tiers du film. Mais l'acteur est bien plus bankable (en théorie). Claudia CARDINALE magnifique, est également une caution de bien figurer au box office italien ou français.

    Il est à noter que d'après les spécialistes du maestro italien, Ennio MORRICONE signe une magnifique musique, il faut dire que le compositeur est dans une veine insolente.

    On peut ajouter également que le thème de la survivance dans un milieu  hostile inspire le film "les survivants" lui aussi inspiré d'une histoire vraie. Sauf que dans le film de 1991, le thème du cannibalisme est franchement abordé, alors qu'il est plus évoqué dans "La tente rouge". A l'époque Mussolini ne voulait pas qu'on parle de cannibalisme entre survivants afin que le régime ne soit pas assimilé à cette pratique.

    Le budget conséquent du film, 10 millins de dollars n'est pas remboursé aux USA où le film passe relativement inaperçu. Co production italienne oblige, le film fonctionne mieux en Italie où il se classe 30ème de l'année. En Espagne, le film fonctionne honorablement. En France, où l'acteur semble ignoré en dehors du célèbre agent secret de Sa Majesté, le film est livré en bouche trou par la Paramount qui n'en est pas à son coup d'essai de ne faire aucun effort en France quand un film n'a pas marché aux USA. Le film est clairement modestement diffusé pour tenter de surfer sur le retour de CONNERY dans le rôle de BOND qui est imminent. 

    Après le semi échec de "Shalako" et le désastre financier de "Traître sur commande", Sean CONNERY éprouve toujours autant de difficultés de s'imposer en dehors de BOND, pourtant ses films sont toujours excellents, ce qui est paradoxal.

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    91 963

     

    ENTREES PARIS

     

    10 767

     

    1ère semaine

     

    10 767

    3

    Nombre de semaines Paris

     

    1

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    3 589

     

    Budget

     

    10 M$

     

    Box office annuel FRANCE

     

     

     

    Rental USA

     

    900 000 $

     

    Entrées Espagne

     

    855 965

     

    Box office annuel Italien

    30

     

     

    Cote du succès

     

    0

     

     

     

    vlcsnap-2010-06-25-12h05m50s235

     

    CLAUDIA CARDINALE - LA TENTE ROUGE

     

    CLAUDIA CARDINALE - LA TENTE ROUGE

     

     

    vlcsnap-2010-06-25-12h07m02s187.png

     

    vlcsnap-2010-06-25-12h07m08s250.png

     

     

    vlcsnap-2010-06-25-12h09m30s129.png

     

     

    vlcsnap-2010-06-25-12h11m52s9.png

     

    SEAN CONNERY - LA TENTE ROUGE

     

    vlcsnap-2010-06-25-12h15m10s201.png

     

     

    vlcsnap-2010-06-25-12h14m53s36.png

    « LES PETROLEUSES - CLAUDIA CARDINALE BOX OFFICE 1971IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST - C’ERA UNA VOLTA IL WEST - CLAUDIA CARDINALE BOX OFFICE 1969 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :