• LA SIRENE DU MISSISSIPI - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1969


    LA SIRENE DU MISSISSIPI

     

    18 JUIN 1969

     



    SIRENE-DU-MISSISSIPI.jpg

    Réalisation

    François TRUFFAUT

    Scénario

    François TRUFFAUT

    Photographie

    Denys CLERVAL

    Musique

    Antoine DUHAMEL

    Production

    Les Films du Carrosse

    Les Artistes Associés

    Distribution

    Artistes Associés

    Durée

    120 minutes

    Tournage

     

    Louis MAHE

    Jean-Paul BELMONDO

    Julie ROUSSEL

    Catherine DENEUVE

    Comolli

    Michel BOUQUET


    Louis Mahé, un Français installé à la Réunion où il est le patron d'une fabrique de cigares, attend le « Mississipi », navire qui doit lui amener sa fiancée, Julie Roussel, dont il a fait la connaissance grâce à une petite annonce matrimoniale. Mais la jeune flile qui arrive ne ressemble pas à la photo qu'il avait d'elle : Julie explique qu'elle n'avait pas osé envoyer la sienne, mais celle d'une camarade. Louis n'est pas déçu, car la jeune fille est beaucoup plus belle que celle de la photo. Le mariage a lieu, puis quelques jours de bonheur. Hélas, cela ne dure pas longtemps, car Julie part avec tout l'argent de Louis pris sur son compte bancaire. La soeur de Julie survient et, voyant la photo de l'épouse de Louis, dit qu'il ne s'agit pas de sa soeur à elle. Louis comprend tout : sa femme est une aventurière, qui a sans doute supprimé la vraie Julie. Il lance à ses trousses un détective privé, puis est la victime d'une dépression nerveuse. Soigné à Nice puis guéri, il retrouve Julie, qui s'appelle en vérité Marion, entraîneuse dans une boite de luxe. Il la rejoint dans son appartement, mais n'a pas le courage de la tuer. Elle l'apitoie sur son enfance passée à l'Assistance publique, lui apprend que son ancien amant a assassiné la vraie Julie sur le paquebot et qu'il l'a forcée, elle, Marion, à prendre sa place. Louis, toujours éperdument amoureux de sa femme, reprend la vie commune avec elle. Ils parcourent la Provence, en remontant vers Lyon. Ils louent une maison en pleine campagne. A Aix, Louis tombe sur le détective, essaie de lui fausser compagnie mais le retrouve chez lui. Le détective veut livrer Marion à la police. Pour l'en empêcher, Louis le tue puis enterre le cadavre dans la cave. Le périple des deux amants criminels continue. Pour avoir de l'argent liquide, Louis fait un saut à La Réunion et vend à bas prix son affaire à son associé. Les deux amants sont maintenant installés dans un appartement vide à Lyon. Mais la police est sur leurs traces. Ils fuient, abandonnent leur argent dans l'appartement rempli de policiers. Un chalet de montagne leur sert de refuge, Marion veut partir, mais Louis l'en empêche. Elle essaiera de l'empoisonner à la mort-aux-rats mais Louis, au courant de son projet, dit qu'il accepte la mort de ses mains, tant il est éperdu d'amour pour elle. Marion pleure et avoue qu'elle ressent une immense honte. Main dans la main, les deux amants repartent vers leur destin.
     
    ***************************************************

    Alors que Jean-Paul BELMONDO comptait se reposer après le  "Cerveau" il devra pourtant enchaîner les tournages.  

    C'est grâce à l'acteur que le film peut se financer. En effet François TRUFFAUT ne s'était pas mis d'accord avec ses premiers producteurs malgré le succès critique de "La mariée était en noir". Au début BELMONDO devait être associé avec Brigitte BARDOT, mais TRUFFAUT choisit finalement Catherine DENEUVE qu'il admire. Il trouve donc d'autres producteurs pour monter son film avec le couple d'acteurs rêvé soit BELMONDO et Catherine DENEUVE. L'actrice possède une aura internationale et un peu sulfureuse depuis le succès de "Belle de jour" et est une des actrices préférée des réalisateurs "difficiles et exigeants". Elle a cependant tourné dans "Mayerling" film commercial au succès international.

    TRUFFAUT va une nouvelle fois s'inspirer d'un roman de William IRISH et va modifier l'époque où se déroule l'intrigue ainsi que le lieu de l'action du film aura lieu à la Réunion et non à la Nouvelle Orléans. Le Réunion se souviendra longtemps du tournage du film en décembre 1968 qui a vu deux des plus grandes stars françaises y participer.

    Comme à son habitude François TRUFFAUT va réécrire régulièrement les dialogues le soir et cela possède son importance.  

    A la Réunion, Louis est un homme qui a réussi. Il est aisé, mais seul. Il cherche l'âme sœur et poste des annonces pour la trouver. Cela semble chose faite et Louis attend avec impatience le "Mississipi" d'où  sa promise doit débarquer. Après  de longs plans contemplatifs sur l'arrivée du "Mississipi" dans le pot de La Réunion, Louis va découvrir Julie en rentrant chez lui avec une cage d'oiseau à la main. Catherine DENEUVE est d'une beauté sublime. Louis est sous le charme de Julie, cependant il y a une réserve chez eux. Ils se vouvoient comme dans la haute bourgeoisie. Ils se marient et tout semble aller pour le mieux, malgré quelques détails, une sorte de distance froide tout en étant polie de la part de Julie dont la mort de son oiseau l'indiffère. Une spécialité de DENEUVE.... Eperdument amoureux, Louis va commettre l'irréparable, donner la procuration à Julie. Le pauvre pigeon, car c'est un beau pigeon, se fait plumer dans les grandes largeurs par Julie. On ne le sait pas encore mais c'est un sacré numéro cette Julie. Aussi fourbe que belle, et ce n'est pas peu dire. Alors qu'elle semblait heureuse dans cette vie sans histoire, mis à part quelques terreurs nocturnes, elle s'en va avec la caisse. Cette fuite a sans doute un rapport avec la lettre que Louis à reçu de la part de sa sœur. Elle n'a pas attendu que Louis apprenne par "sa sœur" qu'elle a usurpée l'identité d'une autre.

    Le film prend une tournure policière. Louis et la sœur de la vraie Julie font appel à Comolli un détective privé . Michel BOUQUET va une nouvelle fois composer un personnage froid, tordu, opiniâtre, du genre de ceux qui n'abandonnent pas. Encore une belle prestation.

    De retour en Métropole, Louis fait sa petite dépression. Dans sa clinique il reconnait Julie dans un reportage télévisé qui officie dans un night club. Il s'introduit dans le club et attend Julie dans sa loge. 

    Il perd ses moyens devant Julie qui s'appelle en fait Marion. Il a un pistolet en main, mais pourquoi faire, tant il est amoureux. Marion ne se démonte pas et se justifie à Louis par une enfance très difficile. Louis apprend que la vraie Julie a sans doute été tuée par le compagnon de Marion sur le Mississipi avant l'arrivée à La Réunion. L'amour que Louis éprouve pour Marion lui fait perdre la raison et il accepte de poursuivre son aventure avec elle alors qu'elle est sans doute complice d'un meurtre. Est-il pleutre ? Fou d'amour ? Voici qui peut perturber le public qui apprécie un BELMONDO sans peur et reproche.

    Alors que Louis vouvoie toujours Marion, leur rapprochement fait tomber cette habitude. Le film vire dans la romance. Durant le tournage, François TRUFFAUT à eu une aventure avec Catherine DENEUVE et il est clair que cet homme qui aimait les femmes est très amoureux de sa star (et il y a de quoi). Son écriture devient une ode à la beauté de l'actrice, et BELMONDO récite des compliments sur la beauté de Marion qui pourraient être dit par TRUFFAUT. Le réalisateur s'attarde sur l'actrice en détail avec amour.

    C'est une accalmie dans le couple, mais Marion s'ennuie et aimerait vivre bon train. Louis s'enfonce et manque de chance retrouve Comolli qui poursuit son travail sur la piste de Marion. Finaud, le détective a bien compris ce qu'il se passe et accule Louis. Celui-ci gêné demande au détective de laisser tomber, mais celui est pugnace. Sans autre choix, Louis le tue ce qui ne semble absolument pas perturber Marion, décidément dure au mal.

    En cavale, Louis ne parvient pas à récupérer son argent à son hôtel. Le couple continue sa descente aux enfers. A chaque étape du film la situation de Louis se dégrade. Nous partons de sa riche propriété de La Réunion pour finir dans une cabane dans la montagne enneigée. Cerise sur la gâteau, Marion tente d'empoisonner Louis à la mort aux rats, un produit qui liquéfie le sang et donne de fortes diarrhées. Par hasard en tombant sur une bande dessinée de Blanche Neige parue dans un vieux journal qui traîne, Louis comprend que Marion veut le tuer. Contre toute attente il fait une vibrante déclaration à Marion et accepte qu'elle le tue. Définitivement brisée, celle-ci rend les armes. Oui, les sentiments qu'elle a toujours décidé de refouler  sortent au grand jour. Est-ce cela l'amour ? Oui, ça fait mal. En larmes elle s'écroule dans les bras de Louis, elle l'aime. Les amants maudits s'enfoncent dans la neige vers la frontière Suisse. Pour quel destin ?

    Au final, "La sirène du Mississipi" est un beau film sur l'amour mâtiné de "polar". François TRUFFAUT réalise superbement le film sans aucun plan inutile. Ses dialogues qui pourraient être pris pour de l'eau de rose, sont en fait se superbes déclaration envers DENEUVE et une belle étude sur l'amour. Qu'est-ce que l'amour, pourquoi aime-t-on envers toute raison ? L'amour est-il plus fort que tout ? Catherine Deneuve est parfaite. Très belle, inaccessible, proche, parfois drôle, mais aussi froide, distante, dénuée e sentiments elle démontre ses immenses qualités d'actrice. Et puis quel homme n'aurait pas aimer l'entendre murmurer "oui, oui..." dans on oreille ? TRUFFAUT aime DNEUVE et cela se voit à l'écran.

    Jean-Paul BELMONDO est dans un contre-emploi. Est-il en cela mauvais acteur ? Certainement pas. Il est parfait en homme dépassé par son amour envers Marion. C'est justement cette faiblesse dans l'armure d'un homme fort qui rend le rôle tout à fait intéressant.

    Le public par contre se révèle réticent à se rendre dans les salles. François TRUFFAUT n'a jamais fait de carton au box office mis à part "Les 400 coups" mais les acteurs présents à l'affiche, et surtout BELMONDO en pleine gloire après le succès du "Cerveau" auraient du amener plus de public.     

    Alors oui, peut être la date de sortie du film n'a pas été la plus heureuse, une sortie à la rentrée 69 aurait été plus judicieuse. Le titre du film n'a peut être pas été assez évocateur pour le public ainsi qu'une affiche très sobre.

    Au final après 40 ans d'exploitation et une seconde vie dans les salles d'Art et d'Essai, le film a cumulé 1.2 millions de spectateurs en France. C'est cependant un bon résultat pour un TRUFFAUT. De plus, le film a bien fonctionné en Espagne. Le réalisateur et BELMONDO reconnaitront rétrospectivement que c'était une erreur  de confier le rôle de Louis à BELMONDO ce que je réfute, l'acteur est excellent. Catherine DENEUVE lors de nombreuses interviews confiera sa grande déception quand à l'échec du film. Pour elle, le public voulait voir BELMONDO dans des films d'action.

    Mais le film a gagné avec les années son statut de classique du cinéma français et les études envers le film sont légion. Il est également très connu des cinéphiles du monde entier, et c'est bien là le principal, n'est-ce pas ?

    Jean-Paul BELMONDO poursuit dans cette veine romantique avec le tournage d'"Un homme qui me plait" où il sera plutôt un macho sympathique qu'autre chose. Après TRUFFAUT, l'acteur va accrocher LELOUCH à son palmarès, ce qui n'est pas rien. Et il ignore que Alain DELON cherche à monter un spectaculaire projet avec lui, "Borsalino".

    Catherine DENEUVE va poursuivre sa riche carrière et attirer les réalisateurs les plus éclectiques.

       

     

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    1 227 657

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    278 507

     

    1ère semaine

    2

    34 870

    3

    2ème semaine

    3

    25 388

     

    3ème semaine

    5

    18 852

     

    4ème semaine

    8

    14 726

     

    5ème semaine

    9

    10 200

     

    Nombre de semaines Paris

     

    14

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    11 623

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     
    vlcsnap-2011-08-07-02h35m22s65.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h35m38s226.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h36m33s14.png
    LA SIRENE DU MISSISSIPI - JEAN PAUL BELMONDO ET CATHERINE DENEUVE
    vlcsnap-2011-08-07-02h38m11s217.png
    LA SIRENE DU MISSISSIPI - JEAN PAUL BELMONDO
    LA SIRENE DU MISSISSIPI - MICHEL BOUQUET
    vlcsnap-2011-08-07-02h39m35s37.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h40m28s54.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h41m06s183.png
    LA SIRENE DU MISSISSIPI - CATHERINE DENEUVE
    vlcsnap-2011-08-07-02h41m49s94.png
    vlcsnap-2011-08-07-22h36m09s158.png
    vlcsnap-2011-08-07-22h36m41s222.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h44m09s212.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h44m22s89.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h45m36s64.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h45m58s24.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h47m50s127.png
    vlcsnap-2011-08-07-02h48m31s22.png
    .
    « UN HOMME QUI ME PLAIT - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1969LE CERVEAU - BOX OFFICE JEAN PAUL BELMONDO 1969 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :