• LA RELEVE - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1991

     

    LA RELEVE

    (THE ROOKIE)

    26 JUIN 1991

     

      
     

    LA RELEVE - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1991

     

     

    • Réalisateur : Clint Eastwood
    • Scénario : Boaz Yakin et Scott Spiegel
    • Production : Steven Siebert
    • Musique : Lennie Niehaus
    • Photographie : Jack N. Green
    • Sociétés de production : Warner Bros., Malpaso Productions et Kazanjian/Siebert Productions

     

    • Format : Couleur (Technicolor)
    • Durée : 121 minutes

     

    • Clint Eastwood (VF : Jean-Claude Michel)  : Nick Pulovski
    • Charlie Sheen (VF : Serge Faliu) : David Ackerman
    • Raúl Juliá (VF : Michel Derain) : Strom
    • Sonia Braga : Liesl
    • Tom Skerritt (VF : Marcel Guido) : Eugene Ackerman
    • Lara Flynn Boyle (VF : Nathalie Spitzer) : Sarah

     

     Avec l'aide de sa maîtresse Liesl et d'une poignée de complices, Strom organise à Los Angeles des vols de voitures de luxe sur une grande échelle. Policier coriace et taciturne, Nick Pulovski s'efforce depuis des mois de l'arrêter et sa détermination devient implacable le jour où Strom abat son co-équipier Powell, au cours d'une embuscade. Le lendemain du drame, le lieutenant Garcia affecte à Nick un nouveau partenaire, David Ackerman. Né dans une famille richissime et couvert de diplômes, David a choisi de devenir policier par opposition envers son père Eugene et parce qu'il se croit responsable de la mort accidentelle de son frère Joey lorsqu'ils étaient enfants. Nick exige de Morales qu'il place un micro chez son patron Strom, mais l'indicateur est démasqué et exécuté par Liesl. Peu après, en tentant de cambrioler un casino, Strom et son équipe tombent dans un piège tendu par la police, mais ils réussissent à s'enfuir en emmenant Nick en otage. David, abattu à bout portant par Liesl, il ne doit la vie sauve qu'à son gilet pare-balles. Strom exige deux millions de dollars de rançon en échange de Nick. Les autorités de la ville refusant de payer, David obtient la somme de son père. L'épreuve sera rude pour le jeune "bleu" ("rookie") qui devra à la fois sauver sa fiancée Sarah des mains de Loco Martinez, le sadique complice de Strom, et voler au secours de Nick, livré pieds et poings liés aux entreprises douteuses de Liesl. Après s'être échappés du garage de Strom avant son explosion, Nick et David réussiront à éliminer les truands dans l'aéroport où ceux-ci s'apprêtaient à s'envoler pour l'étranger. Un exploit qui vaudra à Nick une promotion au grade de lieutenant et, à David, une nouvelle co-équipière.

     

    ***************************************
     

    Histoire de faire du bien au Box Office et à la Warner, Clint réalise ce film bon enfant, dont le scénario qui ne casse pas trois pattes à un canard est un film d’action commercial clairement revendiqué. C’est donc un Buddy Movie classique prétexte à cascades, explosions et coups de feu en tous genres. Pour accompagner Clint, Charlie SHEEN est engagé. A l’époque, le jeune acteur est un acteur accompli qui connaît de grands succès tels « Platoon » et « Wall street ». Hélas, le jeune acteur talentueux sera rattrapé par ses histoires de fesses/alcool/drogue et disparaitra des écrans. Le film est sympathique et très rythmé, et les morceaux de bravoure ne manquent pas. On notera en particulier une scène où Clint est littéralement violé, ligoté sur une chaise, par une dangereuse sadique. Contre toute attente le film ne marche pas du tout au Box Office américain et est un nouveau flop pour Clint. Maintenant, c’est sur que depuis 6 ans, l’acteur est en forte régression au Box Office. Peronne ne lui en voudra tant il a rapporté d’argent depuis 20 ans à la WARNER. Du reste, en France, le film est bien accueilli dans un été très faible en entrées, un des plus faibles de tous les temps. En France, Clint est toujours une vedette, mais aux Etats-Unis, n’est-ce pas un has been ?

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    788 371

     

     

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

     

     

    226 414

     

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    123 258

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    9

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    38

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    3 244

    1er JOUR Paris

    12 891

    Recettes US

    21. 6  M$

    (33 M$ 2007)

    COTE DU SUCCES

    * *

     

    LA RELEVE BANDE ANNONCE VO

     

     

    .

    « IMPITOYABLE - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1992CHASSEUR BLANC COEUR NOIR - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1990 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :