• LA PETITE MAISON DE THE - THE TEAHOUSE OF THE AUGUST MOON - MARLON BRANDO BOX OFFICE 1957

     

    LA PETITE MAISON DE THE

    (THE TEAHOUSE OF THE AUGUST MOON)

    18 SEPTEMBRE 1957

     

      

    LA PETITE MAISON DE THE - THE TEAHOUSE OF THE AUGUST MOON -  MARLON BRANDO BOX OFFICE1957

     

    De Daniel MANN – Avec Glenn FORD, Machiko KYO, Eddie ALBERT

     

    SYNOPSIS

    Chargé d’apporter les bienfaits du libéralisme à l’américaine sur l’île d’Okinawa en 1946, le colonel Purdy donne pour mission au capitaine Fisby, plein de bonne volonté mais peu doué pour la vie militaire, d’aller enseigner au village reculé de Tobiki les fondements de la démocratie. Flanqué de Sakini, un interprète local rusé et débrouillard, Fisby a pour tâche de construire au cœur du petit village une école en forme de pentagone et d’encourager l’émancipation des femmes. En cadeau de bienvenue, les notables lui offrent une geisha aussi charmante qu’attentionnée, Fleur de Lotus. D’abord déconcerté, Fisby finit par se plier aux désirs des villageois : construire en lieu et place de l’école une maison de thé, tandis que les femmes seront initiées à l’art de plaire par Fleur de Lotus. Inquiet des étranges propos tenus par son subordonné au téléphone, le colonel Purdy dépêche un psychiatre, le capitaine MacLean, pour analyser la conduite de Fisby. Mais MacLean, séduit à son tour, s’abandonne à son hobby favori : le jardinage. Pour subvenir aux dépenses du village, Fisby, sur les conseils de Sakini, encourage les habitants à vendre aux GIs des bases alentour l’alcool de patate douce qu’ils fabriquent depuis des générations. C’est le jour de l’inauguration de la Maison de Thé que débarque en tournée d’inspection le colonel Purdy. Horrifié par sa découverte, il met Fisby aux arrêts, en informe aussitôt le Pentagone et donne l’ordre de détruire la distillerie et la Maison de Thé. Mais une délégation de parlementaires venus de Washington a décidé de visiter Tobiki, considéré comme un exemple de réussite économique et de progrès social en pays occupé. Par bonheur, sous la conduite de Sakini, les habitants ont caché dans la jungle environnante tous les éléments nécessaires pour la reconstruction rapide de l’alambic et de la Maison de Thé.

    ANALYSE ET BOX OFFICE

    BRANDO décide de continuer sur sa lancée des films légers. Il adore la pièce qui a été récompensée par le prix Pulitzer et été  jouée mille fois à Broadway. Il fait savoir à la M.G.M qu’il est intéressé pour jouer SAKINI le paysan d’Okinawa. Le studio est ravi d’autant plus que la côte de l’acteur est au zénith  et il remplit les salles. L’aspect sociologique de la pièce (ah,bon ?) plaît à l’acteur qui pour jouer le rôle perd 15 kilos et décide de ne pas être doublé pour les dialogues en Japonais du film. Il produit d’énormes efforts pour ressembler à un paysan Japonais. Le film se tourne au Japon, mais des conditions météorologiques dantesques et la mort d’un des acteurs du film a pour conséquence que de nombreuses scènes seront  tournées principalement en Californie. Durant le tournage BRANDO s’embrouille avec le médiocrissime Glenn FORD qui ne supporte pas l’intérêt porté à BRANDO alors que lui à rapporté des millions de dollars à la MGM grâce à de nombreuses (et mauvaises) séries B. Inutile de dire que la star le lui rend bien au grand dam du réalisateur. Comme d’habitude, et ce, malgré un rôle court, BRANDO est méconnaissable en paysan Japonais et sa composition force l’admiration. C’est malheureusement le seul point positif dans cette insupportable comédie plombée par deux monolithiques acteurs made in Hollywood :Glenn FORD (bweeuah !!) et Eddie ALBERT ( garrgl…..). Le film rapporte quand même de l’argent aux USA . En France, le résultat est très moyen, comparable à « Guys and dolls » et est surtout massacré par la critique (bien que BRANDO soit salué )
     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

    619 984

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

    56 063

    ENTREES Paris TOUTES EXPLOITATIONS

    187 492

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    32 705

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    2

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    4

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    8 176

    1er JOUR Paris

     

    COTE DU SUCCES

    * *

    « SAYONARA - BOX OFFICE MARLON BRANDO 1958BLANCHES COLOMBES ET VILAINS MESSIEURS - OX OFFICE MARLON BRANDO 1957 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :