• LA NUIT EST MON ROYAUME - BOX OFFICE JEAN GABIN 1951

    LA NUIT EST MON ROYAUME

     

    7 NOVEMBRE 1951

     

    LA NUIT EST MON ROYAUME - BOX OFFICE JEAN GABIN 1951

     

    Réalisation Georges LACOMBE
    Assistant réalisateur Pierre GRANIER-DEFERRE
    Scénario Marcel RIVET
    Photographie Philippe AGOSTINI
    Musique Yves BAUDRIER
    Production LPC
    Distribution DISCINA
    Durée 110 minutes
    Tournage 02/04/51-09/06/51
    Raymond PINSART Jean GABIN
    Louise LOUVEAU Simone VALERE
    Soeur GABRIELLE Suzanne DEHELLY
    Lionel MOREAU Gérard OURY
    Le réparateur de radio Jacques DYNAM
    Simone Marthe MERCADIER

     Mécanicien de locomotive, Raymond Pinsard vient d'être brûlé au visage par un jet de vapeur. Devenu aveugle, il est rassuré par le docteur Vaugeois, qui promet de l'opérer dans quelques mois. On le décore de la Légion d'Honneur. Bien que soutenu par sa mère, sa soeur Gerrnaine et son beau-frère Julien, Raymond se laisse aller au découragement. Ses relations avec sa fiancée Simone deviennent difficiles. Pour l'aider, le docteur Vaugeois lui présente Soeur Gabrielle, une religieuse qui est en train de perdre la vue et qui s'occupe d'un centre de rééducation pour aveugles. Soeur Gabrielle lui fait rencontrer Jean Gaillard, un réparateur de radio très actif malgré sa cécité et dont l'optimisme est d'un grand réconfort. Devenu pensionnaire du centre. Raymond, qui s'est détaché de Simone, s'éprend de Louise Louveau, une jeune aveugle de naissance qui donne des cours de braille. Mais Louise est courtisée par un " voyant". Lionel Moreau, l'économe du centre. Jaloux de l'intérèt que Louise semble porter à Raymond, Lionel se dispute violemment avec lui au cours de la fête annuelle du centre et lui révèle alors que sa cécité est incurable. Désespéré. Raymond tente de se suicider en se jetant sous un train. Il est sauvé par Julien. Louise comprend la lâcheté de Lionel et rompt avec lui, Soeur Gabrielle. désormais aveugle elle aussi, convainc Raymond de revenir au centre où il suivra les cours de braille de Louise

     ********

    Jean GABIN continue de tourner régulièrement. Il retrouve Georges LACOMBE qui l'a dirigé avc succès dans "Martin ROUMAGNAC" en 1976 pour cette fois encore interpréter un homme de tous les jours frappé par le destin.

    Raymond est un homme heureux de vivre. Conducteur de train à l'époque des locomotives à vapeur, il est très apprécié de la gente féminine et apprécie de guincher dans les guinguettes où sa bonne humeur est apprécié de tous. Il compte de nombreux amis qu'il rencontre autour d'une table de billard. Simone sa belle fiancée regrette qu'il passe trop souvent du temps sur ses locomotives, mais Raymond adore cela. Justement, un beau jour son collègue vient le chercher pour du travail d'urgence. Tout semble normal dans la locomotive, mais hélas un ennui mécanique provoque une montée de pression et la vapeur brûlante s'échappe de la motrice et brûle vif le collègue de Raymond. Celui prend un jet de vapeur dans les yeux, mais parvient à évacuer la vapeur du monstre d'acier avant que la locomotive explose. A l'hôpital, il est décoré....mais il est aveugle.

    Homme fier, Raymond prend un sérieux coup au moral.

    Simone reste à ses cotés, mais comme souvent en pareille circonstances, Raymond perd sa joie de vivre et provoque par son attitude sa rupture inévitable avec elle. Il rencontre un réparateur de radio qui est aveugle. celui-ci aidé par la famille de Raymond, le pousse à rencontrer Soeur Gabrielle, une mal voyante qui gère un centre de rééducation. Après bien des hauts et des bas, il rencontrera l'amour.

    Une nouvelle fois après "Martin Roumagnac" l'association GABIN / LACOMBE accouche d'un très bon film dominé par l'interprétationsans faille de GABIN. Il faut du talent pour camper le personnage d'un homme fier et bien portant qui se trouve d'un seul coup infirme. Tous les sentiments traversent Raymond et l'acteur sait alterner les moments de joie, de doutes, de colère et parfois de révolte avec maestria.

    Il devra compter sur l'amitié de Soeur GABRIELLE pour remonter la pente et affronter son destin.

    La distribution du film est solide. Simone VALERE disparue il y a peu, interprête la douce et jolie Louise. Un personnage patient, tende et très chevaleresque, elle ne dénonce pas Lionel qui a pourtant causé le désespoir de Raymond. Lionel est joué par Gérard OURY, pas vraiment le meilleur acteur du monde, mais qui joue encore une fois un fourbe. Rival de Raymond pour conquérir le coeur de Louise, il devra admettre sa défaite.

    La joyeuse SImone est jouée par la jeune Marthe MERCADIER qui fut un joli brin de fille, qui n'a peut être pas eu la carrière qu'elle méritait au cinéma.

    Grand acteurs de seconds rôles, Jacques DYNAM campe un techncien aveugle énergique et optimiste. C'est lui qui permet à Raymond de trouver une activité motivante. L'acteur est excellent. Les spectateurs le retrouveront bien plus tard au coté de Louis DE FUNES dans les "Fantômas" où son talent comique le rendra inoubliable.

    Georges LACOMBE réalise un véritable plaidoyer pour les non voyants. Quel meilleur ambassadeur que Jean GABIN pour alerter le public sur la difficulté d'être atteint de cet handicap ?

    La prestation de l'acteur plait à la presse et il obtient une "Victoire" du meilleur acteur et le prix de la meilleure interprétation masculine au festival de Venise 1951.

    Ce succès critique est conforté par un fort beau résultat au box office. Avec plus de 2.5 millions de spectateurs le film fonctionne très bien et à Paris Banlieue ce ne sont pas moins de 800 000 spectateurs qui se précipitent dans les salles.

    Alors que les pseudos spécialistes du cinéma parlent de désert pour l'acteur dans cette période, ce résultat prouve que l'acteur est toujours populaire. Reste un film austère mais à redécouvrir grâce à la prestation sans faille de GABIN.     

     

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    2 533 125

     

           

    ENTREES PARIS

     

    463 647

     

    ENTREES BANLIEUE   318 266
     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    781 853

     

           

    1ère semaine

    2

    32 787

     

    2ème semaine

    4

    23 423

     

    Nombre de semaines Paris

     

    2

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h39m10s168.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h39m31s117.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h39m37s187.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h41m07s58.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h42m17s244.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h45m35s183.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h46m03s200.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h46m35s15.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h47m25s253.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h48m07s163.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h51m30s144.png

     

    vlcsnap-2010-11-19-02h51m45s36.png

    .

    « LA VERITE SUR BEBE DONGE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1952 VICTOR - BOX OFFICE JEAN GABIN 1951 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :