• LA MOTOCYCLETTE - THE GIRL ON A MOTORCYCLE - ALAIN DELON BOX OFFICE 1968

    LA MOTOCYCLETTE

    (The girl on motorcycle)

    OCTOBRE 1968 (UK)

    21 JUIN 1968

     

     

    LA MOTOCYCLETTE - BOX OFFICE ALAIN DELON 1968

     

     


    • Réalisation : Jack Cardiff
    • Assistant réalisateur : Philippe Lefebvre
    • Scénario : Ronald Duncan et Gillian Freeman, d'après le roman d'André Pieyre de Mandiargues, La Motocyclette
    • Musique : Les Reed
    • Photographie : René GUISSART
    • Production : MID ATLANTIC
    • Distribution : SNC
    • Tournage : octobre 1967 -
    • Direction artistique : Jean d'Eaubonne et Russell Hagg 
    • 1967, Grande-Bretagne - France

     

    • Alain Delon : Daniel
    • Marianne Faithfull : Rebecca
    • Roger Mutton : Raymond
    • Marius Goring : le père de Rebecca
    • Catherine Jourdan : Catherine
    • Jean Leduc : Jean
    • Jacques Marin : Le pompiste

    SYNOPSIS

    Dans un cirque de cauchemar peuplé d'enfants rieurs, Raymond joue du violoncelle, alors que son épouse Rebecca, debout sur un cheval blanc, est fouettée par Daniel, l'amant costumé en Monsieur Loyal. Rebecca se réveille, regarde son mari profondément endormi. Nue, elle quitte le lit et revêt, à même la peau, sa combinaison noire de motocycliste. Au garage, elle caresse amoureusement la machine et part pour un long trajet qui la mènera de Haguenau à Heidelberg. Elle fonce dans les brumes matinales et évoque quelques moments de sa vie de jeune mariée. Raymond, professeur sans autorité et compagnon sans fantaisie, n'est pas le mari qui lui convient, surtout depuis qu'elle a rencontré Daniel, professeur de philosophie adepte de l'union libre et de l'hédonisme cynique. Au cours d'un bref repos dans la forêt, elle parcourt en rêve le chemin qui la mène chez son amant. Réveillée par la présence de soldats en manoeuvres, Rebecca reprend la route. L'arrivée d'un train à un passage à niveau lui rappelle ses fiançailles. Raymond l'avait emmenée dans une station de sports d'hiver, en compagnie de Jean et Catherine, un couple ami. Tandis que le groupe déguste une fondue savoyarde, Rebecca aperçoit Daniel, rencontré peu de temps auparavant dans la librairie de son père. La nuit, Daniel s'introduit dans la chambre de la jeune femme. C'est le début d'une liaison au cours de laquelle le jeune professeur la comble physiquement et l'initie aux plaisirs dangereux de la motocyclette. Alors que Rebecca se prépare à épouser Raymond, un somptueux cadeau l'attend devant la boutique de son père. Son amant lui offre une puissante motocyclette, qu'elle accepte après le consentement du futur mari. Cette motocyclette la conduit maintenant vers son amant. Rebecca se grise de vitesse, multiplie les imprudences. À quelques kilomètres d'Heidelberg, elle aperçoit trop tard une signalisation de travaux. C'est l'accident mortel.

     

    ANALYSE ET BOX OFFICE

     

    Nous sommes à la fin des sixties et comme chacun le sait c'est une période fascinante qui voit plusieurs phénomènes éclore en provenance des USA : le mouvement hippie, le LSD, le psychadélisme, la musique pop, la liberté sexuelle, etc... il est évident que ces mouvements ne peuvent immanquablement pas être repris par le cinéma.

    Jack CARDIFF qu'on attendait pas là, se prend au jeu et va concocter un curieux road movie.

    A priori doté d'un budget assez limité, CARDIFF a choisi Marianne FAITHFULL comme héroïne de son film. A seulement 21 ans, Marianne qui possède toujours un visage d'angelot a pourtant une belle expérience de la vie. Mariée très jeune, elle est connue dans le milieu du rock anglais pour être la petite amie (officielle) de Mick JAGGER. Cette jeune groupie qui a touché le jackpot, tente sa chance dans la chanson, bien aidée par le leader des STONES. Malgré tout, ses ventes de disques sont confidentielles. Déja bien toxico, elle tente sa chance au cinéma. Plutôt jolie et bien faite, on pourrait la comparer à une Françoise HARDY anglaise, le succès en moins. Elle deviendra une junkie notoire, sans compter l'alcool, et de la voir aujourd'hui respectée et rencontrer un certain succès en concert force le respect, voire l'admiration, même si son visage porte les stigmates de ses excès passés. Dans le film, elle quitte son mari pour rejoindre son amant sur la moto qu'il lui a offert. Elle endosse sensuellement sa tenue de cuir et enfourche sa moto, et sur les trépidations de sa machine elle entame son road movie. On ne peut pas dire qu'elle s'épargne, elle vit son rôle avec intensité et parvient à donner une teinte érotique à l'aventure. On ne peut pas dire que son talent d'actrice est révélée, le réalisateur cherchersurtout à profiter de son physique de post adolescente. Sa présence est donc une bonne idée finalement.

    Là où on est plus surpris, c'est de voir Alain DELON se prêter au film. Franchement, quelle a pu être sa motivation? Jouer à moto ? Peut être, mais l'acteur n'est pas connu pour être un biker. Jouer avec Marianne FAITHFULL ? C'est peut être une meilleure piste. L'acteur qui est un Don Juan ambulant recherche les aventures et il est connu qu'il aura une liaison avec l'actrice/chanteuse NICO et peut être voulait-il compter la jolie Marianne dans son tableau de chasse, parce que sincèrement, je ne vois que cela comme explication.

    On peut se douter que le temps de présence durant le tournage a été court, l'acteur apparaissant au cours de flash backs, pour des scènes de motos, pour des scènes intimes, et on peut le voir la pipe au bec dans une scène, car il joue un prof de philosophie, et les profs de philo fument tous la pipe, c'est bien connu. Bref, un rôle anecdotique, on pourra dire qu'il aura participé au cinéma expérimental de l'époque.

    CARDIFF n'hésite pas à employer des effets de solarisation bien à la mode à l'épqoue, et à bouger sa caméra dans tous les sens. La photographie du film est assez moche, sans doute à cause du temps maussade de l'automne anglais et européen. Bien sûr le film est truffé d'allusions sexuelles avec les symboles de la moto, la tenue en cuir, la pompe à essence qui pénètre le réservoir, etc... Le film se termine sur une scène assez complaisante, voire malsaine. Rebecca qui prend son pied sur la moto (Marianne en fait des tonnes) meurt dans un accident (la morale est sauve) où on la voit s'écraser dans le pare brise d'une voiture....

    Sorti en même temps que "histoires extraordinaires" où DELON joue un sketche, le film passe assez inaperçu au box office où passé le premier moment de curiosité, le public s'éloigne. Du reste, les 600 000 entrées françaises sont plutôt une bonne nouvelle, au vu d'un tel OVNI...

    Jack CARDIFF reviendra a des films d'action carrés pour la fin de sa carrière. Marianne FAITHFULL ne va pas percer au cinéma et s'enfoncer dans la drogue. Et Alain DELON doit se reprendre après trois échecs : "Diaboliquement vôtre","histoires extraordinaires" et "La motocyclette" peuvent inquiéter les producteurs. Nous allons vite être fixé, DELON va sortir son prochain film, un polar, à la fin de l'été, avec un acteur américain comme partenaire, un certain Charles BRONSON...Alain DELON va-t-il retrouver la confiance au public ?   

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    626 331

     

    ENTREES PARIS

     

    127 500

     

    ENTREES BANLIEUE   21 644  

     ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    149 144  

     

    1ère semaine

    7

    22 360

    5

    2ème semaine

    5

    15 710

     

    Nombre de semaines Paris

     

    10

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    4 472

     

    Budget

     

     

     

    Box office annuel FRANCE

     

     

     

    Box office annuel Espagne

     

    23 587

     

    Box office annuel Italien

     

     

     

    Cote du succès

     

    *

     

     




     
    ALAIN DELON - LA MOTOCYCLETTE
    vlcsnap-2010-08-03-10h41m25s250.png
    vlcsnap-2010-08-03-10h43m13s35.png
    MARIANNE FAITHFULL BOX OFFICE
    vlcsnap-2010-08-03-10h45m47s63.png
    vlcsnap-2010-08-03-10h46m09s35.png
    vlcsnap-2010-08-03-10h47m30s76.png
    MARIANNE FAITHFULL - LA MOTOCYCLETTE
    vlcsnap-2010-08-03-10h50m55s50.png
    vlcsnap-2010-08-03-10h50m14s142.png

    vlcsnap-2010-08-03-10h50m24s252.png
    .... 

     

    « ADIEU L'AMI - ALAIN DELON BOX OFFICE 1968HISTOIRES EXTRAORDINAIRES - ALAIN DELON BOX OFFICE 1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :