• LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

    LA HORSE

     

    22 FEVRIER 1970

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

    Réalisation

    Pierre GRANIER DEFERRE

    Scénario

    Pascal JARDIN

    Directeur de la photographie

    Walter WOTTITZ

    Musique

    Serge GAINSBOURG

    Production

    Jean GABIN

    FERNANDEL

    S.N.C

    Distribution

    IMPERIA

    S.N.C

    Durée

    100 minutes

    Tournage

     

    Auguste MAROILLEUR

    Jean GABIN

    Le juge d'instruction

    Pierre DUX

    Leon

    Christian BARBIER

     

     

    Auguste Maroilleur, riche fermier, dirige de main de fer sa famille et son exploitation. Barman sur un bateau, son petit fils Henri appartient à un réseau de trafiquants de drogue. Auguste tombe par hasard sur une planque, où Henri a caché de l'héroïne et il la détruit sans hésitation. Le gang réagit immédiatement en détruisant des hangars, en tuant du bétail et en violant sa petite fille. Auguste n'est pas homme à plier face aux intimidations; il fait tout pour faire comprendre à sa famille qu'elle doit garder son calme, ne pas céder aux pressions, ni aux menaces de représailles, et renoncer à faire appel à la police. La guerre engagée coûte la vie à cinq truands et cette fois la police intervient. Auguste continue de faire front et il tient tête aux interrogatoires et à son petit fils qu'il a mis à l'écart. Le gang est finalement décimé et l'affaire est classée par la police. Henri travaillera à la ferme et l'équilibre du clan sera préservé

    *******************************************

     

    Mis à part le succès du "Clan des siciliens" où il partage l'affiche avec deux des superstars de l'époque, Jean GABIN reste sur l'échec cuisant de "Sous le signe du Taureau" film digne d'une maison de retraite du quatrième âge certainement pas destiné à une jeunesse en mal de reconnaissance. Papy GABIN va donc retourner vers une ligne plus connue des spectateurs. Pierre Granier DEFERRE qu'on a un peu oublié depuis "La métamorphose des cloportes" adore la France profonde et va donner naissance à une sorte de western du "terroir". En effet dans ce film GABIN est un fermier qui va être confronté à un monde qu'il ne connait pas, celui des truands trafiquants d' héroïne, appelée également "La horse".
    Comment fait elle irruption dans ce milieu campagnard ? Par le biais du petit fils d'Auguste, un djeun qui aime l'argent facile et qui utilise une cachette de la propriété pour dissimuler "la horse" celle-ci sera récupérée par des comparses. C'est pas du goût du grand père, qui balance la drogue à la flotte, après avoir découvert la magouille par hasard. Cela va attirer quelques problèmes. En effet un des truands vient tout goguenard réclamer la dope chez les pécores. Grand Pa faisant la sourde oreille le truand s'énerve un peu et devient du genre menaçant. Pas une bonne idée, et Auguste tel un Clint Eastwood avant l'heure défouraille le gars sans l'ombre d'une hésitation.
    Naturellement le reste de la bande l'a plutôt mauvaise et va harceler Auguste et sa famille, d'abord en mettant le feu dans une des granges, puis en tuant quelques vaches au cours d'un safari très bien filmé d'ailleurs (un des clous du film). Chez les pécores les femmes sont jolies,c'est bien connu, rien d'étonnant que l'une d'entre elle se fasse violer, ce qui est l'occasion de montrer une fort belle poitrine à l'écran ce qui ne gâte rien. Alors là, le Auguste il tient plus en place et à l'aide de sa famille extermine la bande au cours d'un duel tout à fait typique d'un règlement de comptes à OK Corral. La police qui n'est pas dupe n'aura finalement peu de charges contre Auguste qui s'en sort blanc comme neige et retourne gouverner sa petite famille de nouveau unie autour de lui y compris son petit fils rentré dans le droit chemin.
    GABIN retrouve donc son rôle de patriarche, d'homme fort, au flingue facile. Un rôle qui lui va comme un gant. Finalement ce n'est rien de plus qu'un retour aux polars passés sauf qu'époque oblige la violence y est bien plus présente à l'écran. Il faut bien plaire à une nouvelle génération. Il n y a rien à reprocher à GABIN qui est parfait dans le rôle sans aucune surprise, il fait du Gabin. Les autres acteurs font honorablement le travail et nous pouvons reconnaitre quelques grands seconds rôles ; Julien GUIOMAR, Christian BARBIER ou Pierre DUX. Pierre GRANIER DEFERRE il est très à l'aise pour mélanger les genres, soit raconter une histoire dans un milieu rural tout en cédant aux genre du polar. Ce talent il le confirmera avec "La veuve Couderc". Le film est très efficace et a même pris un certain cachet avec le temps, c'est du cinoche comme on en fait plus, ultra efficace, et comme Serge Gainsbourg signe une très bonne musique comme à son habitude. L'ensemble donne un film plaisant à voir, sans aucune prétention et qui sert très bien la soupe à un GABIN toujours à l'aise dans ce genre de rôle.
    Le film sort dans une concurrence acharnée. "Le passager de la pluie" est le carton du moment qui a succédé à celui du "Clan des siciliens", et "Dernier domicile connu" un très bon Giovanni va disputer le haut de l'affiche au GABIN et "Borsalino" ne va pas tarder. Une très grande période du cinéma populaire français. Sorti la même semaine que "Dernier domicile connu", le film ne va se classer qu'à la quatrième place du box office parisien. Mais suite à un bouche à oreille qui semble favorable le film se hisse à la seconde place durant deux semaine et va bien s'accrocher et demeurer dans le top 10 durant 6 semaines. Au final avec plus de deux millions d'entrées le film égale le score du "Pacha" ou du "Soleil des voyous" deux bons polars avec GABIN, l'échec de "Sous le signe du taureau" est oublié. Cette bonne vieille recette s'est révélée efficace et le film figure dans le top 20 annuel. GABIN n'est pas mort loin de là, même s'il éprouve du mal a attirer le public en dehors de ses rôles de flic ou de patriarche. L'essentiel est là, l'acteur entame sa cinquième décennie cinématographique au top, toujours bien présent. Jean GABIN va d'ailleurs remettre le couvert sous la direction de GRANIER DEFERRE avec "Le chat" une œuvre diamétralement opposée à "La horse" avec tous les risques inhérents.

     

     

     NOTE DU FILM : 14 / 20

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    2 113 140

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    533 898

     

    1ère semaine

    4

    40 952

    5

    2ème semaine

    2

    45 169

     

    3ème semaine

    2

    42 196

     

    4ème semaine

    5

    33 075

     

    5ème semaine

    4

    41 489

     

    6ème semaine

    7

    22 970

     

    Nombre de semaines Paris

     

    9

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    8 190

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     


    <a href="http://www.dailymotion.com/vide

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA HORSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1970

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ..

    « LE CHAT - BOX OFFICE JEAN GABIN 1971LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :