• LA GROSSE CAISSE - BOURVIL BOX OFFICE 1965

    LA GROSSE CAISSE

      

    9 JUILLET 1965

      

    LA GROSSE CAISSE - BOURVIL BOX OFFICE 1965

     

    • Réalisation : Alex Joffé
    • Scénario : René Asséo, Géno Gil, Luc Charpentier, Pierre Lévi-Corti et Alex Joffé
    • Adaptation et Dialogue : Alex Joffé et Pierre Lévy-Corti
    • Images : Louis Page
    • Musique : Jean Marion (éditions Hortensia)
    • Tirage dans les studios Marignan et Paris Studio Cinéma
    • Pellicule 35 mm, noir et blanc
    • Production : Marceau Cocinor
    • Distribution : Cocinor
    • Directeur de production : Mireille de Tissot
    • Tournage dans les studios d'Épinay
    • Durée : 105 min
    • Genre : comédie policière
    • Bourvil : Louis Bourdin, poinçonneur à la RATP et écrivain
    • Paul Meurisse : Paul Filippi, le truand
    • Françoise Deldick : Angélique, la poinçonneuse
    • Roger Carel : M. Souvestre, le chef de station
    • Daniel Ceccaldi : M. Pignol, le collègue poinçonneur
    • Tsilla Chelton : la marchande de journaux

    Le brave Bourdin est un brave poinçonneur au métro Quai de la Rapée. A ses heures perdues, il lit des romans policiers au point d'en être intoxiqué. Un soir, voyant passer la fameuse « rame à finances », appelée familièrement par les employés de la R.A.T.P. « La grosse caisse » parce qu'elle ramène chaque soir toutes les recettes journalières de toutes les stations, l'idée lui vient d'écrire un roman policier. Il va imaginer un hold-up spectaculaire et minutieusement conçu, préparé et exécuté. De surcroît, il est soutenu dans son amour-propre d'écrivain, d'une part par les railleries de son chef et par celles d'un collègue, d'autre part et surtout par l'admiration timide de la jolie poinçonneuse du quai d'en face, Angélique. Celle-ci devient sa première et enthousiaste lectrice. Hélas, les éditeurs sont plus réticents et la réponse arrive toujours la même : « trop invraisemblable pour être publié ». Piqué au vif, il n'a de cesse de prouver que son histoire est une aventure possible. Il va proposer « le coup à faire » à des prisonniers nouvellement libérés. Le premier contacté refuse, mais se ravise par la suite. Filippi, le gangster élégant qui sait s'arranger pour obtenir le non-lieu, s'intéresse à l'idée et décide de la mener à bien. Mais avec la collaboration et la complicité effrayée et maladroite du pauvre Bourdin, le hold-up a lieu et aurait réussi, sans l'intervention d'Angélique qui alerte la police et fait arrêter toute la bande. Bourdin, au procès, obtient les circonstances atténuantes et, à sa sortie de prison, il retrouve Angélique dans une magnifique voiture de maître. Le livre de Bourdin, enfin édité, remporte un succès foudroyant et Bourdin trouve à la fois l'amour, l'argent. et la gloire littéraire.

     
     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    1 836 779

     

    ENTREES PARIS

     

    370 659

     

    ENTREES PARIS EXCLUSIVITE

     

    177 956

     

    1ère semaine

    4

    31 867

    5

    2ème semaine

    4

    26 710

    5

    3ème semaine

    5

    25 394

    5

    4ème semaine

    7

    20 779

     

    5ème semaine

    8

    17 954

     

    6ème semaine

    12

    12 961

     

    7ème semaine

    10

    15 254

     

    8ème semaine

    14

    14 774

     

    Nombre de semaines Paris

     

    13

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

     

     

    .

    « LES GRANDES GUEULES - BOURVIL BOX OFFICE 1965GUERRE SECRETE - BOURVIL BOX OFFICE 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :