• LA COLLINE DES HOMMES PERDUS (THE HILL) - SEAN CONNERY BOX OFFICE1965

    LA COLLINE DES HOMMES PERDUS


    11 JUIN 1965

     

     

    LA COLLINE DES HOMMES PERDUS (THE HILL) - SEAN CONNERY BOX OFFICE1965

     

     

    • Titre original : The Hill
    • Titre en français : La Colline des hommes perdus
    • Réalisation : Sidney Lumet
    • Producteur : Kenneth Hyman, pour la Metro-Goldwyn-Mayer et Seven Arts Productions
    • Scénario : Ray Rigby, d'après la pièce éponyme de Ray Rigby et R.S. Allen
    • Musique : Cristobal Asencio
    • Photographie : Oswald Morris
    • Pays d'origine : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
    • Format : noir et blanc
    • Durée : 123 minutes
    • Genre : Guerre; Drame psychologique
    • Date de sortie : Drapeau de la France France 11 juin 1965
    • Film interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en salles en France

     

    • Sean Connery (VF : Jean-Claude Michel)  : Joe Roberts
    • Harry Andrews (VF : André Valmy) : Adjudant-chef Bert Wilson
    • Ian Bannen (VF : Marc Cassot) : Sergent Charlie Harris
    • Alfred Lynch (VF : Pierre Trabaud) : George Stevens
    • Ossie Davis (VF : Georges Aminel) : Jacko King
    • Roy Kinnear (VF : Jacques Marin) : Monty Bartlett
    • Jack Watson (VF : Jean Violette) : Jock McGrath

     

    SYNOPSIS

    Durant la Deuxième Guerre Mondiale, quelque part en Afrique, un camp disciplinaire de l'armée anglaise. Cinq hommes arrivent, quatre blancs et un noir. Jock s'est battu avec des M.P. George Stevens a déserté, voulant retrouver sa femme en Angleterre. Monty a volé des pneus; Jacko du whisky. Joe Roberts a frappé un officier et a été accusé de lâcheté, ayant refusé d'obéir à l'ordre de son supérieur pour sauver la vie de ses hommes. Ils font aussitôt connaissance de la " colline " qu'ils doivent gravir à de nombreuses reprises, sac au dos. Le major-chef Wilson a une idée très particulière de la discipline. Stevens, le plus faible, ne supporte pas ces brimades. Il " craque " et meurt peu après. Les prisonniers accusent le sergent Williams de la mort de Stevens. La révolte gronde. Wilson rétablit habilement la situation : Joe Roberts et Jacko King se retrouvent seuls pour protester. Ils témoignent devant le commandant qui se désintéresse des affaires du camp. Williams, être sadique, rosse Joe lequel, grièvement blessé, est emmené à l'infirmerie par Harris. Wilson s'oppose à ce que l'on envoie Roberts à l'hôpital. Jacko adopte un comportement hystérique. Finalement, Jacko et Monty tuent Williams dans leur cellule, malgré les protestations de Roberts. Au moment où la condition inhumaine des prisonniers allait être dénoncée au grand jour, ils ont tout gâché et cette situation risque de durer longtemps encore.

     

    AUTOUR DU FILM

     

    Sean Connery entame une collaboration avec Sidney LUMET qui débouchera sur 5 films. Le premier est un drame remarquable qui est tourné dans des conditions très difficiles : en Espagne la chaleur accable toute l’équipe dont l’acteur principal. Le budget est réduit et le cachet de Sean CONNERY, 150 000 livres en représente la majeure partie. Pour l’occasion l’acteur se montre le crâne rasé, et à la grande surprise des spectateurs, on découvre qu’il a une calvitie déjà bien prononcée à 35 ans, James Bond porte donc une moumoute ! L’occasion également de montrer pour la première fois sa célèbre moustache.
    Présenté au festival de Cannes 1965, le film obtient le prix du meilleur scénario. Au box Office le film est un échec international sauf en France, où il passe le million d’entrées. Sans doute le fait que « Goldfinger » est encore présent au BO y est pour quelque chose, mais en tout cas c’est la naissance d’un lien particulier entre Sean CONNERY et la France, celui-ci déclare que c’est le seul Pays où le film a rencontré du succès et obtenu un prix et il en reconnaissant.

     

     

    BOX OFFICE

     

    Box office total France : 998 870 entrées

    Box office total Paris : 221 977 entrées

    Détail exploitation Paris ville en 1965

    1 ère semaine - numéro 2 avec 30 306 entrées en 3 salles

    2 ème semaine - numéro 3 avec 25 996 entrées

    3ème semaine - numéro 4 avec  21 976  entrées

    BOX OFFICE USA : 3.3 millions de recettes nettes (rentals)

    Côte du succès : * *

     

    EXTRAIT DU FILM

     

     

     

     

     

    « OPERATION TONNERRE (THUNDERBALL) - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1965GOLDFINGER - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :