• L'HOMME DES HAUTES PLAINES - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1973

     

    L’HOMME DES HAUTES PLAINES

    (HIGH PLAINS DRIFTER)

    10 AOUT 1973

     

      

    L'HOMME DES HAUTES PLAINES - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1973

     

    Réalisation Clint EASTWOOD (1973) Scénario Ernest TIDYMAN Directeur de la photographie Bruce SURTEES Musique Dee BARTON Décor sHenry BUMSTEAD Production Robert DALEY Malpaso/Universal Distribution Théâtre du Temple / Action Gitanes Durée105 minutes
    L'étranger Clint EASTWOOD* Sarah Belding Verna BLOOM* Callie Travers Mariana HILL* Dave Drake Mitchell RYAN

    Lago, une petite ville-frontière du Sud-Ouest américain. Un étranger, tout vêtu de noir, y fait son entrée. Chacun se demande qui il est. Trois jeunes cow-boys le provoquent aussitôt. Il les abat tous les trois en un tour de main. Les villageois lui demandent alors de défendre leur ville contre trois hors-la-loi qui ont juré de la mettre à feu et à sang. Ils ont purgé une peine de prison par leur faute ! L'étranger accepte et fait alors régner sa propre loi sur Lago il devient un tyran, mais dénonce l'hypocrisie et le conformisme social et moral des villageois. Il nomme shérif le nain Mordecai, puis ordonne aux habitants de peindre leur ville en rouge et la rebaptise " enfer". L'étranger est obsédé par un rêve dans lequel trois hommes fouettent à mort un autre homme. L'étranger réquisitionne l'hôtel de ville, prend ses aises, puis ordonne qu'un banquet soit préparé dans les rues de la ville. Il part. Les trois ex-forçats entrent en ville, déjouent l'embuscade prévue et terrorisent les habitants. L'étranger réapparaît dans le village en flammes, la nuit : le premier hors-la-loi est fouetté à mort le second pendu et le troisième abattu. Le lendemain, l'étranger s'en va; il était le frère du précédent shérif, Jim Dunan, fouetté à mort par les trois hors-la-loi, sous les yeux de la communauté qui n'est pas intervenue.

    *************************

    Pour sa deuxième réalisation, Clint n’y va pas avec le dos de la cuillère et carnage à lui seul une petite ville des Etats-Unis. Ce western fantastique est une réponse aux producteurs qui trouvaient que Clint n’était pas assez présent dans son premier film. Là on est servi, Clint tue et dynamite tout ce qui bouge. Clint joue le rôle d’un fantôme, le fantôme de l’homme qu’il fut, assassiné devant les habitants de la ville, d’horribles lâches. Tel un personnage de cartoons, il punit tous ces lâches. Dans la version VF il y a une ambiguïté sur l’identité du héro, qui pourrait venger son frère. Dans la VO, c’est clair, c’est bien lui qui vient se venger. Du coté de la réalisation, Clint tourne le film en six semaines, toujours du travail bien fait. Hyper violent, le film obtient un très solide succès aux Etats-Unis où Clint est devenu une immense vedette et une valeur sûre au Box Office. Dès que Clint devient un peu violent, le public se rue en masse. En France, le film sort encore une fois en plein été, avec un succès pratiquement similaire à « Joe Kidd » sorti un an plus tôt.
     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

    790 646

     

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

     

     

    177 297

     

     

    ENTREES Paris TOUTES EXPLOITATIONS

     

    210 100

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    59 899

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    9

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    11

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    5445

    1er JOUR Paris

     

    Recettes US

    15. 7  M$

    (74 M$ 2007)

    « MAGNUM FORCE - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1974JOE KIDD - BOX OFFICE CLINT EASTWOOD 1972 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :