• L' EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973 - MISE A JOUR AVEC PHOTOS HD

     

    L’EMMERDEUR


    20 SEPTEMBRE 1973

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     
    Réalisation Edouard MOLINARO
    Scénario Francis VEBER
    Edouard MOLINARO
    Photographie Raoul COUTARD
    Musique Jacques BREL
    François GAUBER
    Production Alexandre MNOUCHKINE
    Georges DANCIGERS
    Distribution CCFC
    Durée 90 minutes
    Tournage 19/03/73- 25/05/73
    Ralph MILAN Lino VENTURA
    François PIGNON Francis VEBER
    Louise Caroline CELLIER
    Edgar Jean-Pierre DARRAS
     

    Echappant miraculeusement à un attentat, Louis Randoni comprend qu'on veut l'empêcher, à tout prix, de témoigner dans une série de procès. Cet attentat manqué va provoquer l'arrivée et l'installation à l'hôtel du "Palais" de Ralph, un tueur professionnel chargé de l'abattre avec un fusil à lunette. Mais ses préparatifs pour s'acquitter de sa mission sont perturbés par Pignon, son voisin de chambre, représentant en chemises, qui, abandonné par sa femme, tente de se suicider. Ralph ne parviendra plus, malgré tous ses efforts, à se débarrasser de Pignon. C'est la rencontre de deux solitudes et la découverte de l'amitié, à travers une série de mésaventures et de quiproquo qui conduisent l'honnête homme en prison pour avoir empêché un crime. Mais l'amitié ne se commande pas: le tueur et le candidat au suicide ne peuvent plus se quitter!

     ****************

    Jacques BREL et Lino VENTURA ont connu un magnifique succès avec "L'Aventure c'est l'aventure" en 1972. Ils sont devenus de  grands amis et ont envie de tourner de nouveau ensemble. L'occasion va se présenter avec cette comédie noire écrite par Francis VEBER. L'auteur est désormais le scénariste le plus recherché, mais hésite toujours à passer le pas de la réalisation. Pour l'occasion il va adapter avec Edouard MOLINARO une de ses pièce "Le contrat" dont le titre sera modifié par l'accrocheur "L'emmerdeur' très explicite. Lino VENTURA accepte de tourner dans une nouvelle comédie alors qu'il avait décidé de rompre avec le genre après "Ne nous fâchons pas"en 1966. Cependant, son personnage n'est pas vraiment comique en soi.

    Edouard MOLINARO a déjà tourné avec Lino VENTURA dans les années 50 et bien sûr avec Jacques BREL dont "Mon oncle Benjamin" a été un de leurs grands succès. Cela va beaucoup faciliter le tournage, le réalisateur est un bon directeur d'acteurs et son expérience va permettre d'aérer le coté figé de la pièce. VEBER aura toujours la dent dure envers le film qu'il aurait désirer réaliser lui même, mais le choix de MOLINARO est cohérent et il collaborera une dernière fois avec lui pour "Le téléphone rose".

    Le sujet est d'une efficacité diabolique. Le film traite de l'intraction de deux personnages diamétralement opposés, ce que les américains nomment un "buddy movie". Le début du film présente les deux personnages dans leur envirronnement. Milan est un tueur à gages engagéspar le milieu. Froid, méthodique, impressionnant et peu causant il est l'archétype même de l'idée que l'on se fait du "dur". Pignon, au contraire, est un plouc. D'ailleurs une petite musique de bal musette accompagne ses apparitions... Commercial dans les chemises de luxe, il est déprimé parceque sa femme l'a quitté alors qu'ils allaient emménager dans un beau pavillon de banlieue que Pignon fait construire. Milan doit se rendre à Montpellier pour accomplir un contrat. Il s'installe dans une chambre d'hôtel en face du pavillon de justice de la ville. Malheureusement Pignon est présent dans la chambre voisine. Cherchant à rejoindre sa femme qui vit avec un propriétaire de clinique à Montpellier, Pignon rate sa pitoyable tentative de suicide. Afin de ne pas faire intervenir la police dans l'hôtel, Milan va prendre en charge Pignon qui va lui faire vivre un véritable enfer.

    Milan doit tranquiliser Pignon. Il n'a pas le choix d'accepter de l'aider à prendre contact avec sa femme, mais la situation ne fera qu'empirer. Milan joue une course contre la montre pour se débarrasser de Pignon. La cohabitation n'est pas facile, Pigon est un bavard infernal et Milan est un taiseux qui prend sur lui pour ne pas écrabouiller cet incroyable con. Milan va chercher à éliminer Pignon en l'emmenant dans une carrière, mais à chaque fois la chance permet à Pignon à échapper à san destin. Ne dit-on pas "une chance de cocu?".

    La première rencontre est infructueuse et Milan héritera d'une femme qui menace d'accoucher dans sa voiture. De retour à l'hôtel Milan devra sauver Pigon qui s'est aventuré sur les toits. Tombant du balcon par la fautre de Pignon, il est anesthésié par l'amant de la femme de Pignon qui les confond tous les deux. Milan s'avère beaucoup plus rigolo et volubile sous calmant,  mais l'heure tourne  et Milan n'est plus en état d'accomplir son contrat. Direction, la clinqiue, où tant bien que mal Milan sera remis sur pied, tandis que Pignon semble recoller les morceaux avec sa femme.

    Milan est de retour in extrémis à l'hôtel pour accomplir sa mission malgré un flic un peu trop zélé. Mais c'est sans compter sur Pignon qui découvre le pot aux roses. Presque suppliant, Milan lui demande de le laisser tranquille, mais telle une Némésis, Pignon va faire échouer Milan. Blessé, celui-çi fuit, mais il est poursuivi par Milan qui lui propose de l'héberger dans son pavillon car c'est son meilleur ami. Paniqué, Milan le regarde et comprends que Pignon représente son karma sur terre et qu'il ne pourra y échapper....

    C'est une terrible machine de guerre écrite par VEBER. Evidemment il faut de grands acteurs pour accomplir ce tour de force et de ce coté là nous sommes servis. rarement un duo d'acteur a été aussi complémentaire depuis la paire DE FUNES / BOURVIL.

    Lino VENTURA interprète le "dur" parfait. Capable d' inspirer la peur uniquement grâce à son ton où à son regard, nous verrons petit à petit la carapace se lézarder face aux coups de boutoir de Pigon. De tueur glacé, il termine en victime terrorisée par la puissance destructrice de Pignon. C'est une énorme composition de VENTURA qui retrouve sa puissance comique des "Tontons flingueurs" dans un registre différent. Reste Jacques BREL absolument anthologique. C'est très simple, il joue le con avec tant de naturel, qu'il tue le genre. Son personnage reste constant tout le long du film. Con au début, con à la fin. Bavard comme une pie, il possède une force créatrice assez phénoménale. Comment oublier les "M'sieur Milan !"" dont il abreuve ses répliques. Un grand acteur. Malheureusement, ce sera son dernier film. L'acteur / chanteur partira aux Marquises pour se soigner d'une maladie qui lui sera fatale. Mais comment oublier ce couple à l'écran.

    N'oublions pas de mentionner Jean Pierre DARRAS qui trouve un de ses meilleurs seconds rôles et une jeune Caroline CELLIER qui joue la femme de Pignon avec courage...

    Réalisé pour cartonner au box office, le film prend sans coup férir la tête du box office parisien avec plus de 100 000 entrées. Grâce à un épatant bouche à oreille le film perd peu d'entrées et reste en tête du box office durant 4 semaines avant d'être délogé de la première place par "Rabbi Jacob". Cette fin d'année 1973 est vraiment placée sous le signe de la comédie. C'est le grand succès pour VEBER qui voit en plus un autre de ses films "La valise" très bien marcher en même temps que "L'emmerdeur".

    Le film passe très largement la barre des 3 millions de spectateurs dans les salles françaises, dont un million sur Paris Banlieue. Un triomphe dont la réputation n'a cessé de croître avec les années pour devenir un des grands fleurons de la comédie française. Malgré tout, VEBER n'a jamais digéré le fait de ne pas avoir réalisé le film qui ne correspondait à sa vision de son scénario. Après avoir proposé la pièce durant des années sur les planches (avec succès), il ne résistera pas à l'envie de commettre le remake du film en 2009 avec Richard BERRY et Philippe TIMSIT. Le film connaitra un échec retentissant dont le réalisateur ne semble pas capable s'en remettre. Il a depuis reconnu qu'on ne pouvait pas remplacer Lino VENTURA et que c'était une erreur de croire que le public suivrait. Mea cumpa.

    Inoubliable Monsieur Milan, Lino VENTURA a connu une nouvelle fois un succès considérable confirmant sa côte de popularité intacte en ce début des années 70. Jacques BREL a convaincu une fois pour toutes que c'était un grand acteur. "L"emmerdeur" se voit et se revoit sans fin.            

     

    CATEGORIE RANG NOMBRE
    ENTREES FRANCE 6 3 354 756
    ENTREES PARIS   612 284
    ENTREES BANLIEUE   379 266
    ENTREES PARIS BANLIEUE   991 550
    1ère semaine 1 126 985 (17 salles)
    2ème semaine 1 119 205
    3ème semaine 1 91 894
    4ème semaine 1 80 580
    5ème semaine 3 58 317
    6ème semaine 5 51 554
    7ème semaine 7 52 624
    8ème semaine 9 32 149
    9ème semaine 10 24 171
    10ème semaine 9 23 997
    11ème semaine 11 15 749
    Nombre de semaines Paris   19
    Moyenne salles Paris 1ère sem   7 470
    Budget    
    Box office annuel Allemagne 10 1750000
    Box office annuel Espagne   553 371 
    Box office annuel Italien 46  
    Cote du succès   * * * *

     

    CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN GRAND FORMAT

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'EMMERDEUR - BOX OFFICE LINO VENTURA 1973

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     

     ..

    « BOX OFFICE FRANCE 1973 TOP 25100 000 DOLLARS AU SOLEIL - BOX OFFICE JEAN-PAUL BELMONDO ET LINO VENTURA 1964 - MISE A JOUR PHOTOS HD »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :