• L'AUTRE FEMME - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1964

     

    L’AUTRE FEMME 

    4 SEPTEMBRE 1964

     

     

    Réalisation

    François VILLIERS

    Scénario

    François VILLIERS

    Directeur de la photographie

    Cecilio  PANIAGUA

    Musique

    Georges DELERUE

    Production

    Orsay Films (Paris)

    Distribution

    COLUMBIA

    Durée

    85 minutes

    Tournage

    12 août 1962-1er octobre 1962

    Agnès DENIS

    Annie GIRARDOT

    Daniel Richard JOHNSON

    Richard JOHNSON

    Annabel

    Alida VALLI

     

    Agnès  est une jeune Française, déroutée et déprimée par une peine de coeur. Etait-elle mariée ou simplement fiancée, on ne sait ? Elle arrive dans une petite île espagnole en méditerranée où elle doit redécorer la maison d'un certain Zaylor, à proximité d'un petit village où villégiaturent de riches et oisifs étrangers. Dans l'autocar qui la mène au village, elle remarque sur la route un homme qui provoque l'hostilité des gens qui l'entourent. Elle le retrouve ensuite dans l'abri où elle a dû se réfugier à cause d'un orage. Cet homme, Daniel, lui indique le chemin de « l'Enscralda del sol », terme de son voyage, et lui désigne la tour où il vit en haut d'une colline, « Lighthouse ». A « l'Enseralda » où elle arrive, Agnès trouve une pensionnaire inattendue, Annabel, à la beauté trouble et provoquante. Les gardiens de la maison l'accueillent avec une certaine hostilité qui lui rappelle celle qu'elle a rencontrée dans l'autocar... Elle apprend d'eux qu'on soupçonne Daniel d'avoir assassiné sa femme après une promenade en bateau avec Pedro, neveu de Félix, et Chesco, les gardiens. Agnès fait aussi connaissance avec Rik, frère de Pedro, don Juan enrichi qui essaye de la courtiser. Mais Agnès s'attache à Daniel qu'elle visite dans sa solitude et dont elle veut arriver à prouver l'innocence. Daniel, sensible à sa sympathie, essaye en vain de la détourner de percer le mystère de « l'autre femme », celle qui a disparu... Agnès s'entête, croit pouvoir prouver la culpabilité de Pedro. C'est alors que Daniel disparaît après lui avoir laissé sur un billet ces mots : « Dommage qu'il faille se faire justice, soi-même. Adieu ».

    Hasard ( ?) du calendrier, ce film sort la même semaine que « le mari de la femme à barbe » et le résultat est juste un peu meilleur mais on reste dans les profondeurs du Box Office, le film ne restant à Paris qu’une semaine à l’affiche. C’est une passe noire pour l’actrice qui va payer cher cette série d’insuccès. Elle a beaucoup (trop) tourné en France et en Italie depusi son retour de congé maternité, et le rythme va beaucoup se ralentir. Certes, il reste encore des films qu’elle a tourné qui vont sortir les mois suivants, mais durant deux ans, les réalisateurs l’oublieront quelque peu, il va lui rester ce qu’elle sait très bien faire, jouer au théâtre.
    « L’autre femme » qui a attiré un profond ennui chez les critiques, ne marche pas du tout en France, avec un maigre 150 000 entrées. C’est le fond du trou… A peine 300 000 spectateurs cumulés pour ses 3 derniers films, la pente va être dure à remonter…. 

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    154 254

     

     

    ENTREES Paris 1ère exclusivité

     

     

    11 030

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    1

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    3

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    3 677

    COTE DU SUCCES

    0

    « UN MONSIEUR DE COMPAGNIE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1964LE MARI DE LA FEMME A BARBE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1964 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :