• L' ASSASSINAT DE TROTSKY - THE ASSASSINATION OF TROTSKY -ALAIN DELON BOX OFFICE 1972



    L'ASSASSINAT DE TROTSKY

    (The assassination of Trotsky)

    30 MARS 1972

     

     

    L' ASSASSINAT DE TROTSKY - BOX OFFICE ALAIN DELON 1972

     

     

    • Titre original : The Assassination of Trotsky
    • Réalisation : Joseph Losey
    • Assistant réalisateur : Carlo Lastricati
    • Scénario : Masolino d'Amico, d'après l'œuvre de Nicholas Mosley
    • Producteur : Joseph Losey, Norman Priggen
    • Producteur exécutif : Josef Shaftel
    • Production : Dino De Laurentiis Cinematografica
    • Musique : Egisto Macchi
    • Photographie : Pasqualino De Santis
    • Pays d'origine : Royaume-Uni - France - Italie
    • Format : Technicolor - Mono
    • Distribution : Valoria films
    • Genre : historique
    • Durée : 103 minutes
    • Date de sortie : 1972

     

    • Richard Burton : Leon Trotsky
    • Alain Delon : Frank Jacson et Jacques Mornard
    • Romy Schneider : Gita Samuels
    • Valentina Cortese : Natalia Sedowa Trotsky
    • Jean Desailly : Alfred Rosmer
    • Simone Valère : Marguerite Rosmer
    • Michael Forest : Jim
    • Claudio Brook : Roberto

     

     SYNOPSIS

    La villa proche de Mexico dans laquelle s'est réfugié Léon Trotsky est gardée jour et nuitparla police. Chassé d'U.R.S.S. en raison de divergences politiques, l'exilé vit là avec son épouse et des proches et poursuit, par l'écrit, sa polémique avec le gouvernement de son pays. Malgré la surveillance il échappe de justesse à un attentat mais une menace diffuse continue de peser sur la maison. Un jeune homme, Frank Jackson, qui se dit d'origine canadienne, souhaite entrer en contact avec Trotsky pour lui faire lire un article qu'il vient d'écrire. Mais il lui faut être introduit par des personnes dont la confiance est acquise au vieux leader bolchevik. Frank séduit Gita Samuels, ancienne secrétaire et toujours amie fidèle de Trotsky et qui, bien que follement amoureuse, ne manque pas de trouver souvent inquiétantes l'attitude comme la personnalité du jeune homme. C'est pourtant grâce à Gita que Frank pourra approcher Trotsky et l'assassiner d'un coup de piolet en plein crâne.

     ANALYSE ET BOX OFFICE

    Nous retrouvons pour la troisième fois le couple SCHNEIDER / DELON dans un projet étonnant. Il s'agit de raconter les derniers jours de TROTSKY au Mexique en 1940. L'homme était activement recherché par Staline, dont il était un farouche opposants. Pour Staline il devait être éléminé à tout prix, et c'est pour cela qu'une sévère paranoïa entourait TROTSKY qui était le plus souvent réfugié dans une propriété  bien surveillée par ses proches. Un des agents de STALINE avait d'ailleurs été exécuté pour avoir failli à sa mission. Le mal va venir de l'intérieur, une des meilleures relations de confiance de Trotsky, Gita est séduite par Frank JACKSON (une de ses nombreuses identités). Elle présentera son "fiancé" à Trostsy. A la première occasion il lui plante un pic à glace dans le crâne.

    Alain DELON voulait Joseph LOSEY comme réalisateur. Celui-ci voulait imposer Dick BOGARDE, son acteur fétiche. Mais c'est Richard BURTON qui jouera TROTSKY,  Dick BOGARDE n'est pas le meilleur rendement pour un film au box office... La réalisation est extrèmement dépouillée, à la limite du reportage caméra sur l'épaule. Tout le début du film est consacré au climat Mexicain et à l'agitation de sa population. Puis nous découvrons le couple SCHNEIDER / DELON en pleine passion. Les deux sont très convaincants. Alain DELON aborde un look classe dans un costume blanc, et porte des lunettes rondes qui lui donnent une physionomie étrange. Il est en fait inquiétant dans le film. Richard BURTON trouve un de ses derniers bons rôles et tente de donner du souffle à son interprétation de TROTSKY. Lorsqu'il est filmé l'action, si l'on peut dire, se ralentit. Joseph LOSEY nous présente une (très) longue scène de corrida, où nous assistons à la mise à mort du taureau, qui symbolise, pour ceux qui n'auraient pas compris, celle de TROTSKY. La scène du meurtre est spectaculaire. Frank tremblant d'émotion, plante le pic dans la tête de TROTSKY, par derrière. Celui-ci hurle, le visage dégoulinant de sang. BURTON théâtralise le rôle à outrance. Nous assistons sobrement à l'agonie de celui-ci entouré de ses proches. Frank est torturé mais n'avoue pas qui sont les commanditaires de son crime. Gita le rencontre et veut sa mort. Elle se jette sur lui, mais est retenue par les policiers. Romy met toute sa fougue habituelle dans cette scène. Frank tremble de tous ses membres, c'est un lâche. DELON montre un visage inhabituel en fourbe tremblotant. Mais la dernière image est évocatrice, c'est avec un petit sourire qu'il déclare "J'ai tué TROTSKY!".

    Malgré la qualité indiscutable de ses acteurs, LOSEY livre un film dépouillé, dont l'aspect documentaire peut en décontenancer plus d'un, en particulier les fans du couple SCHNEIDER/DELON. Il est dommage que le film n'informe pas plus sur le futur de Frank qui sera dans les faits, hautement récompensé par Staline lors de son retour en URSS qui sera triomphal.  Nul doute de l'impact de l'URSS sur le Mexique pour un retour du "héros" dans ses terres.

    Le film est fraîchement  accueilli par le public et par une partie de la presse. Au final, il passe à peine la barre des 500 000 spectateurs en France. Un semi échec qui ne va cependant pas ternir les relations entre DELON et LOSEY puisqu'ils se retrouveront un peu plus tard pour le fameux "Monsieur Klein".    

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    561 109

     

    ENTREES PARIS

     

    151 588

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    4

    50 747

    15

    2ème semaine

    4

    42 109

     

    3ème semaine

    6

    26 679

     

    Nombre de semaines Paris

     

    7

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    3 383

     

    Cote du succès

     

    *

     

     

    ROMY SCHNEIDER- ALAIN DELON -L'ASSASSINAT DE TROTSKY -1972

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    ROMY SCHNEIDER- ALAIN DELON -L'ASSASSINAT DE TROTSKY -1972


    ROMY SCHNEIDER- ALAIN DELON -L'ASSASSINAT DE TROTSKY -1972
     


    ROMY SCHNEIDER- ALAIN DELON -L'ASSASSINAT DE TROTSKY -1972
     

    ROMY SCHNEIDER- ALAIN DELON -L'ASSASSINAT DE TROTSKY -1972
     


    RICHARD BURTON-L'ASSASSINAT DE TROTSKY -1972
     

    ROMY SCHNEIDER- ALAIN DELON -L'ASSASSINAT DE TROTSKY -1972
     
     
    .....
     
     
    « UN FLIC - ALAIN DELON BOX OFFICE 1972LA VEUVE COUDERC - ALAIN DELON BOX OFFICE 1971 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :