• JERRY MAGUIRE - TOM CRUISE BOX OFFICE 1997

     

    JERRY MAGUIRE

    USA : 25 MARS 1983

    5 MARS 1997

     

    JERRY MAGUIRE - BOX OFFICE TOM CRUISE 1997

     

     
    • Titre original et français : Jerry Maguire
    • Scénario et réalisation : Cameron Crowe
    • Producteurs : James L. Brooks, Cameron Crowe, Laurence Mark et Richard Sakai
    • Production : Tristar Pictures
    • Directeur de la photographie : Janusz Kaminski
    • Musique : Nancy Wilson et Pete Townshend
    • Genre : Comédie dramatique, Romance
    • Durée : 138 minutes
    • Pays : Drapeau des États-Unis États-Unis
    • Tom Cruise (VF : Serge Faliu,) : Jerry Maguire
    • Cuba Gooding Jr (VF : Thierry Desroses) : Rod Tidwell
    • Renée Zellweger (VF : Marie-Laure Dougnac) : Dorothy Boyd
    • Kelly Preston (VF : Catherine Le Hénan) : Avery Bishop

     

    SYNOPSIS

     

    Jerry Maguire est un agent sportif talentueux et déterminé, auquel tout semble réussir. Pourtant, le voilà en pleine crise, s'interrogeant sur le bien-fondé de ses activités : à quoi bon gérer comme un vulgaire produit toute une écurie d'athlètes capricieux, à l'ego surdimensionné, qui exigent toujours plus d'attention, de flagornerie et d'argent ? Ne vaudrait-il pas mieux s'occuper plus personnellement d'un petit nombre d'entre eux ? Un soir de déprime, dans une chambre d'hôtel, le jeune homme rédige un mémoire en ce sens qu'il adresse à tous ses collègues de l'agence Sports Management International. Le texte, sincère et rempli de bons sentiments, lui vaut les louanges hypocrites de son entourage mais entraîne, sur le plan professionnel, son arrêt de mort. L'idéaliste est désavoué par ses patrons. Avery Bishop, son ambitieuse fiancée, ne lui pardonne pas ce faux-pas et l'abandonne. Bob Sugar, son rival au sein de l'organisation, lui vole un à un tous ses clients. Seul Rod Tidwell, un autre footballeur débutant, lui renouvelle sa confiance. Toutefois, son manque de notoriété, son arrogance et son sale caractère rendent plus qu'aléatoire l'obtention de juteux contrats publicitaires. C'est donc sur ces bases fragiles que Jerry quitte SMI, emmenant avec lui ses poissons rouges et Dorothy Boyd, une comptable qui a spontanément accepté de le suivre. La jeune femme habite avec son fils Ray chez sa soeur Laurel, laquelle réunit chaque semaine un groupe de divorcées peu portées à l'indulgence envers la gent masculine. Les séances de travail entre Jerry et Dorothy ne tardent pas à déboucher sur des soirées romantiques et bientôt sur un mariage. Si Ray se montre ravi d'avoir trouvé un nouveau papa, Laurel observe l'idylle avec un scepticisme mêlé d'inquiétude. Conscient du fait que la carrière d'un footballeur est courte et sujette à de terribles accidents, Rod (dont l'épouse Marcee attend un deuxième enfant) voudrait assurer la sécurité financière des siens en signant avec l'équipe des Cardinals d'Arizona un contrat de dix millions de dollars. Mais les offres que Jerry réussit à décrocher sont d'un montant nettement inférieur. Le stress des tractations se fait sentir sur sa vie personnelle, aussi Dorothy et lui décident-ils d'un commun accord de se séparer. Motivé par Jerry, et malgré une violente collision avec un autre joueur qui le laisse un moment inconscient, Rod dispute contre les Dallas Cowboys un match éblouissant, lequel se traduira par un contrat de plus de onze millions de dollars avec les Cardinals. Jerry, en paix avec lui-même, pourra alors reprendre sa place auprès de Ray et Dorothy.
     
     
     


    Tom Cruise change de registre et c'est une grande réussite. Dans cette comédie romantique Tom CRUISE est drôle, et la satire sur le milieu des agnets dans le football américain est très habile.
    La déchéance de Jerry dans la première moitié du film est superbe, la fin plus conventionnelle.
    L'intrigue amoureuse est quelconque, mais le point fort du film est Cuba GOODING Jr qui remporte l'Oscar bien mérité du second rôle. Par la suite il ne fera, ou pas grand chose. Lui Tom, ça va....
    Le film remporte un vif succès aux States, beaucoup moins en France, le public étant moins réceptif au foot US, c'est bien dommage...

    BOX OFFICE FRANCE :  966 919
    BOX OFFICE PARIS      :  233 692 ( 12 semaines)
    1ère semaine PARIS    :   98 735   ( 46 salles) ( moyenne 2 146)
    COTE DU SUCCES       :  *   *  
     
     
     
     
    .
    « EYES WIDE SHOT - BOX OFFICE TOM CRUISE 1999MISSION IMPOSSIBLE -TOM CRUISE BOX OFFICE 1996 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :