• ILS ETAIENT TOUS MES FILS - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1948

     

    ILS ETAIENT TOUS MES FILS

    (ALL MY SONS)
    MARS 1948 (USA)

    17 NOVEMBRE 1948

     

     

    BOX OFFICE BURT LANCASTER 1948 PART II

     

     

    • Réalisation  : Irving Reis
    • Production : Chester Erskine
    • Société de production et de distribution : Universal Pictures
    • Scénario : Chester Erskine d'après la pièce Ils étaient tous mes fils d'Arthur Miller
    • Photographie  : Russell Metty
    • Musique : Leith Stevens
    • Format : noir et blanc – 35 mm – 1,37:1 – mono (Western Electric Recording)
    • Genre : Drame
    • Durée : 94 minutes
    • Edward G. Robinson : Joe Keller
    • Burt Lancaster : Chris
    • Louisa Horton : Ann Deever
    • Mady Christians : Kate


    Fils de Joe Keller, directeur d'une usine d'aviation, Chris annonce à son père qu'il désire épouser Ann Deever, la fiancée de son frère Larry qui n'est jamais revenu de la guerre.Mais Kate, l'épouse de Joe, vit toujours dans l'attente du retour de son fils dont elle ne peut accepter la disparition. Ann est la fille de Herbert Deever, l'ex-associé de Joe, emprisonné quatre ans plus tôt pour avoir livré à l'Armée de l'Air des pièces défectueuses qui ont provoqué la perte de vingt-et-un appareils. Absent pour cause de maladie le jour de la livraison, Joe fut acquitté et Herbert reconnu seul coupable. Avocat, convaincu de la responsabilité de Joe, George Deever, le frère d'Ann, conseille à sa sœur de rompre avec Chris. Après avoir assisté à une terrible confrontation entre George, Ann, Kate et Joe, Chris, pour en avoir le cœur net, rend visite en prison à Herbert Deever qui lui apprend la pénible vérité : Joe était au courant de la malfaçon mais, par peur de la ruine, a prétexté une indisposition passagère le jour de la livraison et a donné l'ordre de faire partir les pièces. Au procès, il a entièrement rejeté la responsabilité sur son associé. De son côté, Ann montre à Kate la dernière lettre de Larry dans laquelle il annonce qu'il va mourir. Bouleversé, Chris exige des explications de son père, qui affirme qu'il a toujours agi pour le bien de sa famille. La dernière lettre de Larry vient à bout de ses réticences : dans celle-ci, le jeune homme expliquait qu'il devait piloter l'un de ces appareils condamnés à cause d'un cylindre défectueux et qu'il allait à une mort certaine. Joe est donc responsable de la mort de son propre fils. Ne pouvant faire face à sa culpabilité, il se suicide.

    *********************************************

    Le film est tiré De la première pièce de Norman MAILER qui a tenu 9 mois à l’affiche à BROADWAY. Le producteur et réalisateur choisit E.G ROBINSON pour le rôle principal et accepte que Burt interprète le second rôle. Il faut dire que celui-ci a très insisté auprès de Hal WALLIS pour obtenir le rôle. Il renonce à une partie de son cachet afin d’avoir l’opportunité de prouver qu’il peut interpréter d’autres rôles que des durs à la mâchoire crispée. Contre toute attente le film ne marche pas au Box Office que ce soit du coté Américain que du coté Français, pour Burt qui reconnaît que le pari n’a pas fonctionné ce n’est qu’une péripétie dans sa carrière.     

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    1 003 817

     

    ENTREES PARIS toutes exploitations

    195 447

    COTE DU SUCCES

    *

    ILS ETAIENT TOUS MES FILS TRAILER

    « BENOIT POELVOORDE BOX OFFICELES DEMONS DE LA LIBERTE - BURT LANCASTER BOX OFFICE 1948 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :