• HOMMAGE A SIMON SIMSI

     

     

     

    Une fois n’est pas coutume, nous n’allons pas vous parler d’un acteur superstar, d’un réalisateur mythique ou de la dernière actrice à la mode ! Non.

    Nous voulons simplement vous parler d’un homme de l’ombre, d’un passionné de cinéma en général et de chiffres du Box-office en particulier. Un Monsieur reconnu et très apprécié dans la profession depuis plus de 35 ans. Le grand public ne le connaissait pas puisque son travail n’était pas d’être dans la lumière des projecteurs, mais de faire en sorte que les spectateurs puissent voir les images des films qui passent au travers des projecteurs !

    Son nom : Simon Simsi

     Fidèles lecteurs de ce blog ou de tout autres sites consacré au chiffres du Box-office, si vous ne connaissiez pas son visage, son nom ne doit pas vous être totalement inconnu, tant il a été cité un grand nombre de fois ici même… et ailleurs ! Sachez que sans Simon Simsi, aucun site professionnel (CBO Box-office, AlloCiné, Wikipédia) ou simplement de passionnés (Box-office Story, JP’s Box-office, Ciné-Directors, etc…) n’aurait pu exister ! Et, aujourd’hui, nous en serions toujours à nous demander combien d’entrées a fait tel ou tel (ancien) film sur la France ! En effet, son travail considérable et précurseur d’avoir mis, pour la première fois, en lumière les chiffres de tous les gros succès réalisés en France depuis 1945, a été une véritable révolution lorsqu’il a publié son livre «Ciné-Passions», en 2000 !

    En un ouvrage, Simon Simsi à ouvert une véritable «boite de Pandore» que tout le monde a (re)copié depuis et qui fait toujours - 18 ans après - office d’unique référence en matière d’histoire du Box-office en France sur une période aussi large (66 ans !)

    La plupart de ces fameux chiffres inédits que nous vous proposons sur ce blog depuis des années nous le lui devons! Et nous en sommes bien conscients et reconnaissants.

    Simon Simsi n’était pas seulement un passionné de chiffres. C’était tout simplement un passionné tout court ! De cinéma principalement, sous toutes ses formes…

    Tout au long de sa carrière il aura été le directeur de différentes salles mythiques bien connues des spectateurs parisiens, telles que le Max Linder, l’Escurial, l’Arlequin, le Majestic Passy, le Panthéon, le Reflet Médicis, le Majestic Bastille et le Vincennes. Rien que ça !

     Et puis, il y a évidemment sa grande et longue aventure de distributeur de films du patrimoine, mais aussi d’œuvres plus récentes, au sein de sa société Les Acacias, où pendant plus de trente ans, son flair infaillible et son immense cinéphilie, lui ont permis de révéler les premiers films de réalisateurs totalement inconnus comme Christopher Nolan (Following), Nanni Moretti (Bianca), James Ivory (The Bostonians) ou Nicolas Winding Refn (la trilogie des Pusher), entre autres ! Au bout du compte, la société Les Acacias aura distribué plus de 500 films !

     Mais, par-dessus tout, Simon Simsi était un être doté d’une extrême gentillesse, de bienveillance envers les autres et d’une générosité devenue si rare de nos jours… 

    Et plus qu’une énorme base de données chiffrées, Monsieur Simsi m’avait «offert» un cadeau bien plus inestimable à mes yeux, et ce dès notre première rencontre : sa confiance !

     Signe du destin, Simon Simsi nous a quitté le mercredi 17 janvier. Un mercredi ! Jour de sorties des nouveaux films ! Il aura été marqué par sa passion jusqu’à ce dernier détail…

    A titre personnel, j’ai perdu mieux qu’un ami. J’ai perdu un père spirituel !

    Au revoir, cher Simon, et merci d’avoir été une si belle personne…

     

     Didier Noisy

     

    Prenez le temps de l’écouter parler de son parcours et de sa passion.

    https://vimeo.com/131561343

    .

    « BOX OFFICE USA 1958 TOP 10BOX OFFICE USA 1926 - AUTRES FILMS HORS TOP 50 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    STEFORCE
    Samedi 20 Janvier à 14:25

    Les travailleurs de l'ombre sont bien les plus utiles, ceux qui savent transmettre leur passion et mener les investigations nonobstant les obstacles et difficultés.

    Nul besoin d'étoile sur le Walk of Fame pour ceux-là... 

    2
    jack-
    Samedi 20 Janvier à 17:35

    Cine-passions est en effet une bible pour tout amateur de Box-office FR. On ne saluera jamais assez le travail de M. Simsi.

    Merci Didier pour ce bel hommage et le partage de la video où j'ai appris également qu'il s'agissait d'un distributeur passionné à la cinéphilie immense. 

      • Didier Noisy
        Samedi 20 Janvier à 23:52

        Et oui, Jack-, Simon était une véritable encyclopédie vivante de cinéma ! Quand on se voyait, on ne parlait pas uniquement de Box-office, on on parlait aussi de cinéma/films en général... Tiens, puisqu'on est dans les anecdotes et les confidences, sais-tu comment l'idée de faire "Ciné-Passions" lui est venue ? Tout est parti d'un film ! "Son" film de chevet, qu'il se fera un plaisir de rééditer des années plus tard, et ce à plusieurs reprises (entre 1986 et 2017, lors de la toute dernière rétrospective - intégrale ! - en date des films de H.G. Clouzot), à savoir : "Quai des Orfèvres" (dont on voit le bas de l'affiche, dans son bureau, dans l'interview) ! Pour lui, un véritable film culte... 

        il m'avait raconté qu'il avait toujours été curieux de savoir combien d'entrées le film de Clouzot avait pu réaliser en France ! De fil en aiguille, sa curiosité s'est étendue sur tous les autres grands succès. On connait la suite et l'importance de ces deux ouvrages de références ! 

    3
    Samedi 20 Janvier à 18:15

    Je ne l'ai vu qu'une fois en 2009 je crois. j'avais pris rendez-vous avec lui et il m'avait reçu fort gentiment car je cherchais des scores pour des films à moins de 500 000 entrées. Je lui avait demandé les chiffres manquants pour des Bronson et aussi John Carpenter. Il avait souri :"Vous aimez John Carpenter et Bronson ?... Pourquoi pas après tout...." Même si Carpenter ne semblait pas sa tasse de thé il avait gentiment commenté les films du grand John... C'est cela un vrai cinéphile qui respecte le goût des autres, alors que j'en connais qui hurlaient comme des gouapes quand je leur parlait de Bronson ou Stallone. arf  

      • Didier Noisy
        Samedi 20 Janvier à 23:56

        Bah oui, comme quoi il y a des gens intelligents de coeur et d'esprit et il y a les autres... yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :