• HOLD UP - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1985

    HOLD UP

     

    23 OCTOBRE 1985 

     

     

     

    HOLD IP

     

    Réalisation

    Alexandre ARCADY

    Scénario

    Alexandre ARCADY
    Francis VEBER
    Daniel Saint HAMON

    Photographie

    Richard CIUPKA

    Musique

    Serge FRANKLIN

    Production

    Cerito Films
    René CHATEAU
    Les films ARIANE

    Distribution

    AMLF

    Tournage

    07/05/85-07/08/85

    Durée

    110 minutes

    Grimm

    Jean-Paul BELMONDO

    Labrosse

    Jean-Pierre MARIELLE

    Lise

    Kim CATRALL

    Georges

    Guy MARCHAND

    Jérémie PLANCHET

    Jacques VILLERET

     

     

     

     

     

     

     

    Grimm et Georges, deux vieux complices qui se sont connus en prison au Mexique, s'apprêtent à dévaliser l'une des plus grandes banques de Montréal. Grimm se déguise en clown, tandis que Georges, affublé d'un costume, d'une cravate et d'une fausse moustache, va se faire passer pour l'une des quarante personnes que Grimm va tenir en otage à l'intérieur de la banque. La police, dirigée par Labrosse et son adjoint l'inspecteur Fox, arrive en force et communique immédiatement avec le voleur pour connaître ses revendications. Grimm commence par exiger un hélicoptère, en échange duquel il promet de libérer un otage toutes les demi-heures. Le clown/voleur relâche donc d'abord une femme enceinte - Lise - puis le faux otage qu'est son complice Georges. Est libéré ensuite un vieillard, qui n'est autre que Grimm lui-même; ce dernier s'est de nouveau déguisé pour tromper la police et rejoindre non seulement Georges, mais aussi Lise, également de connivence avec eux... et pas plus enceinte qu'une autre : elle avait tout simplement caché les dollars de la banque dans un faux ventre ! C'est alors le début d'une course-poursuite échevelée, où les trois comparses doivent non seulement échapper à la police mais aussi à un certain Lasky, redoutable camionneur qui connaissait Grimm et Georges et veut sa part du butin. Grâce à un chauffeur de taxi bon enfant, les voleurs gagneront l'aéroport de Montréal, devront verser une partie du butin au chauffeur de taxi pour que ce dernier ne les dénonce pas à la police, et se sépareront à Rome après quelques autres péripéties au cours desquelles la belle Lise a failli s'envoler seule avec tout le magot !

     

     ************************************************

    A l'origine du film se trouve un roman appelé "Quick change" dont les droits étaient détenus par les américains. Seulement la fenêtre de la mise en route de l'adaptation du roman étant expirée, c'est Ariane MNOUCHKINE par le biais de sa société "Ariane films" qui récupère le droit du bouquin. Le projet de film plait totalement à Alexandre Arcady qui, à l'époque, était un réalisateur plutôt en vue suite aux succès du "Grand Pardon" et " Le coup de Sirocco". Le sujet est proposé à BELMONDO qui refuse ne trouvant pas sa place dans le scénario. En gros comprenez que le film n'est pas assez centré sur lui étant donné qu'il donne la même importance à plusieurs personnages. L'acteur confie cependant la réécriture du scénario à Francis VEBER qu'on ne présente plus. Il est rare de revoir VEBER à l'écriture pour un film qu'il ne réalise pas, en effet "La chèvre" a été un gros carton et il prépare son film suivant "Les compères". L'auteur livre un scripte et des dialogues satisfaisants pour BELMONDO qui donne son accord pour tourner le film qui s'annonce comme un tournage poids lourd avec ses 60 millions de dollars de budget. Ce budget permet de s'offrir de très bons seconds rôles dont un des ténors du cinéma français: Jean-Pierre MARIELLE. Les choses ont bien évoluées depuis la dernière rencontre entre les deux acteurs, copains du Conservatoire, c'était du temps de "Tendre voyou" en 1966. Jean-Pierre MARIELLE est devenu un acteur phare des années 70 et sans être l'égal de BELMONDO au Box Office, il en tout cas considéré comme un acteur hors pair. C'est un plaisir de les retrouver tous les deux même s'ils n'ont pas de scène commune à proprement parler.

    Guy MARCHAND s'est imposé petit à petit comme un bon second rôle depuis son succès dans "Garde à vue" sans compter le succès commercial des "Sous doués en vacance". Il a été remarqué également dans "Coup de foudre". Il va camper le rôle du complice et meilleur ami de BELMONDO dans le film. C'est le pic de sa période cinématographique avant d'intégrer la série télé "Nestor Burma".

    On retrouve également Jacques VILLERET déjà complice de BELMONDO dans "Les morfalous". L'acteur parfois cantonné à des rôles comiques indécents par rapport à son talent est toujours très demandé par le cinéma. Son rôle n'est pas formidable, mais il parvient toujours à figurer dans les principales productions cinématographiques.

    Kim CATRALL sera la vedette canadienne du film. Cette jolie starlette s'est fait connaitre dans "Police Academy" et va voguer dans des séries B américaines. Elle deviendra célèbre dans le monde entier avec la série télévisée "Sex and the City" dans le rôle d'une "couguar". Pour l'heure elle expose son joli minois avec BELMONDO sans pour autant faire preuve d'un charisme particulier.

    Le tournage a lieu au Canada, aux paysages qui évoquent les Etats-Unis. Le problème vient du fait de la variation de la lumière ainsi que la chaleur qui provoquent un dépassement de la durée de tournage, ce dont l'acteur ne montrera aucune contrariété. Mise à part une cascade où BELMONDO se blesse au front, le tournage se déroule dans la bonne humeur comme d'habitude.

    Le film est bien meilleur que "Joyeuse Pâques" mais ce n'est pas vraiment un exploit. Bien sûr, une part importante est donnée à BELMONDO qui jubile de passer la première partie déguisé en clown. Du reste cette partie qui est celle du hold-up proprement dite est incontestablement réussie. Car pour une fois depuis longtemps les personnages secondaires possèdent de la consistance, et l'équipe du hold-up est sympathique et il est vrai qu'on ne s'attendait pas que le butin soit caché dans le faux ventre de la femme enceinte qui se révèle une des complices présente dans la banque. Il y a de plus une bonne entente entre les divers protagonistes. Jean-Pierre MARIELLE fait son travail même si on peut regretter qu'ils n'a qu'une scène en commun avec BELMONDO lorsque celui-ci est grimé en vieillard.

    ARCADY parvient à donner un goût de production américaine au film. Certes, le thème est vu mille fois, une bande de copains qui fait un casse qui se transforme en road movie, puis les personnages qui se font des coups bas pour conserver le butin.

    Le film n'est pas très bien accueilli par la critique qui n'attend qu'une chose : la chute de BELMONDO au box office. Après une campagne marketing imposante le film sort dans une importante combinaison de salles. Le gros problème vient du fait que le film sort une semaine après la sortie de "Rambo II". Mauvaise nouvelle pour BEMONDO, car "Rambo II" bat son record d'entrées à Paris en première semaine avec  510 000 entrées. Pire, le film fait une seconde semaine forcément importante et "Hold-up" ne se classe que second avec 232 000 entrées, un score important mais qui passe cependant pour une déception quand on le compare au film de STALLONE. Mais on sent désormais que les adolescent plébiscitent les musculeux américains face à notre vedette française. Le film effectue une bonne seconde semaine, débute une descente en chute libre dès sa troisième semaine. Le film ne sera resté que 4 semaines dans le top 10 parisien pour un total de 540 000 entrées. En France, il totalise près de 2.4 millions de spectateurs. En valeur le chiffre est très bon car le cinéma français est mal en point en cette période, et "Hold Up" et se classe 6ème film français de l'année, avec presque autant d'entrées que "Parole de flic" de son compère Alain DELON. Ceci étant, il est indéniable que l'acteur a perdu près de la moitié de ses spectateurs deux ans seulement après "Le marginal". De plus la côte de l'acteur décline régulièrement en Allemagne et en Espagne, ce qui ne permet pas de se remettre à flot après un tel budget.

    "Hold up" reste donc un film honnête qui a fait un résultat absolument pas déshonorant au box office, mais pou beaucoup, l'acteur est sur le déclin.

    Manque de chance pour l'acteur, lors de la préparation d'une cascade destinée à une émission télé dont il est l'invité pour présenter le film, il se blesse sérieusement et passe deux mois immobilisé au lit et devra passer 6 mois dans les salles pour récupérer son intégrité physique. Les cascades à 53 ans, cela devient de plus en plus difficile. Il n y aura pas de film avec l'acteur en 1986 et il faudra attendre 1987 pour le voir de retour dans un polar de Jacques DERAY. Avec le duo du "Marginal" le box office n'a qu'à bien se tenir.   

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    2 367 294

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    540 378

     

    Détail entrées Paris

     

     

     

    1ère semaine

    2

    232 387

    65

    2ème semaine

    3

    153 612

     

    3ème semaine

    4

    85 306

     

    4ème semaine

    6

    33 301

     

    5ème semaine

    11

    14 455

     

    Nombre de semaines Paris

     

    11

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    3 575

     

    1er jour Paris

     

    27 256

     

    Budget

     

     

     

    Box office annuel Allemagne

    56

    403 039

     

    Box office annuel Espagne

     

    162 780

     

    Box office annuel Italien

     

     

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     HOLD UP BANDE ANNONCE

     

      vlcsnap-2011-12-07-19h12m51s148.png

     

      GUY MARCHAND - HOLD UP BOX OFFICE

     

    JEAN PAUL BELMONDO - HOLD UP

     

      vlcsnap-2011-12-07-19h14m10s175

     

    JEAN PIERRE MARIELLE - HOLD UP  

      vlcsnap-2011-12-07-20h46m27s247.png

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h46m52s236  

      vlcsnap-2011-12-07-20h47m07s135.png

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h47m19s249  

      vlcsnap-2011-12-07-20h48m05s203

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h49m19s171.png

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h50m04s114.png  

      vlcsnap-2011-12-07-20h50m27s84.png

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h51m01s168.png

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h51m18s87.png

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h51m47s115.png  

      vlcsnap-2011-12-07-20h51m51s153.png

     

    vlcsnap-2011-12-07-20h52m25s239.png  

      ..

     

    « LE SOLITAIRE - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1987JOYEUSES PAQUES - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1984 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :