• HIBERNATUS - LOUIS DE FUNES BOX OFFICE 1969

     

     

    HIBERNATUS


    10 SEPTEMBRE 1969

     

     

    HIBERNATUS -  LOUIS DE FUNES BOX OFFICE 1969

     


    • Titre : Hibernatus
    • Réalisation : Édouard Molinaro
    • Scénario et dialogues : Jean Halain, Jean Bernard-Luc, Louis de Funès, Jacques Vilfrid
    • Photographie : Marcel Grignon
    • Musique : Georges Delerue (éditions Hortensia)
    • Production : Alain Poiré
    • Sociétés de production : Gaumont (France), Rizzoli Films (Italie)
    • Société de distribution : Gaumont
    • Pays d'origine : France, Italie
    • Langue : français
    • Format : Couleurs (Eastmancolor) - 35 mm - 2,35:1 (Franscope) - Son mono
    • Genre : Comédie fantastique
    • Durée : 78 minutes
    • Date de sortie : 10 septembre 1969

     

    • Louis de Funès : Hubert Barrère de Tartas
    • Claude Gensac : Edmée de Tartas née Fournier
    • Bernard Alane : Paul Fournier (« l'Hiberné »)
    • Olivier de Funès : Didier de Tartas
    • Michael Lonsdale : le professeur Édouard Loriebat
    • Pascal Mazzotti : le professeur Bibolini
    • Martine Kelly : Sophie
    • Paul Préboist : Charles
    • Yves Vincent : Édouard Crépin-Jaujard
    • Annick Alane : Mme Crépin-Jaujard
    • Éliette Demay : Évelyne Crépin-Jaujard
    • Jacques Legras : l'avocat
    • Claude Piéplu : le Secrétaire général du ministère de l'Intérieur

     

     

    SYNOPSIS

     Au Groenland, est découvert le corps hiberné dans un bloc de glace d’un homme de vingt-cinq ans victime d’un naufrage en 1905. Parfaitement vivant, il est identifié. Il s’agit de Paul Fournier, grand-père d’Edmée de Tartas, épouse du patron d’une société d’emballage. Edmée est ravie de pouvoir accueillir son aïeul à la maison, mais “la science” s’y oppose, et le professeur Loriebat fait transférer Fournier dans une maison de repos en province. Le professeur Bibolini, en désaccord avec son collègue, pense que leur patient sera moins traumatisé s’il est entouré de son cadre familial, et il propose aux époux Tartas un plan d’enlèvement à l’aéroport d’arrivée. Hubert de Tartas, d’abord hostile à l’hiberné, s’est ravisé lorsque son avocat lui a stipulé que celui-ci redevenait juridiquement propriétaire de tout ce qui lui appartenait à son époque, c’est-à-dire ni plus ni moins que ce dont le couple a hérité, l’usine, l’hôtel de luxe du Vésinet... Les trois complices, avec leur fardeau encore endormi, trouvent refuge dans une abbaye. Loriebat les repère et les fait cerner par les CRS. Il va renoncer à ses poursuites, convaincu que l’intérêt de son protégé est de vivre auprès de sa petite-fille, qu’il appelle “maman” à son réveil. Une condition toutefois: que la vérité lui soit cachée, car le choc serait trop violent et il en mourrait. Il faut donc qu’il retrouve exactement le même contexte qu’au début du siècle. Et voilà l’hôtel et toute la ville du Vésinet revenus au temps de la Belle Époque: décors, costumes, fiacres, tout y est. Hubert croit se faire accepter en ressemblant comme sur les photographies au père de Paul, tant et si bien que le jeune homme le met à la porte, lui reprochant tout le mal fait à sa mère depuis leur divorce. L’industriel reprend alors sa véritable apparence et se fait présenter par Edmée comme son nouveau prétendant. Mais ce “fils” intransigeant veut s’assurer que sa mère, cette fois, sera heureuse et, suspicieux, il surveille, tout en courtisant Sophie, la bonne, puis Evelyne Crépin-Jaujard, la promise de Didier, fils d’Hubert et Edmée. La situation devient intenable: Hubert craque et révèle tout à Paul qui, la surprise passée, va rattraper le temps perdu avec Sophie. Au mariage, Hubert est absent. Il a donné rendez-vous à Edmée dans cinquante ans et s’est fait... cryogéner!

     

    ANALYSE ET BOX OFFICE

     Après une frénésie de succès, le rythme de tournage de Louis De FUNES se ralentit sensiblement. L'acteur reste sur le succès massif du "Gendarme se marie", mais un an s'écoule entre ce dernier et "Hibernatus" et depuis mai 1968 est passé et certains ressentent que pour une partie du public, des acteurs comme GABIN ou De FUNES c'est "le cinéma de papa" et il conviendra d'examiner l'accueil de ce nouveau film avec curiosité.

    Sur le papier les choses sont simples pour Alain POIRE le célèbre producteur de chez Gaumont. On reprend l'équipe d' "Oscar" très gros succès maison pour adapter une nouvelle pièce. Edouard MOLINARO est donc de retour et le choix se porte sur une pièce de la fin des années 50, "Hibernatus" qui a obtenu à l'époque un bon succès. Au niveau du scénario, l'habituel Jacques VILFRID scénariste des "gendarmes" et des "grandes vacances" est fidèle au poste, ainsi que Jean HALAIN qui suit De FUNES depuis les "Fantômas". Avec cela DE FUNES est tranquille, surtout qu'il apporte sa touche aux dialogues.

    Au niveau du casting la très bonne idée est d'associer une nouvelle fois Louis DE FUNES a Claude GENSAC comme partenaire, ce duo ayant bien fonctionné pour "Le gendarme se marie". Il y a bien sûr le fiston de l'acteur, Olivier, décidément bien poussé par papa, et l'habituel Paul PREBOIST, mais surtout quelques nouveaux venus dans l'univers de l'acteur comme Michael LONSDALE, mais aussi le jeune et prometteur Bernard ALANE (qui deviendra un des plus grand doubleur français et un acteur de théâtre réputé) et sa mère Annick, qui a aussi un petit rôle.

    Au niveau du scénario, pas de quoi se taper la tête contre les murs. Le film est très court (1h18) et la trame ultra simpliste. C'est vraiment un format adaptation pièce de théâtre et Edouard MOLINARO va tenter de s'extirper du piège de la pièce filmée sans pour autant y parvenir parce que Hibernatus ne devant par définition, sortir de chez lui, le film est d'autant plus un huis-clos.

    Un des faits marquants du films c'est que quelque part, DE FUNES est un peu dilué dans le film et qu'il ne peut s'exprimer comme habituellement où la caméra est vampirisée par l'acteur. C'est que MOLINARO n'est pas un "yes man" comme Jean GIRAULT cinéaste sans talent qui place sa caméra et laisse partir DE FUNES en vrille. Edouard MOLINARO est un réalisateur classique et un bon directeur d'acteurs. D'abord il laisse une grande place à Bernard ALANE, après tout Hibernatus c'est lui et à ses histoires d'amour avec la petite amie d'Olivier DE FUNES mais aussi à Claude GENSAC, magnifique et drôle qui trouve là un de ses meilleurs rôles à l'écran. Sans compter que de bons seconds rôles dont Michael LONSDALE toujours aussi excellent en pince sans rire. Bref, Louis DE FUNES doit partager l'affiche avec les autres acteurs et cela semble ne pas lui plaire tout à fait. Pire. Edouard MOLINARO laisse peu de temps à DE FUNES pour développer ses célèbres solos de grimaces. Bien sûr l'acteur tente une nouvelle fois, les "PAF" ou autres onomatopées, en gesticulant et tentant de reproduire les célèbres grimaces d'"Oscar". Mais cela tombe à plat et sur le tournage MOLINARO ne se tape pas les cuisses à chaque grimace de l'acteur qui perd un peu confiance et patience au fur et à mesure du tournage. Et pourtant DE FUNES est excellent sous son grimage de bon bourgeois du début du siècle. DE FUNES n'en fait pas des tonnes et le film n'en est que meilleur.

    Car au final, le film est meilleur que la moyenne des DE FUNES made in VILFRID. Le réalisateur Edouard MOLINARO parvient à réaliser une vraie bonne comédie classique et compense la faiblesse du scénario par une réalisation très propre et une très bonne direction d'acteurs. Bernard ALANE est parfait en jeune bourgeois coureur de jupons et Claude GENSAC est rayonnante de beauté, de classe et tire le film vers le haut. Bref, le meilleur DE FUNES depuis "Le petit baigneur".

    Sans casser le box office, le film prend la tête du box office parisien durant 4 semaines ce qui n'est pas rien bien au contraire. Dans le cadre d'un box office qui ne cesse de perdre des entrées depuis plusieurs années, le film passe la très belle barre des 3 millions de spectateurs, ce qui le place en 5ème position des films sortis en 1969 et deuxième comédie derrière "Le Cerveau" de Gérard OURY. Un très bon résultat donc qui conforte Edouard MOLINARO dans le club des réalisateurs à succès puisque l'excellent "Mon Oncle Benjamin" avec Jacques BREL figure également dans le top 10 annuel. Ce résultat proche des chiffres du "Tatoué" ne rassure pas DE FUNES qui va chercher de nouvelles pistes et se tourner vers Serge KORBER. En tout cas exit MOLINARO coupable de ne pas lui avoir servi la soupe autant que l'acteur aurait désiré.

     

     

    ENTREES FRANCE 3 366 973
    ENTREES FRANCE 1969 2 138 164
    ENTREES FRANCE 1970 965 960
    ENTREE PARIS BANLIEUE
    848 015
    MEILLEURE SALLE PARIS LE BERLITZ 16 300 ENTREES
    PREMIERE SEMAINE PARIS BANLIEUE- N°1 64 223
    2EME SEMAINE PARIS - N°1 56 626
    3EMESEMAINE PARIS - N° 1 54 443
    4EME SEMAINE PARIS - N°1 43 805
    5 EME SEMAINE PARIS - N°1 35 096
    6 EME SEMAINE PARIS - N°3 38 001
    NOMBRE DE SEMAINE PARIS 18
    NOMBRE DE SALLES SEM SORTIE PARIS
    8
    BUDGET  

     

    CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN GRAND FORMAT ET EN HD

     

    HIBERNATUS -EDOUARD MOLINARO
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      CLAUDE GENSAC ET LOUIS DE FUNES - HIBERNATUS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    HIBERNATUS -MICHAEL LONSDALE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      BERNARD ALANE - HIBERNATUS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      LOUIS DE FUNES - HIBERNATUS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      HIBERNATUS - CLAUDE GENSAC

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      LOUIS DE FUNES - HIBERNATUS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      HIBERNATUS -LOUIS DE FUNES

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      LOUIS DE FUNES - HIBERNATUS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      HIBERNATUS - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    HIBERNATUS - AFFICHE ITALIENNE

     

    HIBERNATUS - AFFICHE ALTERNATIVE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

    « LE GENDARME EN BALLADE - BOX OFFICE LOUIS DE FUNES 1970LE TATOUE - LOUIS DE FUNES BOX OFFICE 1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :