• GUERRE SECRETE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1965



    GUERRE SECRETE

    23 JUIN 1965

     
     

    Réalisation

    CHRISTIAN-JACQUE

    Terence YOUNG

    Werner KLINGER

    Carlo LIZZANI

    Scénario

    Jacques REMY

    Philippe BOUVARD

    Jacques LABORIE

    Directeur de la photographie

    Collectif

    Musique

    Collectif

    Production

    Divers

    Distribution

    GAUMONT

    Durée

    118 minutes

    Tournage

    8 février 1965-avri 1965

    Le colonel Dimitri Kourloff

    Henry FONDA

    Le général Bruce

    Robert RYAN

    Ferrari et Perrogo

    Vittorio GASSMAN

    Michel Lalande

    BOURVIL

    Monique Dubourg

    Annie GIRARDOT

    un agent russe

    Robert HOSSEIN

    Serge

    Georges MARCHAL

     

    L’action se déroule successivement à BERLIN, à DJIBOUTI, à ROME. Les agents secrets des grandes puissances se livrent à une guerre sans merci. A BERLIN le Colonel Kourloff parvient à franchir le mur avant d’être abattu. Il a tout juste le temps d’indiquer aux Américains l’emplacement d’un nid d’espions sous-marin au large de DJIBOUTI, chargé de surveiller les manœuvres navales des forces alliées. Là Julien un agent Français  passablement farfelu,  parvient à accomplir sa mission, en dépit des pièges que lui tend une jolie femme, Monique. A ROME après plusieurs fusillades, les agents occidentaux du carburant atomique, malgré l’intervention des Chinois, sont finalement arrêtés par les carabiniers. Finalement Russes et Américains échangent leurs agents, et partagent caviar et cigarettes.

    Film en 3 sketches méconnu, « Guerre secrète » à néanmoins passé une bonne partie de l’été 1965 dans le top des entrées, même avec des scores peu flatteurs de 10 000 entrées en exclusivité. De ce film dont la critique s’est encore une fois peu intéressé, le sketch qui concerne Annie GIRARDOT est celui réalisé par Christian JACQUE. Elle joue avec BOURVIL. Les acteurs semblent peu concernés, seul le sketche réalisé par Terence YOUNG obtient quelques indulgences. Sans doute grâce à l’apport partiel de André BOURVIL le film passe-t-il bien difficilement la barre du million d’entrées France.

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    1 175 203

     

     

    ENTREES Paris 1ère exclusivité

     

    99 692

     

    ENTREES PARIS toutes exploitations

    189 096

    ENTREES Paris

    1ère semaine  n° 2

     

     

    24 528

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    10

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    3

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    8 176

    COTE DU SUCCES

    *  *

    « TROIS CHAMBRES A MANHATTAN - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1965DECLIC ET DES CLAQUES - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :